Guide de gestion de projet

Les fondements de la méthodologie Agile

Introduction

Agile est un concept de gestion de projet conçu pour offrir aux chefs de projet un moyen plus souple, plus efficace et plus rapide de commercialiser les produits. Agile, c'est la capacité d'avancer rapidement et facilement. Comparée à d'autres méthodologies de projet, l'approche Agile permet aux équipes de s'adapter plus rapidement et plus facilement. 

Les projets actuels comportent tant d'inconnues qu'une méthodologie de gestion de projet traditionnelle ne permet pas bien de gérer. Il est par conséquent difficile de consigner les exigences et de s'adapter aux changements tout au long du projet. 

Ce guide vous aidera à comprendre les bases de la méthodologie Agile pour déterminer quels projets pourraient en tirer parti et comment réussir sa mise en œuvre.

Qu'est-ce que la méthodologie Agile ?

La méthodologie Agile est une approche de la gestion de projet qui repose sur 4 piliers clés et 12 principes pour organiser les projets. Pour tout savoir sur cette approche, voici un aperçu de la méthodologie Agile.

Les 4 piliers clés du Manifeste Agile (Agile Manifesto) sont conçus pour mettre en valeur :

  1. Les individus et leurs interactions, de préférence aux processus et aux outils
  2. Des solutions opérationnelles, de préférence à une documentation exhaustive
  3. La collaboration avec les clients, de préférence aux négociations contractuelles
  4. La réponse au changement, de préférence au respect d’un plan

La méthodologie Agile est basée sur le concept de vagues ou de sprints continus de planification et d'exécution du projet, vous permettant d'adapter et de faire mûrir continuellement votre plan, votre portée et votre conception tout au long du projet.  

Selon la définition de la méthodologie Agile, les projets Agile nécessitent une approche itérative, qui favorise des livraisons incrémentielles, fréquentes et cohérentes de produits exploitables au client. Cette approche innovante permet à l'équipe de projet de livrer des produits concrets de manière cohérente, sans être retardée par les changements et les exigences qui évoluent.  

La méthodologie Agile nécessite une forte implication du client et implique des évaluations fréquentes de l'état d'avancement avec l'équipe de projet et le client. 

Plusieurs cadres différents peuvent être utilisés pour gérer un projet Agile. Parmi les cadres les plus répandus, citons :

  • Scrum
  • Kanban
  • Extreme Programming
  • DSDM

Voici une vidéo pour mieux comprendre la méthodologie Agile en moins de 5 minutes.

L'histoire de la méthodologie Agile

Selon la source, l'histoire de la méthodologie Agile remonte aux années 1990, 1975, voire même aux années 1960. Cependant, tout le monde s'accorde à dire que l'approche Agile a vraiment pris racine avec la création du Manifeste pour le développement Agile de logiciels, publié en 2001. Au départ,  

le Manifeste Agile rédigé en février 2001 visait à définir un nouveau mode de gestion du développement logiciel. Ce manifeste est le fruit d'une retraite dans l'Utah, aux États-Unis, durant laquelle un groupe de développeurs de logiciels de premier plan s'est réuni pour discuter des problèmes de l'industrie et des solutions possibles. 

Ils étaient conscients que l'industrie du logiciel devait trouver un meilleur moyen pour commercialiser les produits plus rapidement. Leur objectif était de proposer de nouvelles méthodes pour modifier les produits et les projets sans avoir d'impact significatif sur le coût du projet ni retarder le calendrier de production.

Il est apparu qu'en divisant un projet en itérations plus courtes pouvant être développées et testées simplement et rapidement, les évaluations des clients pourraient avoir lieu et les changements pourraient être effectués sans avoir à attendre le produit final. C'est ainsi que la méthodologie Agile pour le développement logiciel a vu le jour.

Alors que le Manifeste Agile a été initialement rédigé comme solution pour la gestion du développement de logiciels, la méthodologie Agile s'est depuis développée pour englober des projets dans une variété d'industries et d'entreprises. 

