Pourquoi les start-up échouent-elles : tout ce que vous devez savoir

Vous avez peut-être entendu parler de la statistique suivante : « 90 % des start-up font faillite, dont 10 % dès la première année ». Vous avez peut-être également entendu dire que la meilleure manière de créer de la richesse est de se lancer dans les affaires — en d’autres mots, de fonder son entreprise. 

Qu’est-ce qu’une start-up, et comment vous assurer de faire partie des 10 % des privilégiés qui connaîtront la prospérité ? Cet article vous explique pourquoi les start-up font faillite et comment créer la vôtre afin de garantir sa viabilité à l’aide de Wrike. 

Qu’est-ce qu’une start-up ?

Les start-up sont des entreprises qui débutent leur activité. Elles sont fondées par des entrepreneurs qui estiment avoir créé un produit qui répond à un besoin au sein du marché. Toutes les start-up ne génèrent pas de revenus immédiatement, si bien que faire appel à des investisseurs et à des capital-risqueurs est indispensable pour assurer leur développement.

Pourquoi les start-up font-elles face à des difficultés ?

Si monter une entreprise est passionnant, la plupart des nouveaux entrepreneurs n’ont pas connaissance des défis qui les attendent. Créer son entreprise exige de faire preuve de résilience, de disposer d’un objectif clair, d’avoir la capacité d’inspirer et de persuader les autres de votre vision, ainsi que d’élargir vos connaissances dans votre domaine pour rester en tête des tendances et des innovations du marché. 

Les start-up rencontrent des difficultés pour de nombreuses raisons. Il peut s’agir de questions liées à la culture d’entreprise, d’une absence d’adéquation produit-marché ou de problèmes uniques dus aux spécificités d’un secteur ou d’une région. 

C’est à ses débuts qu’une jeune entreprise est la plus vulnérable. Les fondateurs de start-up en phase de démarrage doivent être en mesure de gérer de front les nombreux contrats, équipes et objectifs, et, en parallèle, de satisfaire les clients, investisseurs et autres parties prenantes

De jeunes entrepreneurs désorganisés ou mal préparés peuvent peiner à faire face à la situation. Pour palier à ce problème, nous avons dressé une liste des dix raisons les plus courantes pour lesquelles les start-up échouent.

Les principales causes d’échec des start-up

De nombreuses raisons peuvent expliquer pourquoi les start-up échouent. Les problèmes les plus récurrents des jeunes entreprises sont les suivants : 

Une absence de marché

Ce n’est pas parce qu’un entrepreneur trouve un problème intéressant qu’il existe un besoin de solution au sein du marché. Dans une étude récente, CB Insights a analysé 110 start-up qui ont échoué et a découvert que la raison principale de cet échec est qu’elles ont produit pour des marchés limités ou inexistants.

Cela arrive facilement aux entrepreneurs qui travaillent en vase clos ou, à l’inverse, qui comptent sur leurs amis et leur famille pour valider et acheter leurs produits. La réalisation d’une étude de marché approfondie est cruciale pour la réussite de votre start-up. Vous devez avoir la certitude qu’il existe effectivement un marché pour vos produits afin d’assurer la viabilité de votre entreprise. 

Un manque de ressources

Dans la plupart des nouvelles entreprises, les fonds sont généralement limités pour constituer une équipe et concrétiser leur vision. Les jeunes entrepreneurs qui sont tenus d’optimiser les ressources limitées de leur start-up doivent faire preuve de créativité dans la réalisation de leurs objectifs, qu’il s’agisse de commercialiser leur produit, d’attirer l’attention de la presse et du public ou de construire la réputation de leur marque dans le paysage commercial concurrentiel d’aujourd'hui. 

Il est indispensable d’apprendre à allouer des fonds aux activités qui offrent le meilleur retour sur investissement. Agir ainsi permet d’économiser les ressources restreintes de la start-up et oblige l’équipe à concevoir uniquement des fonctionnalités et des services qui profitent aux clients. 

Une collaboration mal choisie

Réunir les bonnes personnes est un facteur essentiel du succès d’une start-up. L’équipe idéale ne se limite pas aux fondateurs et aux employés, elle inclut également les investisseurs, les conseillers et les partenaires de l’entreprise.

Disposer d’une équipe appropriée augmente les chances de succès d’une start-up. Les employés devraient croire en la vision et la réputation de leur entreprise et s’en soucier. En retour, les fondateurs et les sociétés ont la nécessité de créer un environnement de travail qui fasse ressortir le meilleur de leur personnel. Renoncez aux employés et aux membres de l’équipe qui ne sont pas en phase avec les valeurs de l'entreprise. L’innovation véritable, l’adaptation et la réalisation des missions ne sont possibles que si la confiance et l’harmonie règnent au sein de l’équipe.

Parallèlement, les fondateurs et les responsables doivent inspirer confiance aux investisseurs et aux actionnaires de l’entreprise. Les investisseurs de start-up nécessitent de percevoir la passion de l’équipe et de constater les progrès et le suivi des objectifs de l’activité. 

