5 mauvaises habitudes Marketing (et comment les perdre)

Se ronger les ongles. Tortiller ses cheveux. Abuser des « euh ». Ces réflexes sont humains, et il nous arrive tous de prendre de mauvaises habitudes.

Certaines sont insignifiantes et sans conséquence. D'autres s'installent doucement et finissent par devenir dangereuses.

Les marketeurs, aussi créatifs soient-ils, ne sont pas à l'abri des mauvaises habitudes (et nous ne faisons pas seulement référence aux croissants pur beurre engloutis en séances de brainstorming).

Parfois, il est facile de faire marche arrière. Cependant, si vous ne freinez pas certains comportements, ils peuvent ralentir la croissance de votre équipe et perturber le développement de votre entreprise.

Êtes-vous victimes de routines improductives ? Ne commencez pas à vous ronger les ongles dès maintenant. La première étape est de reconnaître ces comportements négatifs, d'y mettre immédiatement un terme et de changer votre façon de faire.

Voici 5 habitudes Marketing dont il faut se méfier, ainsi que des conseils pour y renoncer.

1. Accepter des demandes impromptues

Vous et votre équipe Marketing avez planifié vos projets et vos calendriers pour le mois prochain, et vous êtes fier de pouvoir les accomplir avec succès.

Mais avant que vous ne vous en rendiez compte, plusieurs projets ad hoc se rajoutent à votre programme. L'équipe de ventes a besoin d'un document. Les ingénieurs vous demandent de l'aide pour la rédaction d'un texte en vue d'une présentation à venir. L'équipe des ressources humaines voudrait une nouvelle vidéo pour le recrutement ; et elle en a besoin pour hier...

Toute l'organisation des projets et des priorités, que vous aviez minutieusement planifiés, est réduite à néant et vous vous retrouvez à courir dans tous les sens pour éteindre le feu.

Pourquoi est-ce un problème ?

Pour faire simple, ces demandes de projet ad hoc et de dernière minute ajoutent du stress inutile et des maux de tête à votre journée de travail.

Parce qu'il n'existe aucun type de processus systématisé, vous perdez du temps précieux à chercher des informations et des données que vous auriez dû avoir en votre possession pour pouvoir vous mettre au travail. Dans notre rapport sur la gestion du travail, 52% des employés citent les « informations manquantes » comme leur plus grand facteur de stress au bureau.

De plus, les tâches et les projets qui contribuent à atteindre les objectifs globaux (vous savez, ceux que vous avez pris soin de bien planifier) sont constamment relégués au second plan en vue de répondre à ces demandes imprévues.

La capacité de votre équipe à évoluer et à s'atteler à des projets importants est limitée, vu que vous tournez en rond et que vous passez votre temps à traiter des demandes imprévisibles et désorganisées.

Comment y remédier ?

La solution la plus simple consiste à dire « non » aux demandes des autres départements qui déstabilisent votre équipe. Mais nous reconnaissons que ce n'est pas une solution tout à fait réaliste. Donnez-vous plutôt pour objectif de maîtriser ce que vous pouvez, et essayez de mettre de l'ordre dans ce chaos.

Commencez par créer un modèle de brief que les gens pourront remplir lorsqu'ils feront une demande de projet à votre équipe. Ce brief doit aborder tous les détails importants : en quoi consiste le projet, quel est son destinataire, que faut-il y inclure et toute autre information générale. Vous vous assurez ainsi que vous disposerez des informations dont vous avez besoin en amont, sans avoir à perdre de temps à les chercher.

Ensuite, soyez honnête concernant le temps dont vous disposez. Si vous ne pouvez vraiment pas caser un projet dans le temps imparti, dites-le clairement et expliquez sur quoi travaille votre équipe et pourquoi cela doit passer avant toute autre chose.

Établissez une règle stricte sur le délai minimum nécessaire pour vous informer d'une demande de projet. Cela alignera les collaborateurs sur les mêmes priorités et évitera de mauvaises surprises pour tout le monde.

2. Passer directement à l'étape de la pensée convergente

Vous et votre équipe avez besoin d'envisager un meilleur moyen d'entrer en contact avec les prospects et vous décidez d'organiser une séance de brainstorming pour échanger des idées.

Une personne suggère un événement physique, mais une autre désapprouve en raison du coût que cela représente. Quelqu'un d'autre propose l'idée d'un e-book gratuit, qui est rejetée en raison du manque de disponibilité immédiate pour la mettre en place.

Ça vous dit quelque chose ? Beaucoup d'équipes Marketing font l'erreur d'éviter le processus de pensée divergente et de passer directement à la pensée convergente.

Quelle est la différence entre les deux modes de pensée ? La pensée divergente se caractérise par la capacité à générer des idées, sans limitation et sans restrictions. La pensée convergente est le processus par lequel sont évaluées ces idées en vue de trouver une solution. En bref, la pensée divergente repose sur la créativité et l'innovation, tandis que la pensée convergente concerne davantage l'analyse et la planification.

Pourquoi est-ce un problème ?

Personne ne veut brainstormer pendant des heures et des heures sans aboutir à des mesures avec lesquelles démarrer. Pourtant, négliger le processus de pensée divergente limite complètement la créativité de votre équipe et sa capacité à identifier une solution qui permette d'atteindre vos objectifs.

Vous tomberez dans le piège de vous reposer sur les mêmes tactiques, encore et toujours, pas nécessairement parce que ce sont les plus efficaces, mais parce qu'elles vous semblent commodes.

