gestion du temps Archives | Blog Wrike
Responsable de groupe, Chef, Coordinateur
Server error. We're really sorry. Wait a few minutes and try again.
Responsable de groupe, Chef, Coordinateur
Server error. We're really sorry. Wait a few minutes and try again.
Connexion Contact ventes

gestion du temps

Choisissez la catégorie qui vous intéresse:

Comment exploiter tout le potentiel d'un journal de productivité
Productivité 10 min. lus

Comment exploiter tout le potentiel d'un journal de productivité

Tout ce que vous devez savoir avant de commencer un journal de productivité, ainsi que les raisons d'en tenir un et comment l'utiliser pour maximiser la productivité au travail.

Comment faire pour prioriser les campagnes de votre équipe Marketing
Marketing 5 min. lus

Comment faire pour prioriser les campagnes de votre équipe Marketing

Comment choisissez-vous la bonne combinaison de projets qui auront un grand impact sur le succès de votre entreprise ? Suivez ces étapes pour prioriser vos campagnes de marketing et de décider quels projets devraient être le centre du temps et de ressources de votre équipe.

Les 14 meilleures applis de gestion du temps que vous devriez déjà utiliser
Collaboration 10 min. lus

Les 14 meilleures applis de gestion du temps que vous devriez déjà utiliser

Vos appareils mobiles doivent travailler pour vous, et non contre vous. Des calendriers aux minuteurs « tomate », voici les meilleures applis de gestion du temps pour organiser votre vie.

Feuilles de temps dans Wrike Resource : suivez simplement le temps passé par tâche
Actualités Wrike 3 min. lus

Feuilles de temps dans Wrike Resource : suivez simplement le temps passé par tâche

Nous présentons aujourd'hui les feuilles de temps, une amélioration de Wrike Resource visant à renforcer la flexibilité, la transparence et la facilité d'utilisation. Les feuilles de temps offrent un moyen simple de suivre le temps passé sur les tâches.

Désintox digitale : 30 jours pour lutter contre la dépendance Tech
Productivité 10 min. lus