Un marché trop concurrentiel

La concurrence est l’essence même du capitalisme. Elle contribue à réduire les prix pour les clients tout en permettant aux meilleurs produits de s’imposer. Bien que la concurrence soit attendue dans tous les secteurs et à toutes les étapes du cycle de vie d’une entreprise, elle est encore plus aiguë en phase de lancement.

Sans facteur de différenciation clair, les start-up peuvent avoir des difficultés à se développer, car le coût d’acquisition de chaque client (CAC) peut devenir trop élevé pour être maintenu à long terme. Si consacrer ses heures de travail à se focaliser sur la concurrence n’est pas recommandé, ignorer ce que font vos concurrents ne l’est pas non plus. Selon une étude de CB Insights, c’est la raison pour laquelle 20 % des start-up échouent.

Un modèle financier inadapté

Un modèle financier inadapté est l’un des problèmes courants des start-up. Ne pas savoir comment fixer ses prix, surtout lorsque l’on intègre un nouveau marché, peut signer la réussite ou la faillite d’une entreprise. Il n’est pas recommandé de fixer un prix trop bas, car cela réduirait la valeur perçue du produit. Cependant, il est préconisé de proposer un prix suffisamment bas pour que les clients ne doutent pas de la valeur financière de leur achat. 

Testez différentes stratégies de tarification dans la phase de démarrage de votre start-up. Votre prix doit être suffisamment élevé pour pouvoir couvrir les coûts d’exploitation et dégager un bénéfice raisonnable. Une faible marge bénéficiaire pour vendre davantage et gagner des parts de marché peut être une bonne idée pendant une brève période, mais pas à long terme, car à mesure que les opérations se développent, les coûts augmentent en conséquence.

Des études de marché insuffisantes

Une étude menée par CB Insights montre également qu’un produit inadapté est une autre cause fréquente de problèmes et d’échec des start-up. 

Bien que les dépenses importantes consacrées aux études de marché ne fassent pas partie des coûts de démarrage prioritaires, réaliser des études pour comprendre les souhaits et les besoins réels des clients présente de nombreux avantages. Si votre produit ne leur offre pas suffisamment de valeur, aucun budget marketing, aussi important soit-il, ne vous permettra de les fidéliser. 

En vous appuyant sur des études de marché et des initiatives d’engagement client, vous pouvez créer un produit suffisamment utile pour susciter un besoin auprès des consommateurs, au lieu de tenter de les convaincre d’acheter vos produits. 

Un plan d’entreprise sommaire

Un plan d’entreprise idéal vous aide à calculer si la valeur vie client (CLTV) est supérieure au coût d’acquisition client (CAC). Si gagner vos premiers clients peut être satisfaisant, il est surtout important que la somme dépensée pour acquérir des consommateurs soit inférieure aux coûts que cela représente. Si tel n’est pas le cas, votre entreprise n’est pas encore prête pour le succès et la rentabilité à long terme.

Un plan d’entreprise idéal nécessite une étude de marché appropriée. C’est ce qui attire les investisseurs en start-up. Si votre étude montre que votre CAC est trop élevé, il y a de fortes probabilités que votre start-up ne survive pas. Vos parties prenantes ont besoin de savoir que vous pouvez évoluer. Créez un modèle économique solide auquel les investisseurs peuvent faire confiance et sur lequel vous pouvez compter au fur et à mesure de votre croissance. 

Why Startups Fail: Everything You Need to Know 2
Photo de Lagos Techie sur Unsplash

Des efforts de marketing infructueux

Le marketing est au cœur de toute entreprise. Il révèle les valeurs de celle-ci, son mode de fonctionnement et la manière dont vous sollicitez et considérez vos clients. La croissance et la rentabilité de votre entreprise dépendent largement de la capacité de votre équipe à commercialiser vos services auprès du bon consommateur. En effet, il n’y a aucun intérêt à proposer un produit innovant sur un marché inexploité s’il est inconnu du public.

Les start-up échouent au niveau du marketing lorsqu’elles interprètent mal les études de marché, investissent dans des fonctionnalités dont personne ne veut et insistent sur les mauvais avantages dans leur communication marketing. 

Les fondateurs de start-up et leurs employés sont souvent pris dans une bulle, aveuglés par leurs produits flambant neufs, ce qui entraîne des efforts de marketing médiocres et infructueux. Prêtez attention au retour d’informations et au comportement des clients, et mettez l’accent sur les fonctionnalités les plus utilisées de votre produit ou de votre start-up pour améliorer votre communication marketing. 

Un moment mal choisi

Vous pouvez avoir rassemblé la meilleure équipe, élaboré un plan d’entreprise solide et trouvé le marché approprié pour votre produit, si vous ne parvenez pas à choisir le bon moment, tout cela aura été en vain.

Par exemple, vous créez un produit en prévision d'une tendance croissante, mais vous vous retrouvez dans l’incapacité de le lancer assez tôt pour répondre à la demande du marché en raison de retards de production. Désormais, le marché est sursaturé par la concurrence, et vous devez trouver une toute nouvelle façon de redorer votre image et de positionner votre start-up. 