Les 12 principes agiles

Le Manifeste pour le développement Agile de logiciels énonce 12 principes Agile que tous les projets devraient suivre, à savoir : 

  1. Notre principale priorité est de satisfaire le client en livrant rapidement et régulièrement des solutions qui apportent de la valeur.
    Le premier principe de la méthodologie Agile stipule que les clients doivent recevoir les livrables ou les itérations du projet à intervalles réguliers tout au long de la vie du projet, plutôt qu'une seule livraison de produit à la fin.   
  2. Accueillez chaleureusement les changements de besoins, même tardifs dans le développement. Les processus Agile tirent parti du changement pour renforcer l’avantage concurrentiel du client. 
    Les auteurs du Manifeste ont constaté que l'un des problèmes de la gestion de projet traditionnelle était la difficulté pour répondre aux demandes de changement de dernière minute du client. Ce principe garantit que les projets Agile ont la capacité de s'adapter à tout changement, quel que soit le moment où il survient, avec un minimum de retard. 
  3. Livrez souvent des solutions opérationnelles, à une fréquence allant de quelques semaines à quelques mois, avec une préférence pour les échelles de temps les plus courtes.
    Les projets Agile prévoient des délais de réalisation fréquents et courts qui permettent un roulement rapide des produits exploitables. Souvent, les projets Agile sont divisés en sprints ou intervalles de 1 à 4 semaines, chacun se terminant par la livraison d'un produit.  
  4. Les personnes en charge du métier ou des affaires et les personnes en charge de la réalisation doivent travailler ensemble chaque jour, tout au long du projet. 
    Ce principe agile stipule qu'une communication régulière avec toutes les parties prenantes est essentielle à la réussite du projet. En général, cela implique une courte réunion quotidienne avec l'équipe du projet et les autres parties prenantes clés.  
  5. Construisez les projets à partir de personnes motivées. Donnez-leur l’environnement et le soutien dont elles ont besoin et faites-leur confiance pour mener à bien le travail.
    Un concept clé de la méthodologie de gestion de projet Agile est que les bonnes personnes doivent être placées aux bons postes et bénéficier de l'autonomie nécessaire pour bien faire leur travail. Il est important de concevoir une équipe de projet en fonction des capacités plutôt que des postes occupés dans l'entreprise. Le chef de projet doit s'attacher à motiver l'équipe de projet et à la soutenir, plutôt qu'à la micro-gérer.
  6. La conversation en face à face est la méthode la plus efficace et la plus économique pour donner des informations à une équipe de réalisation, et pour échanger des informations à l’intérieur de l’équipe. 
    Les créateurs du Manifeste Agile croient fermement en l'importance de la co-localisation des équipes et des parties prenantes chaque fois que cela est possible, car la communication directe est plus efficace que le courrier électronique ou le téléphone, par exemple. Si votre équipe ne peut pas être regroupée au même endroit, la visioconférence est une option qui se rapproche de la communication directe en cela qu'elle capture les indices non verbaux.   
  7. La disponibilité de solutions opérationnelles est la principale mesure d’avancement.
    L'accent dans la méthodologie Agile est mis sur la fourniture de livrables finis et opérationnels. Cela doit toujours l'emporter sur toute exigence supplémentaire, telle que la documentation du projet. En outre, d'autres mesures, telles que les heures passées ou le temps écoulé, ne sont pas considérées comme étant aussi importantes que la fourniture de produits opérationnels. 
  8. Les processus Agile encouragent à respecter un rythme soutenable lors de la réalisation. Les commanditaires, les réalisateurs et les utilisateurs devraient pouvoir maintenir indéfiniment un rythme constant. 
    Selon ce principe, les projets Agile devraient suivre un rythme cohérent pour chaque cycle itératif ou sprint au sein du projet. Cette répartition devrait éliminer la nécessité d'heures supplémentaires ou de calendriers de travail accélérés tout en favorisant la production fréquente de produits exploitables. Elle devrait également créer un cycle reproductible que l'équipe peut suivre en permanence aussi longtemps que nécessaire. 
  9. Porter continuellement attention à l’excellence technique et à la qualité de la conception renforce l’agilité.
    Un projet Agile devrait avoir pour objectif principal d'améliorer le produit final et de réaliser des progrès de manière constante dans le temps. En d'autres termes, chaque itération devrait toujours être une amélioration par rapport à la précédente, et l'équipe devrait toujours être à la recherche de nouvelles innovations. 
  10. La simplicité – l’art de maximiser la quantité de travail qu’on ne fait pas – est essentielle.
    L'objectif d'un projet Agile est d'en faire juste assez pour le mener à bien et répondre aux spécifications requises. Chaque processus, document, étape ou travail supplémentaire qui n'apporte pas de valeur ajoutée au client ou n'améliore pas les résultats du projet doit être évité ou éliminé. 
  11. Les meilleures architectures, les meilleures spécifications de besoins, et les meilleures conceptions émergent d’équipes auto-organisées.
    La méthodologie Agile est basée sur la conviction que des équipes motivées, autonomes et qualifiées sont nécessaires afin de fournir les meilleurs résultats et les meilleurs produits. Les équipes devraient avoir le pouvoir de s'organiser et de se structurer selon les besoins. Elles devraient avoir la liberté de collaborer et d'innover comme elles l'entendent, sans être gênées par une trop grande surveillance. 
  12. À intervalles réguliers, l’équipe réfléchit aux façons de devenir plus efficace, puis modifie son comportement et l’ajuste en conséquence. 
    Une équipe motivée et performante doit mettre l'accent sur la manière de parfaire ses compétences et ses processus pour se développer et s'améliorer en permanence. Les performances et les résultats de l'équipe doivent faire l'objet d'examens réguliers et l'équipe doit discuter de la manière dont elle peut s'améliorer au fur et à mesure qu'elle avance. 


