Guest Author, Author at Blog Wrike
Responsable de groupe, Chef, Coordinateur
Server error. We're really sorry. Wait a few minutes and try again.
Responsable de groupe, Chef, Coordinateur
Server error. We're really sorry. Wait a few minutes and try again.
Connexion Contact ventes
Guest Author

Guest Author

Sometimes we delegate topics to people who are smarter than us. Win-win! Check out their awesome work.

Choisissez la catégorie qui vous intéresse:

9 façons de développer vos compétences en leadership
Leadership 7 min. lus

9 façons de développer vos compétences en leadership

La perspective de progresser vers le haut de son domaine est ce qui permet à de nombreuses personnes de continuer à trimer dans leur travail, de perfectionner leurs compétences, et de démarrer de nouveaux projets. Mais après un certain point, le développement de carrière dépend de plus de compétences techniques et d'une volonté de travailler dur. Vous avez également besoin de quelques compétences non techniques, et non des moindres, de la capacité à assumer un rôle de leadership. Certaines personnes sont des leaders naturels, mais tout le monde peut développer l'ensemble des compétences nécessaires avec une certaine pratique. Si vous voulez amener votre carrière aussi loin qu'elle peut aller, alors vous devez être prêt à vous mettre au travail. Voici 9 stratégies pour vous aider à développer vos compétences en leadership et à continuer à faire avancer votre carrière.  Découvrez ici votre style de leadership idéal en fonction de votre personnalité : Lequel de ces styles de leadership est bon pour vous ? (Arbre de décision) Discipline de pratique Un bon leader a besoin de discipline. Développer la discipline dans votre vie professionnelle (et personnelle) est un must pour être un leader efficace, et inspirer les autres à s être également disciplinés. Les gens vont juger de votre capacité à diriger par le volume de discipline que vous affichez au travail. Démontrer la discipline au travail dans des délais toujours satisfaisants, se rendre aux rendez-vous, et terminer les réunions à l'heure. Si vous êtes naturellement désorganisé, alors vous pouvez faire diviser votre travail, mais vous pouvez toujours commencer petit : essayez de mettre en œuvre de bonnes habitudes à la maison, comme se réveiller tôt et faire de l'exercice tous les jours, et travaillez votre chemin à partir de là.  Prendre plus de projets Une excellente façon de développer vos compétences en leadership est de prendre plus de responsabilités. Vous ne devez pas prendre plus que vous ne pouvez gérer, mais vous avez besoin de faire plus simplement que ce qui est couvert dans votre description de poste si vous souhaitez croître. Sortir de votre zone de confort est la seule façon par laquelle vous allez apprendre quelque chose de nouveau, et faire ainsi vous permet de vous faire remarquer par la direction comme quelqu'un qui prend l'initiative.  Apprendre à suivre Un vrai leader n'a pas de problème pour céder le contrôle à une autre personne, le cas échéant. Vous ne devriez pas vous sentir menacé quand quelqu'un est en désaccord avec vous, interroge votre pensée, ou met en avant ses propres idées. Gardez l'esprit ouvert et donnez du mérite quand le mérite est dû. Ce ne sera pas toujours facile, mais si vous apprenez à apprécier et à respecter les autres membres de votre équipe, ils seront plus susceptibles de prendre votre relais. Développer la conscience situationnelle Une marque d'un bon leader est quelqu'un qui peut voir plus loin que le bout de son nez, et anticiper les problèmes avant qu'ils ne se produisent. Ceci est une compétence utile d'avoir lors de la gestion de projets complexes avec des délais serrés. La capacité de prévoir et de fournir des suggestions pour éviter des problèmes potentiels est inestimable pour un chef de file. Cette capacité vous permet également de reconnaître les possibilités que les autres négligent, ce qui va certainement vous faire gagner de la reconnaissance.   Inspirer les autres Être un leader signifie que vous faites partie d'une équipe, et en tant que leader, vous devriez être en mesure de motiver et d'inspirer ceux avec qui vous travaillez afin de collaborer le mieux possible. Quand un membre de l'équipe a besoin d'encouragements ou de conseils, offrez-les. Parfois, tout ce dont une personne a besoin est quelqu'un pour l'écouter et lui apporter de la sympathie. Continuer d'apprendre Le meilleur chemin pour devenir un bon leader est de toujours continuer à apprendre de nouvelles choses. Cela maintient votre esprit vif, et vos compétences claires. Cela vous permet d'amorcer de nouveaux défis qui peuvent venir à votre encontre, ce qui est toujours une bonne chose pour un chef de file. Responsabiliser vos coéquipiers Personne est le meilleur partout, et plus vous vous en rendez compte de bonne heure, plus vite vous pouvez apprendre à être un bon leader. Déléguer des tâches à d'autres, non seulement vous libère des choses que vous faites bien, mais permet également de responsabiliser d'autres personnes dans votre équipe. Résoudre les conflits Tout le monde ne se débrouille pas tout le temps. Au lieu d'ignorer les conflits interpersonnels, en espérant qu'ils vont disparaître, abordez-les en parlant à ceux qui sont impliqués en privé. De même, soyez ouvert à la réaffectation de membres de l'équipe si le conflit ne peut être résolu.  Soyez un auditeur averti Devenir un chef de file ne signifie pas que vous devez toujours être à l'honneur. Un trait important d'un bon leader est quelqu'un qui écoute les suggestions, les idées et les commentaires des autres personnes, et construit par dessus. Les bons auditeurs savent que la communication se fait non seulement sur les mots, mais aussi en collectant les signaux non verbaux, tels que le contact visuel et le langage du corps. De bonnes compétences en leadership sont essentielles pour faire avancer votre carrière, mais comme vous pouvez le voir, le leadership est bien plus qu'une simple responsabilité. Comme l'a dit le politicien américain John Quincy Adams, "Si vos actions inspirent les autres à rêver plus, apprendre plus, faire plus et devenir plus, vous êtes un leader." BIO DE L'AUTEUR Stacey Marone est diplômé en sciences sociales et écrivain indépendant pour Essay Scholar Advisor et aussi bénévole pour les enfants. Elle aime explorer de nouvelles cultures et langues, et aime la peinture, la lecture, et le chant. Vous pouvez la suivre sur Twitter.  

