Guide de gestion de projet
FAQ
← Retour à la FAQ

Qu'est-ce que la dérive des objectifs en gestion de projet ?

Comme nous le savons, la portée définit l'ensemble des tâches devant être accomplies dans le cadre d'un projet. Et cette gestion de la portée fait partie intégrante du rôle d'un chef de projet, surtout lorsque le projet est en cours et que la dérive des objectifs pointe le bout de son nez. On en vient à la question suivante : qu'est-ce que la dérive des objectifs en gestion de projet ?

Qu'est-ce que la dérive des objectifs ?

La dérive des objectifs, parfois appelée « dérive des exigences » ou « dérive des fonctionnalités », fait référence à la façon dont les exigences ont tendance à croître au cours du cycle de vie d'un projet, par exemple lorsqu'il n'y a non plus un mais cinq livrables. Ou lorsqu'un produit qui devait au départ intégrer trois fonctionnalités essentielles en requiert désormais dix. Ou encore, lorsque les besoins des clients changent à mi-parcours, entraînant une réévaluation des exigences du projet. La dérive des objectifs est généralement causée par l'évolution des exigences des principales parties prenantes du projet, ou parfois par une mauvaise communication ou des désaccords en interne. Cet article décrit les façons dont la dérive s'insinue dans les projets et offre quelques conseils sur comment l'étouffer dans l’œuf. Même si elle engendre des retards, des obstacles ou un dépassement de budget, la dérive des objectifs n'est pas obligatoirement une mauvaise chose. N'oubliez pas qu'on ne peut pas lutter contre le changement. Les besoins des clients évoluent forcément avec le temps, et pour pouvoir livrer un projet répondant à leurs besoins, il faut souvent se résoudre à en modifier la portée. La dérive des objectifs repose donc sur une réalité que tout bon chef de projet se doit d'anticiper et de planifier.

Comment gérer la dérive des objectifs ?

Les modifications de la portée d'un projet peuvent être incontrôlées, d'où une dérive des objectifs, ou contrôlées, avec des modifications documentées apportées aux exigences du projet. La gestion de la dérive des objectifs revient donc à contrôler ces changements de la portée du projet en s'appuyant sur un processus de contrôle des modifications. Cela implique de :

  • surveiller le statut du projet et la portée de référence,
  • comparer les performances réelles à la portée de référence en procédant à l'analyse des écarts : « Quelle différence y a-t-il entre le projet tel qu'il est actuellement et le plan prévu initialement ? »,
  • déterminer la cause et le degré des changements constatés,
  • décider des demandes de changement, à savoir si une action corrective ou préventive s'avère nécessaire,
  • gérer toutes les demandes de changement et les actions recommandées (qu'il s'agisse d'actions correctives ou préventives) via le processus Perform Integrated Change Control (mettre en œuvre la maîtrise intégrée des modifications).

Si les demandes de changement approuvées affectent la portée globale du projet et la base de référence des coûts, alors l'énoncé de la portée, l'organigramme des tâches (OT) et/ou la base de référence des coûts seront mis à jour et transmis aux parties prenantes concernées. En résumé, tous les changements sont correctement traités, documentés et communiqués.