Astuces de la gestion de projet Agile

Les avantages de la gestion de projet Agile sont nombreux, en particulier pour les organisations et les types de projets suivants :

  • Tout projet qui évolue dans le temps ou dont la portée et les exigences ne sont pas claires au départ.
  • Les organisations qui travaillent dans un environnement en évolution rapide, comme la technologie.  
  • Les organisations qui doivent travailler en étroite collaboration avec leurs clients et d'autres parties externes pendant toute la durée du projet.
  • Les entreprises qui mettent l'accent sur l'amélioration des processus et des produits et qui cherchent constamment à innover. 
  • Les projets qui comportent de nombreuses tâches interdépendantes, où l'équipe doit travailler en étroite collaboration et communiquer fréquemment pour assurer la réussite du projet. 
  • Les entreprises qui doivent créer un prototype avant de construire le produit final. 
  • Les projets qui nécessitent un retour d'information rapide de la part des parties prenantes sur chaque itération du produit avant de passer à la version ou à l'ébauche suivante.

Voici les 5 principaux avantages de l'adoption de la méthodologie Agile :

Contact continu avec le client

Avec les méthodes traditionnelles de gestion de projet, l'équipe de projet est généralement en contact avec le client seulement au début et à la fin du projet. Ainsi, si les exigences ou les attentes du client ne sont pas bien comprises au début, ou changent au fil du temps, il est trop tard lorsque l'équipe en prend connaissance. Avec la méthodologie Agile, il y a un contact permanent tout au long du processus et des livraisons itératives pour s'assurer que votre équipe est sur la bonne voie et que le produit final répondra exactement aux attentes du client.  

La capacité d'adaptation 

Et si votre client vous disait à mi-parcours qu'il doit modifier la portée du projet ? Avec une approche traditionnelle de la gestion de projet, cela serait impossible ou impliquerait certainement une augmentation significative du coût du projet et un allongement considérable du calendrier. Avec la méthodologie Agile, les changements peuvent être intégrés sans grand effort, quel que soit l'état d'avancement du projet, car ils peuvent facilement être ajoutés à la prochaine itération.   

Livraison plus rapide

La méthodologie Agile intègre une approche de développement continu pour s'assurer que votre équipe livre constamment des produits exploitables. Cela signifie qu'au lieu d'attendre 6 à 12 mois ou plus pour un produit final, votre client reçoit une version opérationnelle du produit à des intervalles beaucoup plus courts, généralement toutes les 2 à 4 semaines. 