Garantissez une exécution de qualité lorsque vous sous-traitez un chef de projet
Gestion de projets 10 min. lus

Garantissez une exécution de qualité lorsque vous sous-traitez un chef de projet

Vous souhaitez externaliser la gestion de projet et ne savez par où commencer ? Voici quelques conseils clés pour développer vos projets en ce sens.

Les 8 meilleures applications et intégrations de Wrike pour la collaboration pluridisciplinaire
Astuces de Wrike 10 min. lus

Les 8 meilleures applications et intégrations de Wrike pour la collaboration pluridisciplinaire

Les intégrations de Wrike permettent aux équipes de collaborer efficacement depuis n'importe où. Voici huit des meilleures applications de Wrike pour la collaboration pluridisciplinaire.

Intégrer la gestion d'actifs numériques aux solutions de gestion de projet
Marketing 7 min. lus

Intégrer la gestion d'actifs numériques aux solutions de gestion de projet

Voici trois stratégies grâce auxquelles l'intégration d'un système de gestion d'actifs numériques à votre outil de gestion de projet peut alimenter vos activités d'exploitation, les ressources de la marque restant à la disposition de tous.

Comment devenir un chef de projet freelance performant
Publications 7 min. lus

Comment devenir un chef de projet freelance performant

Devenir un chef de projet freelance Travailler à son compte présente des avantages : être son propre patron,profiter le la flexibilité des horaires,travailler dans un espace privé avec tout le confort depuis votre bureau jusqu'à la température et l'éclairage exactement comme vous aimez. Ce qu'on oublie souvent ce sont les immenses défis qui accompagnent cette indépendance, en particulier pour les chefs de projets qui sont à leur compte. Trouver du travail n'est que le début : les marées hautes et basses de vos revenus, la gestion de nombreux délais qui ne s'informent pas entre eux, et faire une bêtise signifie que vous assumez clairement vos propres actes. Vous êtes seul(e) responsable. Ce qui peut à la fois être inquiétant et libérateur ! 6 conseils pour les chefs de projet indépendants Si vous vous apprêtez à démarrer en tant que chef de projet , voici 6 choses à savoir pour réussir. 1. Maintenez vos compétences en alerte Même si vous avez travaillé dans le commerce durant des années, vous tentez à présent d'y entrer avec vos propres conditions. Le problème vient des avancées rapides de la technologie, des changements structurels de la société et du rythme difficile à suivre des nouvelles approches de gestion qui constitue un combat permanent. Rester attentif aux nouvelles idées (et aux façons de penser) est absolument crucial. Cela ne signifie pas que vous devez lire une pile de journaux académiques chaque matin, cela peut suffire en lisant des blogs de gestion de projetsou en vous engageant dans un cours de leadership et de gestion. L'apprentissage continuel et des certifications mises à jour vous permettront de vous placer en tant que gestionnaire de projet avant-gardiste et innovateur - exactement ce que les sociétés recherchent chez un chef de projet consultant. 2. Faites-vous un nom Un professionnel indépendant ayant une expérience minimum et des relations limitées ne peut pas être le candidat en tête du peloton aux yeux d'un employeur. Mais votre cas n'est pas désespéré pour autant ! Même si c'est toujours mieux de commencer en tant que professionnel établi et indépendant, il y a d'autres façons de vous démarquer du groupe. Agrandissez votre réseau en assistant à des conférences, en contactant les leaders du secteur sur les réseaux sociaux et en rejoignant les communautés de chefs de projet existantes en ligne. Faites-vous un nom et travaillez en ligne, et surtout, maintenez constamment une posture confiante - même si ce n'est pas ce que vous ressentez. Il est possible que quelqu'un relaie votre profil, que votre demande LinkedIn soit acceptée et que votre téléphone sonne pour vous apporter le bon contact pour un travail. 