Désintox digitale : 30 jours pour lutter contre la dépendance Tech

Souvenez-vous de nos récents écrits sur le thème suivant : comment le fait d'analyser vos habitudes les plus ancrées et de vous débarrasser de futilités a un impact positif sur votre productivité, votre concentration et même sur votre créativité ? En effet, il est important de repenser ce que l'on fait en mode "pilotage automatique" pour éliminer le superflu et ne garder que ce qui est utile. Quel risque encourrez-vous autrement ? Celui de développer une addiction à la technologie comme celle d'Andrew Sullivan, le fondateur et auteur du blog politique The Dish (anciennement The Daily Dish). Il a récemment écrit un essai sur la façon dont son addiction aux actualités et aux informations en ligne l'a rendu malade. Durant la dernière année où il publiait pléthore d'articles dans la même journée, il lutta contre quatre infections des bronches. Sa blague sur le fait que "Internet tue" commençait à le toucher de trop près. Voici ce qu'il écrit : Je blaguais souvent sur le fait que si Internet tuait, je serais le premier à le savoir ! Des années plus tard, cela ne me fait plus vraiment rire. On s'habitue vite aux outils numériques que l'on utilise tous les jours et cela peut nous faire perdre pied. Même au travail. 44 % des professionnels disent consulter leurs appareils mobiles plus de 20 fois par jour ! C'est la raison pour laquelle nous devons revoir nos habitudes et analyser notre usage de ces produits. Est-ce qu'ils nous facilitent la vie ou est-ce qu'ils nuisent à nos capacités de concentration et d'action ? Les deux attitudes face aux outils numériques selon Newport Je vous entends dire : « Pourquoi donc devrais-je remettre en cause les outils et les applications que j'utilise ? Ils me sont tous utiles ». Peut-être. Selon Cal Newport, auteur de Deep Work et professeur d'informatique à l'Université de Georgetown, il n'y a que deux attitudes possibles face aux outils numériques. La première est l'attitude du « tout est profitable », qui suggère en gros que l'on devrait utiliser un outil tant que l'on peut en retirer un profit, quel qu'il soit. Dans cette catégorie, vous trouverez des gens défendant leur utilisation de Facebook 12 heures par jour parce que cela leur permet d'être en contact avec leurs anciens camarades de classe. Ou des gens qui assurent que consulter Twitter quatre heures par jour est leur manière de s'informer de ce qui se passe dans le monde. Dans la vidéo ci-après, Jim Clark, l'entrepreneur/informaticien et fondateur de Silicon Graphics, Netscape et de plusieurs autres sociétés, explique pourquoi il n'aime pas la façon dont les médias sociaux dévorent notre temps. Le passage qui nous intéresse commence à la minute 42.     Newport laisse entendre qu'il est préférable d'adopter l'attitude de l'artisan, selon laquelle on ne choisit que les outils qui apportent de véritables bienfaits dans les domaines qui nous importent le plus. Si vous vous sentez attiré par une toute nouvelle application parce que le reste de vos collègues l'utilisent, prenez le temps de la réflexion. Est-ce qu'elle vous permettra d'atteindre vos objectifs prioritaires ? Ou est-ce que qu'elle s'ajoutera aux nombreuses autres applications mobiles qui ne font que vous distraire ? N'oubliez pas : les applications sont conçues pour créer une dépendance Vous savez pourquoi il est si difficile de se détacher d'applications telles que Facebook et Twitter ? Parce qu'elles sont conçues dès le départ pour être les plus addictives possible. Nir Eyal, auteur de Hooked et chef de file en matière d'analyse psychologique de création de produits addictifs, a analysé l'appartenance des applications à cette catégorie. « Il s'agit d'un processus en 4 étapes, » dit-il, « qui relie votre problème à la solution d'une entreprise et ce, suffisamment fréquemment pour que cela crée une habitude ». « Cela commence par un déclencheur qui nous rappelle notre besoin d'utiliser l'application, ce qui nous mène à réaliser une action dans l'application. Cela provoque en nous une satisfaction que nous désirons fortement, et que nous ne pouvons nous empêcher de rechercher par la suite, ce qui explique notre investissement psychologique à l'égard de l'application », poursuit Eyal. En résumé, il s'agit de l'application en tête de liste dans votre esprit et sur laquelle vous cliquerez. « Le produit qui possède le 'monopole mental' gagne », explique Eyal.     Prenons un exemple : lorsque vous vous ennuyez dans une file d'attente, quelle est la première application que vous ouvrez ? Quel site Web visitez-vous lorsque vous avez besoin d'une information rapide ? Il s'agit de problèmes quotidiens très concrets et ces applications ou produits ont trouvé le moyen de relier leurs solutions à votre besoin. Vous êtes devenu accro. Alors, comment se désintoxiquer ? Voici quelques unes des nombreuses approches qui peuvent vous aider à limiter les distractions numériques dans votre vie. Adoptez chaque jour une nouvelle habitude pendant 1 mois     L'une des méthodes les plus efficaces, et les plus détaillées, pour suivre une cure de désintoxication numérique est probablement d'échanger consciemment une habitude numérique contre une habitude non numérique plus saine. Dans son article paru dans Forbes, « Try The 30-Day Digital Detox Challenge », l'auteur Nancy Colier recommande de reprendre des habitudes comme de n'utiliser aucun appareil lorsqu'on est en présence d'autres personnes (2ème