Risques moindres

Du fait que votre équipe développe régulièrement des versions du produit et reçoit les commentaires des clients dès le début, le risque d'échec d'un projet est minimisé. En décomposant un grand projet en itérations, votre risque se limite seulement à l'échec d'une itération ou d'une ébauche. Vous êtes plus à même d'identifier tôt les petits problèmes, qui peuvent être résolus facilement, plutôt que de découvrir un gros problème seulement au moment des derniers tests avant la livraison finale. Ainsi, moins de temps et d'argent ont été investis au moment où l'on découvre un problème ou lorsqu'un projet doit être annulé. 

Innovation continue

La méthodologie Agile soutient la collaboration et l'amélioration continue, qui peuvent toutes deux conduire à l'innovation et au développement de nouveaux produits et fonctionnalités. Le regroupement des équipes au même endroit et la tenue de réunions quotidiennes favorisent le brainstorming et la génération d'idées. La méthodologie Agile soutient la « méritocratie des idées » où la meilleure idée l'emporte, quelle que soit son origine. L'équipe de projet, les autres parties prenantes et le client sont en mesure de déterminer ensemble les fonctionnalités et les caractéristiques en tant qu'équipe. 

Quand ne pas utiliser la méthode de gestion de projet Agile

Malgré ses nombreux avantages, la méthodologie Agile n'est pas adaptée à tous les projets ou à toutes les organisations. Mais comment savoir quand ne pas l'utiliser et quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Voici 4 cas de figure où la méthodologie Agile n'est pas indiquée :

Le résultat de votre projet est stable et bien compris. 

La méthodologie Agile vise à réduire le coût des changements et de l'incertitude sur un projet en le décomposant en étapes itératives. Cependant, s'il y a très peu d'incertitude et une faible possibilité de changement, ce n'est peut-être pas la méthode la plus efficace. Par exemple, si vous travaillez dans un secteur où la réglementation est lourde, où bon nombre des exigences de projet sont déjà connues, alors vous n'avez pas besoin d'une planification itérative et de multiples ébauches.   

Votre projet doit déboucher sur un livrable reproductible. 

Par définition, un projet est « une entreprise temporaire avec un début et une fin, réalisé dans le but de créer un produit, un service ou un résultat unique ». Mais que se passe-t-il si un client vous demande de construire 5 maisons identiques, et que vous décidez de créer un projet distinct et de former une équipe de projet pour chacune d'entre elles ? Avec la méthodologie Agile, vous pourriez obtenir 5 maisons uniques plutôt que 5 maisons identiques. L'un des inconvénients de la méthodologie Agile est qu'elle n'est pas conçue pour la reproductibilité. 

Votre client ne veut pas utiliser la méthodologie Agile.  

Un projet agile nécessite un contact permanent avec le client final. Cependant, certains clients peuvent ne pas avoir le temps, la capacité ou le désir de se consacrer à un projet. Si le client considère que le projet présente une valeur ou un risque faible, il pourra préférer une approche plus traditionnelle où vous l'impliquez seulement aux phases clés ou à la livraison finale. 

Votre entreprise ne peut pas prendre en charge la méthodologie Agile.  

Si votre entreprise ou votre équipe de projet n'est pas prête, l'adoption du cycle de développement Agile peut introduire un risque dans votre projet. 

Voici 5 signes indiquant que votre entreprise n'est pas prête à utiliser la méthodologie Agile :