3. Créez votre portefeuille de clients Cela étant dit, si vous n'avez pas le travail justifiant vos arguments vous risquez de ne pas être pris au sérieux en tant que chef de projet indépendant. Il est impératif d'avoir une expérience démontrable dans ce domaine dans : la gestion de projets à la fois longs et courts, gestion des risques et des situations de crise, gestion d'équipe et des compétences de communication efficaces. C'est à ce moment-là que les études de cas, les références personnelles et des données fiables sont vos meilleurs amis. Que vous ayez travaillé dans le secteur durant un an ou dix ans, vous devriez remplir votre portefeuille dès l'instant où vous démarrez à un nouveau poste, puis continuer jusqu'à ce que vous partiez. 4. Définir des horaires de travail à distance Les indépendants passent obligatoirement de longs moments à travailler à distance; cela fait partie du travail et le travail à distance offre des défis bien spécifiques. Établissez des horaires de travail clairs et cohérents afin de vous éviter le stress de sessions tardives voire nocturnes. Tout chef de projet expérimenté vous dira que les délais sont probables, les problèmes possibles et les erreurs inévitables. Vous épuiser à travailler de longues heures durant non seulement rendra les obstacles plus importants, mais diminuera votre capacité à gérer une situation adroitement le moment venu. 5. Maintenez une communication claire Une bonne communication est le meilleur outil dont dispose un chef de projet indépendant. Faire l'effort de maintenir un dialogue ouvert avec les partenaires pour tous les aspects d'un projet est un must. Un e-mail quotidien et une réunion hebdomadaire vous éviteront bien des tracas a posteriori et montreront à quel point vous êtes fiable et sûr en tant que professionnel indépendant. Une astuce en plus : soyez le premier à échanger vos défis et vos contretemps. Cela ne fera que vous rendre plus brillant aux yeux de vos partenaires. 6. Comprenez avec qui vous travaillez La seule façon de comprendre ce qu'un projet doit apporter est d'avoir une vision claire des objectifs et des principes de la société. (Il est aussi primordial de savoir si le projet est bien adapté à vos compétences et votre portefeuille d'indépendant.) Cela signifie être capable de savoir si les besoins sont en accord avec b=vos propres valeurs et ambitions professionnelles. Une bonne relation de travail est fondée sur la confiance mutuelle et la compréhension, même quand on est indépendant. Si vous ne comprenez pas parfaitement votre client, vous partez avec un handicap avant même de commencer. Préparez-vous au succès du chef de projet indépendant Les chefs de projets peuvent facilement tendre à céder à la pression du travail à distance, en particulier si leur rôle est très attaché au travail en équipe et à la communication. Mais avec ces astuces, vous pouvez vous équiper pour démarrer la course et construire une brillante carrière qui vous mènera partout où vous voudrez. Bio de l'auteur Hele Sabell travaille pour le College of adult learning, c'est une passionnée de la formation continue. Elle a conçu, développé et écrit de nombreux programmes de formation et de leadership tant en Australie qu'à l'étranger.  