jour), d'arrêter de mettre son appareil dans sa poche lorsqu'on ne l'utilise pas (3ème jour) ou de transformer la salle de bain en espace libre de technologie (13ème jour). Chaque jour, vous ajoutez une nouvelle habitude à votre liste jusqu'à ce que vous ayez 30 habitudes simultanées. Il s'agit d'une méthode d'une simplicité enfantine et donc tout à fait réalisable. Fixez-vous des limites sur l'utilisation de la technologie     Vos parents avaient raison lorsqu'ils vous disaient « Juste une heure de télé ce soir chéri ! » Le fait d'établir des limites strictes à votre utilisation de la technologie vous permettra de ne pas succomber à la tentation de l'information en temps réel constamment disponible. Conseil n°1 : StayFocusd est une extension de navigateur qui limite le temps que vous passez sur des sites Web chronophages tels que Facebook ou Youtube. Conseil n°2 : arrêtez de tout chercher. Explorez des chemins plutôt que des cartes. Utilisez un dictionnaire ou une encyclopédie plutôt qu'un moteur de recherche. Conseil n°3 : instituez des moments sans technologie ; peut-être la première heure de la journée ou l'heure qui suit le dîner, pour pouvoir vous offrir un temps de qualité. Libérez de la dopamine en faisant de l'exercice     Vous vous souvenez de la récompense variable dont parlait Nir Eyal qui nous pousse à revenir vers nos applications ? Il y a d'autres moyens d'obtenir des décharges de dopamine. Holland Haiis, expert de la désintoxication numérique et auteur de Consciously Connecting: A Simple Process to Reconnect in a Disconnected World, partage sa sagesse : « La dopamine est stimulée dans notre cerveau par l'inconnu que nous offrent les médias sociaux, les e-mails et les sms. C'est un cercle vicieux et, pour rompre ce cycle, vous devez chercher cet inconnu et cette stimulation en faisant du sport. Vous ne savez jamais ce qui vous attend au tournant lorsque vous sortez faire un jogging, un tour à vélo ou une balade à pied. » Donc au lieu de vous connecter à Facebook, enfilez plutôt vos baskets. Réduisez la liste de vos applications et de vos extensions     Vous avez plus d'applications que ce dont vous avez besoin. Probablement plus d'extensions de navigateur que nécessaire également. Après avoir déterminé les outils qui vous apportent vraiment quelque chose, débarrassez-vous des autres. Voici quelques conseils : Conseil n°1 : Supprimez les applications Facebook et Twitter. Vous savez pourquoi votre téléphone est déchargé en permanence ? C'est parce que ces deux applications sont toujours ouvertes et qu'elles suivent votre emplacement et vos habitudes. Elles sont connues pour raccourcir la durée de vie de votre batterie, ainsi que votre temps libre. Si vous avez vraiment besoin d'y accéder, vous pouvez toujours utiliser votre navigateur mobile. Conseil n°2 : si vous ne reconnaissez pas une application ou une extension de navigateur, désinstallez l'application immédiatement. Vous ne l'avez probablement pas utilisée depuis longtemps et vous ne vous souvenez même pas à quoi elle sert. Du balai ! Conseil n°3 : gardez une liste actualisée de toutes les nouvelles applications ou extension que vous essayez. Notez la date à laquelle vous l'avez installée et donnez-vous 7 jours pour l'utiliser à titre d'essai. Si cela vous sert au niveau professionnel, gardez-là. Sinon, désinstallez-là ! Arrêtez d'un coup     Les réseaux sociaux sont des produits qui peuvent être indispensables au travail quotidien d'un responsable marketing, mais qui peuvent également être source de nombreuses distractions pour le reste d'entre nous qui essayons juste de faire notre travail. Dans son ouvrage Deep Work, Cal Newport propose une approche radicale pour évaluer les réseaux sociaux : cessez de vous y connecter d'un seul coup pendant 1 mois sans rien dire à personne, après quoi répondez à deux questions : L'absence de réseaux sociaux a-t-elle eu un impact négatif sur votre capacité à réaliser votre travail ou à créer de la valeur pour votre entreprise ? Est-ce que l'on s'est plaint de votre absence sur les réseaux sociaux ? Si vous répondez « oui » aux deux questions, vous devez probablement continuer à utiliser le réseau social en question. Sinon, oubliez-les ! Si Newport reconnaît qu'abandonner les réseaux sociaux serait impensable pour certains, son message est le suivant : utilisez-les UNIQUEMENT s'ils apportent une valeur à votre travail ou vos objectifs. Si ce n'est pas le cas, vous avez réussi à ne plus vous y connecter pendant un mois, vous pouvez donc continuer sur cette voie.. Le moment est venu de lutter contre votre dépendance à la technologie En fin de compte, nous ne pouvons nous en prendre qu'à nous-mêmes si nous arrivons au stade où nos moments d'attention sont si fragmentés que nous ne sommes même plus capables de maintenir une conversation en tête-à-tête plus de quelques secondes. Il est temps d'analyser nos habitudes concernant les applications et les appareils que nous utilisons. De même que nous faisons des choix intelligents concernant notre alimentation, nous devons prendre le même type de décisions concernant notre mental, nos moments d'attention et enfin, notre productivité. En savoir plus Vous utilisez mal Internet : voici comment éliminer les distractions numériques Addiction au fonctionnement multitâche : les raisons scientifiques pour lesquelles vous ne pouvez vous empêcher de faire autre chose en même temps que votre travail Les bienfaits inespérés d'un changement des habitudes de travail