  1. La méthodologie Agile n'est pas bien comprise. Si votre équipe et votre entreprise n'ont pas été formées à la méthodologie Agile ou ne comprennent pas bien ses principes, pratiques et cadres, alors elles ne sont pas prêtes à l'utiliser. 
  2. Les principales parties prenantes sont réticentes. Qu'il s'agisse du commanditaire du projet ou d'un membre clé de l'équipe, si quelqu'un résiste à l'adoption de la méthodologie Agile, vous devrez résoudre le problème avant de pouvoir l'adopter avec succès. 
  3. Votre organisation ne peut pas prendre en charge une collaboration quotidienne. S'il existe des obstacles importants à la communication quotidienne et à la collaboration ouverte entre les membres de l'équipe, la méthodologie Agile n'est peut-être pas la meilleure approche. 
  4. La structure de l'entreprise ne peut pas prendre en charge des équipes polyvalentes. Dans un projet Agile, des personnes de différentes fonctions doivent se rencontrer, communiquer et collaborer tout au long de la vie du projet. Si les fonctions sont cloisonnées dans votre entreprise, cela peut ne pas être réaliste.  
  5. Votre organisation exige une documentation lourde. Si votre entreprise exige une documentation et des rapports d'essai exhaustifs, l'adoption de la méthodologie Agile pourrait s'avérer trop onéreuse. L'un des 12 principes de la méthodologie Agile est basé sur la réduction des rapports de projet, des matrices de traçabilité des exigences

    et


Agile vs Scrum

La méthodologie Agile énonce les meilleures pratiques pour l'organisation des projets, sur la base des 4 valeurs et des 12 principes de développement logiciel Agile consignés dans le Manifeste Agile. Vous avez peut-être vu des comparaisons entre Scrum et Agile. Scrum est « un cadre de gestion de projet qui met l'accent sur le travail d'équipe, la responsabilité et la progression itérative vers un objectif bien défini ». En d'autres termes, Scrum est un cadre que vous pouvez utiliser pour mettre en œuvre les principes, valeurs et meilleures pratiques Agile.  

Pour mieux comprendre la différence entre Agile et Scrum, envisagez Scrum comme un guide sur la façon d'adopter l'approche Agile pour la gestion de projet. Scrum fournit les règles, les rôles, les événements, les outils et les artefacts nécessaires pour adopter avec succès l'approche Agile. 

La méthodologie Agile est le processus que vous voulez utiliser et Scrum, l'outil de sa réussite, et c'est là la principale différence entre les deux. Souvent, Scrum et Agile sont utilisés de façon interchangeable, car Scrum est le cadre Agile le plus répandu. Toutefois, ce n'est pas le seul cadre que vous pouvez mettre en œuvre pour planifier et gérer un projet Agile. 

La gestion de projet Agile vs Waterfall

La gestion de projet Agile et la gestion de projet Waterfall sont deux des méthodes les plus répandues pour organiser les projets. Lorsque vous déciderez comment planifier et exécuter votre prochain projet, vous commencerez probablement par comparer ces deux méthodes pour savoir laquelle est la plus appropriée. 

Waterfall est une approche plus traditionnelle de la gestion de projet, qui implique un déroulement linéaire. Elle est préférable pour les projets dont le calendrier et les livrables sont clairement définis dès le début. En d'autres termes, si vos principales contraintes de projet sont bien comprises et documentées, Waterfall est probablement la meilleure option pour vous. 

Pour mieux comprendre les différences entre ces deux méthodes, les principes fondamentaux de Waterfall sont les suivants : 

  • Recueil de toutes les exigences dès le départ
  • Réalisation de tous les travaux selon des phases structurées, séquentielles et prédéfinies 
  • Réalisation des tests uniquement après l'achèvement du développement ou de la construction du produit

En revanche, la méthodologie Agile a été conçue pour gérer les projets dont les principales contraintes ne sont pas bien comprises.

Comme nous l'avons vu précédemment, la méthodologie Agile inclut une approche itérative des projets et est conçue pour être flexible. Elle vous permet de planifier un projet par étapes ou « sprints » afin que votre plan puisse mûrir et évoluer à mesure que le projet avance et que des informations supplémentaires sont disponibles. 

En définitive, pour choisir entre la gestion de projet Waterfall ou Agile, il faut tenir compte de la maturité de votre produit final et de votre degré de compréhension des résultats et des exigences du projet au moment de son lancement.

Ressources supplémentaires Agile

Voici quelques ressources pour en savoir plus sur la méthodologie Agile et sur la manière de la mettre en œuvre avec succès :

blog post

Marketing Agile : expression à la mode ou stratégie efficace ?

blog post

Comment "Agile" aide les marqueteurs à surmonter leurs difficultés ?