3 astuces pour optimiser la gestion de projet des équipes créatives
Gestion de projets 5 min. lus

3 astuces pour optimiser la gestion de projet des équipes créatives

Lorsque tout le monde souhaite apporter sa contribution avec des idées différentes, gérer une équipe créative revient à jouer le rôle de "canalisateur". Ceci étant dit, voici quelques astuces pour améliorer votre gestion de projet pour les équipes créatives.

De 250 000 $ à 1,2 M $ en 18 mois : le processus en 2 étapes de Hubstaff pour une hyper-croissance
Leadership 5 min. lus

De 250 000 $ à 1,2 M $ en 18 mois : le processus en 2 étapes de Hubstaff pour une hyper-croissance

Qu'est-ce qui rend les entreprises prospères ? Il existe une myriade de facteurs pour un développement commerciale rapide et durable, comprenant la construction d'une marque puissante, la création de partenariats forts, et la mise en place d'un système de gestion flexible. Mais avoir un objectif professionnel unique et clair est sans doute l'un des éléments les plus importants pour réussir. Un objectif concentré rendra votre équipe plus déterminée quant à sa façon de gérer son temps, et ainsi plus productive... ce qui ouvre la voie pour une croissance d'entreprise rapide et vraiment durable. En tant qu'équipe 100 % auto-financée et entièrement à distance, nous avons à Hubstaff utilisé un processus simple en deux étapes qui nous a aidé à faire croître et à agrandir durablement notre entreprise. Et nous sommes plus heureux et plus productifs que jamais : notre processus nous a aidé à aller de 250 000 $ à 1,2 M $ de chiffre d'affaires en seulement 18 mois. Voici comment nous avons réalisé cela : Étape 1 : identifier un objectif de travail unique Comme le dit notre co-fondateur Dave Nevogt, une part importante de la bataille qui consiste à diriger une affaire prospère consiste à focaliser son énergie et ses ressources sur les bonnes choses. C'est pour cela que chaque année nous fixons un objectif professionnel unique et nous n'acceptons que les projets qui font directement avancer cet objectif. L'an dernier, notre objectif était d'atteindre 70 000 $ de chiffre d'affaires mensuel récurrent. Pour atteindre cela, nous avons utilisé la théorie des contraintes afin de diviser notre objectif professionnel annuel en objectifs trimestriels. Puis nous avons divisé les objectifs trimestriels en tâches hebdomadaires : Par exemple, dans notre équipe marketing, le retour sur investissement (RI) de chaque tâche est mesuré en suivant le temps passé. Bien qu'un outil de suivi de la productivité ne soit pas absolument nécessaire, il vous aide à être (douloureusement) au courant du temps que vous perdez, ce qui augmente la productivité. L'intégration de suivi de temps chez Hubstaff de Wrike nous aide à planifier et classer par ordre de priorité le travail entrant, ainsi qu'à suivre le temps et les niveaux de productivité sur chaque tâche Wrike sans avoir à passer d'un outil à un autre. Étape 2 : utilisez les données temporelles pour identifier les tâches qui amènent un RI aujourd'hui Les données temporelles sont l'un de vos indicateurs professionnels les plus importants. Utilisez les pour évaluer le RI, savoir ce qui marche ou ne marche pas, et déterminer la meilleure utilisation du temps de votre équipe. En plus, vous pouvez plus efficacement planifiez et adapter la taille de votre équipe sur la base des besoins professionnels réels. Par exemple, si votre équipe développement passe plus de temps sur le service clientèle que sur le travail de développement, il est temps d'embaucher plus de membres dans l'équipe service clientèle. Les données temporelles de votre équipe peuvent vous donner ce genre d'aperçus précieux. Chez Hubstaff, nous suivons le temps sur toutes nos tâches, pour tous nos services, du marketing et service clientèle au développement. À la fin de chaque semaine, mois ou trimestre, nous pouvons voir exactement le temps passé sur une tâche particulière, et quel chiffre d'affaires elle a généré. Voici la formule que notre équipe marketing utilise pour mesurer le RI de chaque tâche : Coût d'Acquisition Client (CAC) = (nombre d'heures sur cette tâche) x (votre salaire horaire + autres dépenses, comme les outils logiciels)/(nombre de clients rentables acquis par la tâche) Disons que, d'après l'aperçu ci-dessus, j'ai passé 5 heures à mettre à jour notre FAQ, utilisé un outil à 25 $, et que mon salaire horaire soit de 35 $. D'après nos statistiques, j'ai découvert que nous avons gagné 10 clients rentables grâce à cette tâche. Voici ce à quoi ressemblera le CAC : [postbanner] CAC = ((5 h X 35 $) + 25 $)/10 = 20 $ par client Après avoir calculé ce nombre (CAC), nous nous posons la question suivante : la Valeur Vie Moyenne (ALV, Average Lifetime Value) est-elle > 3 x le Coût d'Acquisition Client ? Si la réponse est non, existe-t-il une façon de rendre cette stratégie plus efficace et plus rentable ? Si oui, essayez de l'affiner et de mesurer à nouveau le RI. Si la réponse est oui, c'est une tâche avec un RI prouvé.   Une fois que vous avez calculé le RI de tâches particulières, il est temps d'utiliser le principe de Pareto, aussi connu comme étant la règle du 80/20. L'idée de base est que 80 % de votre chiffre d'affaires viendra de 20 % de vos tâches marketing. Vous avez seulement besoin d'identifier ce 20 % et de parier lourdement sur lui. Il est également crucial de garder à l'esprit que si une chose amène du chiffre d'affaires aujourd'hui, cela ne signifie pas qu'elle continuera de le faire dans six mois. La règle générale, c'est que si vous identifiez une quelconque tâche avec un RI élevé prouvé, vous multipliez par deux dès aujourd'hui. Avantages supplémentaires du processus en deux étapes Ce processus en deux étapes à de nets avantages au-delà des nombres. Avant de l'appliquer, nous étions légèrement désorganisés, utilisant de multiples stratégies pour attirer de la croissance et pariant sur le fait qu'au moins l'une d'elles allait marcher.   À présent l'état d'esprit de notre équipe s'est transformé. Nous revenons constamment à la vision d'ensemble et nous nous demandons non seulement si une tâche mérite que l'on investisse du temps et de l'argent, mais également si elle nous aidera à atteindre notre objectif de la façon la plus rapide et la plus efficace possible. Biographie de l'auteur : Madhav Bhandari est manager marketing chez Hubstaff. Il aide à acquérir des clients avec des expériences marketing à haut RI, des statistiques focalisées sur l'action, et des itérations produits. Vous pouvez le suivre sur twitter à @themadbhandari  