Les applis de suivi du temps peuvent-elles améliorer la performance de votre équipe ?
Productivité 5 min. lus

Les applis de suivi du temps peuvent-elles améliorer la performance de votre équipe ?

Si vous voulez améliorer la gestion de projet avec le suivi du temps, commencez par définir les modes d’usage de ces outils pour stimuler les performances de votre équipe. En savoir plus.

Les bienfaits inattendus de bousculer votre routine de travail
Productivité 10 min. lus

Les bienfaits inattendus de bousculer votre routine de travail

Une routine peut-elle devenir un obstacle ? Pouvez-vous tomber dans le piège et faire les choses par automatisme, qu’elles vous soient bénéfiques ou pas ? Pour faire simple, la réponse est : oui. Et lorsque c’est le cas, votre routine est plus nocive qu’autre chose. Voici les raisons pour lesquelles nous nous reposons sur ces systèmes prévisibles, ainsi que les effets positifs inattendus que peut avoir un changement de routine.

Comprendre les bases du suivi du temps d'un projet
Gestion de projets 7 min. lus

Comprendre les bases du suivi du temps d'un projet

Le suivi du temps d'un projet est essentiel pour toute entreprise qui travaille sur plusieurs projets ou clients à la fois. Un système de gestion du temps peut en effet vous aider à surveiller la productivité des employés et à améliorer les coûts du projet. Nous vous proposons de découvrir ici les bases du suivi du temps avec Wrike.

4 manières de gagner du temps pour les équipes Marketing
Marketing 7 min. lus

4 manières de gagner du temps pour les équipes Marketing

Les Directeurs Marketing courent souvent après le temps, le manque de temps qu'ils déclarent être un de leurs plus grands problèmes. Ces 4 astuces utiles devraient vous aider à aller dans le bon sens.

Gestion des e-mails : 10 astuces pour atteindre l’objectif « Inbox Zero »
Productivité 10 min. lus

Gestion des e-mails : 10 astuces pour atteindre l’objectif « Inbox Zero »