À d’autres moments, vous pourriez vous positionner trop tôt. Personne n’a encore le souhait de posséder votre produit, et vous manquez de temps avant d’atteindre la masse critique. Selon Bill Gross, conférencier TED Talk, trouver le moment opportun est la raison la plus importante derrière l’échec ou le succès des start-up. 

Un nom d’entreprise non pertinent

Dans le monde numérique d’aujourd’hui, l’image de marque est essentielle. Le nom et la réputation de votre entreprise ont un impact considérable sur le succès de votre start-up. Un nom n'est pas qu’un simple mot, il évoque beaucoup plus. 

Les clients doivent pouvoir établir des parallèles entre le nom de votre entreprise, votre produit et vos valeurs. Prenez Apple : dès que le nom de l’entreprise est mentionné, les mots design, luxe et innovation viennent à l’esprit.

Un nom d’entreprise peu pertinent n'apporte aucune valeur ajoutée à l’activité. Il peut même laisser une mauvaise première impression aux prospects, clients ou investisseurs potentiels, ce qui signifie que vous perdez des opportunités avant d’avoir pu vendre ce que votre entreprise peut réaliser. 

Réussir la création de votre start-up

Il existe de nombreuses façons de bien lancer une start-up. Identifier vos points forts et créer une expérience client positive et mémorable est la recette parfaite pour un succès à long terme. 

Pensez à vos clients en permanence et maximisez l’efficacité, l’empathie et la productivité afin de créer des fonctionnalités qui les aident à résoudre des problèmes et à en faire plus. Voici d’autres conseils pour réussir la création de votre start-up :

Viser un impact social positif et pas uniquement le profit

Dans un livre intitulé « Bâties pour durer : Les entreprises visionnaires ont-elles un secret ? », Jim Collins a écrit que parmi toutes les entreprises visionnaires qui avaient connu le succès ces cinquante dernières années, aucune n’avait pour objectif premier la maximisation du chiffre d’affaires et la croissance.

Cela ne signifie nullement que vous devez ignorer l’aspect financier. Cependant, une entreprise qui se préoccupe des individus a plus de chance de durer et de survivre à la concurrence. Vous pouvez garder un œil sur le résultat financier tout en développant une activité qui crée une énorme valeur pour vos clients.

Créer une équipe solide

Une équipe forte vous permet de passer des décisions prises par le fondateur à un groupe de direction solide qui ouvre un horizon plus large. La plupart des entreprises qui réussissent ne s’appuient pas sur une seule personne pour prendre toutes les décisions importantes. À mesure que votre entreprise se développe, cela devient impossible. 

Vous devez apprendre à déléguer certaines responsabilités aux responsables ou aux membres d’équipe, en misant sur leurs points forts et leurs perspectives uniques. Déléguer permet d’instaurer la confiance au sein de l’entreprise tout en libérant du temps que les responsables peuvent consacrer à des missions stratégiques. Cela permet également aux membres de l’équipe de travailler de manière autonome et de s’épanouir dans leur rôle. 

Obtenir une réelle validation pour votre concept de start-up

Faites valider votre solution avant de dépasser le stade du produit minimum viable (MVP). À mesure que vous vous développez et obtenez des résultats, préparez-vous à changer de cap en fonction des résultats de vos études de marché et de votre positionnement. 

Créer la solution appropriée pour vos clients donne une valeur réelle à votre start-up. Prenez le temps de découvrir comment votre produit comble un vide sur le marché et s’il existe un besoin suffisant pour le concevoir autour de votre solution.

Gérer votre start-up à l’aide de Wrike

Travailler dans une start-up signifie souvent avoir plusieurs casquettes et assumer davantage que vos responsabilités habituelles. Mais même dans de tels environnements ad hoc, il est important que la responsabilité et l’organisation fassent partie intégrante de la culture et des flux de travail dès le premier jour. 

Le logiciel de gestion de projet sécurisé et robuste de Wrike vous permet de gérer et d’exécuter tous vos projets de manière transparente. Vous pouvez tirer parti de Wrike pour automatiser les flux de travail, activer les notifications de tâches, fournir une visibilité en temps réel et offrir des rapports de projet selon un calendrier convenu avec les principales parties prenantes.

Wrike fournit un emplacement sûr et centralisé pour partager et gérer les ressources à travers votre organisation tout en surveillant la progression des projets individuels et des équipes. En utilisant Wrike, vous augmentez vos chances de réussite, car vous pouvez proposer une vision claire de l’organisation, appuyée par des plans, des affectations et des dates d’échéance précis.  

Wrike fournit également plusieurs modèles essentiels que vous pouvez utiliser pour vous préparer aux différentes étapes du parcours de votre start-up, notamment :

Profitez de Wrike dès maintenant avec un essai gratuit de deux semaines !

Commentaires 0

Nous sommes désolés, vos paramètres de confidentialité ne permettent pas d'afficher ce contenu. Pour le visualiser, cliquez sur le bouton « Préférences en matière de cookies » et acceptez les cookies de publicité.

Préférences en matière de cookies