Productivité : Top 7 des outils pour petites entreprises
Productivité 7 min. lus

Productivité : Top 7 des outils pour petites entreprises

Deb Lee, coach certifiée en productivité numérique, intervenante, et consultante Evernote agréée, nous fait part des meilleures fonctionnalités tech dont les petites entreprises ont besoin pour renforcer leur productivité et être plus compétitives. Conseils pour évaluer les applications potentielles de votre entreprise.

Comment établir une culture d’entreprise à distance
Leadership 7 min. lus

Comment établir une culture d’entreprise à distance

Établir une culture d’entreprise à distance n’est pas une science exacte. Une grande partie de cette culture repose sur vos employés à distance qui interagissent les uns avec les autres, communiquant et collaborant de leur propre gré; ce n’est pas quelque chose que vous pouvez forcer. Cela ne veut pas dire qu’il n'y a rien que vous puissiez faire, cependant : il existe quelques techniques qui peuvent donner à votre équipe la meilleure culture de travail à distance possible afin de faire ressortir leur personnalité et de rendre le travail à distance à la fois agréable et productif. Chez Process Street, notre direction se fait complètement à distance. Avec des employés en Amérique, en Angleterre, en Lettonie, aux Philippines et plus encore, nous avons dû travailler avec plusieurs fuseaux horaires, des barrières de communication potentielles et (le pire) un isolement potentiel que le travail à distance peut apporter. Heureusement, avec les bonnes pratiques, outils et idéologie, nous dirigeons une machine productive bien huilée. Tout commence avec l’accueil. Accueillez vos employés avec soin Établir une culture d'entreprise à distance commence avant que votre nouveau membre d’équipe ne se connecte. Vous devez avoir un plan d’action pour veiller à ce qu’ils ne rencontrent pas d’obstacles, tels que les informations de connexion et des autorisations incorrectes. Les premières impressions sont importantes ! Non seulement vous avez besoin d'avoir toutes les ressources appropriées prêtes pour l'accueil de l'employé, vous devez également vous assurer que l’employé est présenté à toute l’équipe lors de leur premier jour. Rendez leur nouvel environnement aussi accueillant que possible en initiant les introductions et encourageant votre équipe à être accueillante. Par exemple, l’une des premières étapes de notre processus d’intégration des employés est d’introduire de nouveaux membres sur la chaîne de discussion Slack (notre fontaine à eau virtuelle, si vous voulez) avec de nombreux gifs drôles afin de les mettre à l’aise. Rien ne dit « Bienvenue » comme lancer les dés en gif, après tout. [inlinetweet prefix="" tweeter="" suffix=""]« [Lors de l’accueil, vous préparez le terrain pour une carrière de productivité et de réussite » - Chris Byers, PDG de Formstack.[/inlinetweet] Communiquer et collaborer La culture d’entreprise est créée par les personnes qui la constituent, vous devez donc favoriser la communication et la collaboration, autant que possible dans une équipe à distance. Une partie de cela devrait déjà avoir été réalisée par le biais de vos introductions d’accueil, mais en gardant un contact régulier avec vos employés à distance, vous pouvez apprendre à les connaître au-delà de leur identification d’employé et vous assurer qu’il n'y a pas de lacune dans votre communication. Cela est vital : si vos employés ne se sentent comme rien de plus qu’un rouage dans une machine d’entreprise, ils ont très peu de motivation à continuer à parler avec leurs pairs. Nous avons différentes chaînes Slack pour chaque équipe, telles que la création de contenus et l’assistance à la clientèle, ainsi qu’une chaîne générale où nous disons tous « Bonjour » tous les jours et parlons de la façon dont les choses se passent. Nous avons aussi des réunions (généralement sur Skype ou Google Hangouts) deux fois par