Pour ceux d’entre nous qui doivent faire face chaque matin à des centaines d’e-mails non lus, le concept d’une boîte de réception complètement vide (Inbox Zero) relève de l’exploit mythique, tout comme trouver le Saint Graal ou découvrir un trésor enfoui. Nous considérons les collègues qui y parviennent régulièrement avec un mélange d’envie et de méfiance : ils doivent certainement recourir à une forme de sorcellerie, n’est-ce pas ? Essayez ces 10 astuces et techniques pour atteindre l’objectif « Inbox Zero », mais aussi pour en faire une habitude. Aucune incantation magique n’est nécessaire. Astuce n° 1 : Utilisez la technique Yesterbox de Tony Hsieh. L’idée de base est la suivante : lisez et répondez aujourd’hui aux e-mails d’hier. La grande majorité des e-mails ne requièrent pas une réponse immédiate le jour même, si bien que vous pouvez laisser entrer les nouveaux messages d’aujourd’hui sans qu’ils ne soient chacun source de distraction ou de stress. Et demain, au lever, vous saurez exactement combien de messages vous devez traiter et vous pourrez planifier votre journée avec plus de précision. Tony Hsieh, le PDG de Zappos, affirme que cette méthode a renforcé sa réactivité : tout le monde reçoit une réponse le lendemain, et non plus après une semaine, un mois ou... jamais. Évidemment, les e-mails vraiment urgents peuvent être traités le jour même, mais recevoir une urgence absolue par e-mail est un phénomène plutôt rare. Conseil de pro de Hseih : Si vous utilisez Outlook, réduisez votre rubrique « Aujourd’hui » afin de rester concentré sur les messages d’hier. Vous cherchez un outil qui vous aide à améliorer votre productivité ? Commencez votre essai gratuit Wrike dès aujourd’hui ! Astuce n° 2 : Appliquez la règle des 2 minutes. Inspirez-vous de la méthode GTD de David Allen : si la tâche vous prend moins de deux minutes, rédigez la réponse immédiatement. N’attendez pas ! Astuce n° 3 : Planifiez une réunion avec votre boîte de réception. Prévoyez du temps chaque jour pour parcourir vos e-mails, que vous optiez pour une longue session d’une heure en milieu de matinée ou pour trois périodes de 20 minutes au début, au milieu et à la fin de la journée. Puis ne consultez plus votre messagerie en dehors de ces moments-là. Pendant que vous travaillez, ne laissez pas votre messagerie ouverte en arrière-plan dans un onglet du navigateur. Désactivez les notifications. En dédiant un moment précis à la gestion de votre boîte de réception, cette tâche cessera de vous tourmenter pendant la journée et vous conserverez à tout moment le contrôle sur vos messages. Vous aimeriez savoir quel est le meilleur moment pour consulter votre boîte de messagerie ? D’après cet article, le meilleur moment pour traiter vos messages se situe deux heures après avoir commencé à travailler. Astuce n° 4 : Essayez Unroll.me. Cette application regroupe tous vos abonnements électroniques et bulletins d’information en un seul message quotidien. Au lieu de devoir trier des dizaines d’e-mails quotidiens, vous n’aurez plus qu’à consulter un seul message. En un clic, vous vous désabonnez de plusieurs listes à la fois et, comme vous pouvez parcourir rapidement toutes les offres et mises à jour dans un seul message, vous traitez les e-mails indésirables beaucoup plus rapidement. Si vous suivez de nombreux blogs par e-mail, pensez à utiliser un lecteur RSS comme Feedly ou Inoreader au lieu d’encombrer votre boîte de réception. Astuce n° 5 : Reprogrammez vos e-mails. Installez Boomerang pour Gmail et planifiez vos e-mails afin qu’ils réapparaissent à un moment déterminé. Cette méthode est particulièrement utile pour les messages qui nécessitent certaines recherches avant l’envoi de la réponse et pour le traitement simultané de tâches similaires. Imaginons que vous avez publié une offre d’emploi et que les e-mails de candidats potentiels commencent à affluer. Habituellement, vous triez les nouveaux CV le vendredi matin. Il vous suffit alors de reprogrammer les e-mails de demandeurs d’emploi afin qu’ils apparaissent dans votre boîte de réception le vendredi matin. Ces messages ne seront plus une source de distraction ou de préoccupation