semaine avec le reste de nos équipes et le PDG. Cela nous permet de rester en contact, de réaliser un rapport sur les progrès et d’obtenir de l’aide sur tout ce qui est frustrant ou qui nous bloque. Cependant, comme pour toute réunion, la clé est de maintenir l’intérêt. Nous discutons généralement de manière décontractée pendant les premières minutes de chaque appel, ce qui permet à chacun de se détendre avant de donner son rapport d’activité et rend le reste de l’équipe plus accessible pour une communication au jour le jour. Organiser une compétition amicale Une autre façon que nous avons trouvée pour inspirer la camaraderie et un peu de plaisanterie est par le biais de la ludification. Chaque semaine, nous nous succédons et recommandons un film tellement mauvais que cela en est hilarant que le reste de l’équipe pourrait aimer. Vous seriez surpris de voir combien de perles nous avons trouvées, et il s’agit d’un excellent moyen de former des liens plus forts avec les collègues. Remarque : la dernière chose que vous devriez faire est de créer un concours féroce. Par exemple, personne n’aime perdre lorsque ce sont toujours les mêmes personnes qui gagnent une course de ventes tous les mois. Parallèlement, si vous êtes un peu geek comme nous, vous pourriez organiser une partie de Hearthstone (ou un autre jeu en ligne) dans l’entreprise. Nous venons de terminer notre première partie, ce qui limite tout le monde à des pioches de base préfaites pour veiller à ce que les joueurs vétérans ne puissent pas concevoir leur propre réussite. Cela donne aux employés une chance d’interagir directement et de s’amuser en dehors du travail, ce qui fait des merveilles pour le moral. Obtenez l’assistance de tout le monde Avec toute notre réussite encourageant les employés à interagir avec leurs coéquipiers et leurs gestionnaires à un niveau personnel, nous avions encore un problème à surmonter : comment encourager les différentes équipes à collaborer les unes avec les autres et comment renforcer les liens encore plus ? La réponse est une assistance à la clientèle. Bien que cela puisse paraître comme une corvée, nous avons décidé de faire alterner nos employés par le biais de fonctions d’assistance à la clientèle afin d’encourager la collaboration et de les aider à apprendre notre produit de l’intérieur. En conséquence, nos développeurs ont une conversation en cours d’exécution avec l’équipe de contenu, les assistants virtuels peuvent confortablement parler aux responsables de vente et tout le monde comprend ce qui se passe avec le produit. En prime, nos divers fuseaux horaires sont en train de devenir un énorme avantage ; nous pouvons avoir au moins un employé en service d’assistance presque 24 heures sur 24, et nous avons un grand nombre de techniciens de soutien si l’un des membres de notre équipe d’assistance n’est pas disponible. Établir une culture d’entreprise dans votre équipe à distance Le travail à distance peut être difficile pour les employés et les gestionnaires. La communication n’est pas aussi naturelle, et les nouvelles personnes embauchées sont souvent plus réticentes à exprimer leurs problèmes, car elles ne peuvent pas venir dans la cabine de leur voisin. Si vous pouvez réussir la création d’une bonne culture d’entreprise à distance, cependant, ces problèmes se dissolvent rapidement dans une mer de productivité et de coopération. Si vous avez travaillé dans le cadre d’une équipe à distance, comment avez-vous créé votre culture d’entreprise à distance ? Partagez vos expériences dans les commentaires ci-dessous. Biographie de l’auteur Benjamin Brandall écrit à propos du SaaS, la productivité et la technologie chez processus Street. Trouvez-le sur Twitter ici. Simplifiez la collaboration à distance pour votre équipe Aidez votre équipe à surmonter les défis de la collaboration à distance avec l’application primée de Wrike. Commencez un essai gratuit aujourd’hui.

Le coût élevé du multitâche : 40 % de perte de productivité
Productivité 7 min. lus

Le coût élevé du multitâche : 40 % de perte de productivité

Il existe 3 façons de faire du multitâche qui réduisent notre efficacité, entraînent une fatigue mentale et mènent à terme à une perte de productivité.

Les 7 secrets des meilleures équipes d'opérations de marketing
Publications 7 min. lus

Les 7 secrets des meilleures équipes d'opérations de marketing

Les opérations de Marketing sont un écosystème. Les indicateurs clés révèlent ce qui doit être ajuster et quand, tout au long du flux de travail.

Comment créer une expérience d'intégration pour les nouveaux arrivants
Leadership 7 min. lus

Comment créer une expérience d'intégration pour les nouveaux arrivants

Vous venez de recruter une personne pleine de talent pour rejoindre votre équipe, et vous voulez lui garantir une première expérience exceptionnelle au sein de l'entreprise. Vous espérez qu'elle dise à tous ses amis et à sa famille à quel point sa nouvelle entreprise est fantastique. Mais à quand remonte la dernière évaluation — voire amélioration — de votre procédure d’intégration ? N'oubliez jamais que votre procédure d'intégration est la première impression qu'aura votre nouvel employé(e) sur les rouages internes de votre organisation. En d'autres termes, vous devez la réussir ! Afin de vous aider à créer une expérience d'intégration inoubliable pour vos nouvelles recrues, nous mettons à votre disposition ce guide d'intégration pratique. Il inclut de nombreuses recommandations que nous utilisons pour intégrer de nouveaux membres d'équipe au sein de notre entreprise, aussi nous espérons qu'il pourra vous aider. Définissez les attentes avant même qu'elles ne commencent à travailler La première expérience de vos nouvelles recrues au sein de votre entreprise se fait en réalité avant leur premier jour de travail. Vous avez une chance de les épater avant même qu'elles aient mis un pied à l'intérieur du bâtiment. Donnez-leur un aperçu de ce à quoi elles peuvent s'attendre lors de leur arrivée le premier jour. Où peuvent-elles garer leur véhicule ? Quels sont les restaurants locaux favoris près du bureau où elles pourront déjeuner ? Quel est leur ordre du jour pour leur première journée ? À quelle heure doivent-elles arriver au travail ? Il s'agit de questions courantes auxquelles vous devez répondre afin d'alléger leur anxiété due à cette première journée. Faites une forte impression le premier jour Cela permet réellement à vos nouvelles recrues de se sentir à l'aise lorsqu'elles s'assoient à leur bureau la première fois et qu'elles ont déjà tout ce qu'il faut pour démarrer. Voici quelques éléments que vous devez avoir préparés sur le bureau de vos nouvelles recrues lorsqu'elles arrivent : Les outils nécessaires à la réalisation de leur travail : clavier, souris sans fil, support d'ordinateur portable, etc. Un dossier d'intégration : il s'agit d'un guide de style de A à Z personnalisé pour travailler au sein de votre entreprise. Il doit également inclure les rôles et responsabilités de leur poste, en guise de rappel. Un joli cadeau de bienvenue : un T-shirt, bracelet, stylo, chapeau ou autre, avec le nom de l'entreprise. Une liste aide-mémoire d'intégration : il s'agit des 10 à 15 choses essentielles sur votre entreprise que chaque membre de votre équipe doit connaître. Elle doit inclure des informations telles que l'historique de votre entreprise, les profils de l'équipe dirigeante, la mission et les valeurs essentielles de votre entreprise. Décalez la date de leur arrivée à un jour où se tient une réunion générale avec l'ensemble des membres de l'équipe Dans mon entreprise, nous avons