car vous ne les verrez plus dans votre boîte de réception, mais vous les recevrez au moment opportun et vous pourrez alors les traiter. Astuce n° 6 : N’ayez pas peur de supprimer. Si le message est vraiment important, quelqu’un ne manquera pas de vous recontacter pour effectuer un suivi. Bref, si vous en venez à vous demander si un e-mail doit être conservé, supprimez-le. En règle générale, votre corbeille conserve les messages supprimés pendant 30 jours ; donc si vous avez supprimé quelque chose par accident, vous pourrez toujours le récupérer. Mais croyez-nous : 99 % du temps, vous n'aurez pas à le faire. Astuce n° 7 : Modifiez votre message d'absence du bureau. Les vacances sont un moment formidable, mais être confronté au retour à une montagne d’e-mails non lus peut s’avérer très déprimant, et cela peut vous prendre une éternité de gérer tous ces nouveaux messages. Remplacez le message type d’absence du bureau par celui-ci : « Je suis absent du bureau du 10/11 au 18/11 et ne verrai pas votre message. Veuillez renvoyer votre e-mail après le 18/11. ». Puis filtrez tous les messages entrants pour les envoyer directement à la corbeille pendant votre absence. Si cela est important et que la date limite n’est pas passée, ces messages vous seront renvoyés, et une boîte de réception bien organisée vous attendra à votre retour au bureau. Astuce n° 8 : Placez toutes vos tâches dans Wrike. Enlevez vos tâches de votre boîte de réception et placez-les dans votre espace de travail avec le reste de vos tâches. Les extension Gmail convertissent rapidement des e-mails en tâches, de sorte que vous pouvez trier vos messages et gérer votre liste de tâches efficacement plutôt que de les laisser traîner dans la boîte de réception. Vous bénéficierez d’une meilleure organisation et votre boîte de messagerie deviendra plus gérable. Astuce n° 9 : Déplacez les conversations hors de votre boîte de réception. Gardez votre boîte de réception bien rangée en limitant la quantité de messages que vous générez. Pour éviter une longue chaîne de réponses par e-mail, éloignez-vous de votre ordinateur et privilégiez des conversations en face-à-face, décrochez le téléphone ou envoyez un message instantané. Astuce n° 10 : Jouez à The Email Game. Les conseils ci-dessus vous aideront à maintenir votre boîte de réception organisée mais, avant d’y parvenir, comment faire pour traiter la montagne actuelle de messages non lus ? Vider votre boîte de réception ne devrait pas être une corvée : rendez la tâche amusante ! The Email Game vous donne un laps de temps déterminé pour agir sur chaque e-mail : répondre, transférer, étiqueter, archiver, supprimer ou ignorer pour y revenir plus tard. Collectez des points chaque fois que vous battez le chrono qui est déterminé en fonction de la longueur de chaque e-mail. Après avoir géré avec brio un lot de messages, vous obtiendrez un rapport de situation montrant combien de temps vous avez gagné, ainsi que votre rang dans le classement. Essayez juste de ne pas devenir accro en essayant de battre votre meilleur score à tous les coups ! « Inbox Zero » signifie zéro temps perdu dans votre boîte de réception. Saviez-vous que la véritable définition de l’« Inbox Zero », telle qu’elle a été initialement conçue par Merlin Mann, n’a en fait rien à voir avec le nombre de messages non lus ? Il s’agit en réalité de la quantité d’attention que vous dédiez à la gestion des e-mails, autrement dit la mesure dans laquelle votre boîte de réception pèse sur votre esprit. Avoir une boîte de réception complètement vide est en effet une façon d’y parvenir mais ce n’est pas l’unique moyen. Bref, ne vous faites pas de souci si vous n’atteignez pas cet objectif de productivité tous les jours, ou même si vous n’y parvenez pas du tout. Le véritable exploit consiste à trouver une méthode adaptée qui vous permette de prendre le contrôle de votre messagerie. Essayez ces astuces et n’hésitez pas à nous faire part des résultats obtenus ! Wrike peut vous aider dans l’organisation et la gestion de vos tâches et rappels. Faites un essai gratuit dès aujourd’hui et rendez votre boîte de réception plus productive que jamais.