une réunion générale chaque lundi de 12 h 00à 13 h 00 afin de passer en revue les mises à jour importantes pour l'entreprise et d'assurer notre formation de développement personnel appelée la « Séance Sensei ». Nous intégrons toujours les nouveaux employés le lundi afin de les présenter de manière appropriée au cours de notre réunion à l'ensemble du personnel. Nous présentons généralement les nouvelles recrues à l'ensemble de l'organisation et leur demandons d'indiquer leur nom, leur rôle, d'où elles viennent et de fournir une petite information intéressante ou singulière les concernant. Nous ajoutons aussi un peu d'éclat à nos présentations. Notre Directeur Acquisition de talents joue la musique d'ambiance des intros de la formation initiale des Chicago Bulls de 1996 et utilise un mégaphone pour présenter chacune des nouvelles recrues comme si elles étaient sur le point d'entrer sur le plancher du United Center. https://www.youtube.com/watch?v=9jK-NcRmVcw Accordez-leur du temps pour rencontrer le directeur de chaque service Au cours de leur première semaine de travail, il est important que le nouveau membre de votre équipe ait une chance de découvrir les rôles et responsabilités de chaque service. De cette manière, il comprendra mieux les différentes parties en mouvement au sein de votre entreprise. Programmez des réunions de 15 minutes avec chaque directeur de service afin que votre nouvelle recrue puisse apprendre qui travaille dans quel service et ce qu'ils font au quotidien. Organisez un déjeuner avec un cadre pendant la première semaine Il existe devenir des meneurs et de prendre des décisions. Pour atteindre cet objectif, les employés doivent avoir des lignes de communication ouvertes et cohérentes avec l'équipe dirigeante. Une manière étonnante pour favoriser une structure horizontale au sein de votre entreprise consiste à ce que le PDG ou le Président invite votre nouvelle recrue à partager un déjeuner. Cela leur donnera l'occasion d'établir une relation avec une personne de l'équipe des cadres dirigeants et de prouver que chaque membre de l'équipe est apprécié. Fournissez-leur un questionnaire sur les « valeurs fondamentales » à la fin de leur première semaine Si vous mettez l'accent sur la culture, chaque membre de l'équipe doit connaître les valeurs fondamentales de votre entreprise en interne et à l'extérieur. Rédigez un questionnaire sur les valeurs fondamentales auxquelles vos nouvelles recrues devront répondre avec succès à la fin de leur première semaine. Si vous n'avez pas encore défini vos valeurs fondamentales, vous devez absolument le faire. Voici un guide rapide en 5 étapes pour démarrer. Créez des points de contrôle le long du parcours Lorsqu'une personne démarre un nouveau travail, des difficultés inattendues peuvent surgir. Elle peut ne pas s'entendre avec un collègue, ou son responsable direct peut ne pas la former suffisamment. Vous pouvez venir à bout de ces problèmes en programmant des entretiens de contrôle. Votre responsable des embauches ou Directeur des RH doit avoir un entretien de contrôle à la fin de la première semaine, du premier mois et du troisième mois. L'objectif de cet entretien est de voir comment se déroulent les choses, d'écouter les difficultés qui n'ont pas été abordées avec leur responsable, et de fournir une réponse professionnelle afin de les aider à réussir. Biographie de l'auteur : Sean Kelly est le PDG de SnackNation, un service de livraison de collations saines pour les bureaux à travers toute l'Amérique. Sean est également le fondateur de AwesomeOffice.org, une association engagée pour aider les entreprises à optimiser l'engagement, la productivité et le bien-être des employés.

;