Lorsque nous avons interrogé les PDG à propos des compétences qu'ils appréciaient le plus chez leurs collaborateurs, ils ont répondu la créativité. Cela ne représente pourtant pas une priorité chez les employés. Selon l'étude « State of Create » d'Adobe, les employés affirment qu'on les incitent davantage à être productifs qu'à faire preuve de créativité.

Ne brimez pas la capacité de votre équipe à innover. Prenez le temps d'envisager chaque idée avant d'en retenir une seule.

Comment y remédier ?

L'une des meilleures choses à faire est de prévoir un temps pour chacun des deux modes de pensée.

Lorsque vous lancez une séance de brainstorming par exemple, précisez clairement que les 20 premières minutes sont réservées à la génération d'idées, pure et sans filtre. Aucune suggestion n'est trop grande ni trop folle.

Si quelqu'un s'oppose à une idée, rappelez-lui que la deuxième partie de la réunion servira à envisager les aspects logistiques des différentes suggestions.

En créant cet espace et ce temps où les employés se sentent en sécurité pour exprimer leurs idées les plus irréalistes, vous favoriserez la créativité et l'innovation au sein de votre équipe, sans éliminer les processus de planification minutieuse que vous connaissez bien et que vous chérissez.

5-mauvaises-habitudes-marketing-et-comment-les-perdre

3. Fonctionner indépendamment des autres équipes

Votre équipe Marketing travaille dur sur une page de destination depuis laquelle les gens peuvent confirmer leur présence à un événement à venir, organisé par votre département Ventes.

L'équipe Design a créé plusieurs illustrations humoristiques et originales pour donner vie à cette page. Mais, quand vous intégrez le texte au design, vous vous rendez compte que l'équipe Contenu a dû supposer que le message de cet événement devait avoir un ton formel et commercial.

Donc il y a pas mal de changements à faire pour homogénéiser cette page de destination un peu décousue.

Cela arrive beaucoup plus souvent que vous ne le pensez. Les différents groupes de votre département Marketing sont tellement concentrés sur leur propre approche et leurs listes de tâches qu'ils sont incapables de voir la situation dans son ensemble. Les stratégies et les orientations importantes peuvent leur échapper.

Pourquoi est-ce un problème ?

Pour commencer, vous vous rajoutez du travail. Vous finissez par faire deux fois les projets, au lieu de bien les faire dès le début.

C'est probablement pour cela que 86 % des employés et dirigeants citent le manque de collaboration, ou la communication inefficace, comme causes de défaillances sur le lieu de travail.

De plus, lorsque ces différentes équipes restent isolées et déconnectées du travail des autres, il est difficile de créer des campagnes Marketing véritablement intégrées. Si 89 % des marketeurs pensent que leurs stratégies de campagne sont intégrées, seulement 58 % des consommateurs sont d'accord avec cette affirmation.

Comment y remédier ?

Vous souhaitez donner aux différentes équipes un accès et une visibilité sur le travail des autres, mais vous ne souhaitez pas que cela demande beaucoup temps, ni de travail manuel.

C'est là qu'une plateforme de gestion du travail collaboratif (telle que Wrike) devient utile. Tout le monde a une vue d'ensemble sur les messages importants, les mises à jour et les avancées des tâches. Il est même possible d'obtenir des informations détaillées si cela est nécessaire.

Avec les Calendriers Wrike, vous pouvez non seulement visualiser les dates des tâches ou des projets, mais aussi le contexte et les informations détaillées dont vous avez besoin. Les membres de votre équipe peuvent facilement rester sur la même longueur d'onde, et éliminer du travail supplémentaire en cas de malentendus.

4. Communication inutile et désorganisée

Vous devez partager la mise à jour d'un projet. Afin de transmettre le message aux personnes appropriées, vous répondez à 4 chaînes de mails différentes. Cela vous frustre de penser au temps que cela vous prend.

Et comme si cela ne suffisait pas, votre équipe tient également des réunions interminables, mal ciblées et non productives.

En gros, la communication est partout et pourtant, vous perdez non seulement du temps, mais c'est également plus compliqué de maintenir les projets sur la bonne voie. Sans parler de la recherche d'informations dont vous avez besoin au moment où vous en avez besoin.

Pourquoi est-ce un problème ?

L'impact négatif d'une mauvaise communication est assez important.

Selon une enquête récente réalisée par Wrike sur le stress et la productivité, la mauvaise communication est la première cause de stress.

Comme on l'a dit plus haut, la communication inefficace mène à une perte de temps, que ce soit en raison de réunions improductives (les dirigeants considèrent plus de 67 % des réunions comme inefficaces), ou de tâches absurdes comme celle de transmettre un même message ou une même mise à jour dans des dizaines d'endroits différents.

Tout cela se traduit par des pertes financières. Une enquête indique qu'une entreprise de 100 employés perd une moyenne de 420 000 $ par an du fait d'une communication inefficace.

Comment y remédier ?

Tout cela pour dire que vous devez centraliser votre communication pour que toutes les mises à jour et les conversations importantes soient stockées dans un seul endroit.

C'est là encore un domaine où une plateforme de collaboration peut améliorer les choses. Elle permet de faciliter le suivi et la localisation des échanges, des modifications et des mises à jour sans avoir à faire défiler des fils d'e-mails interminables.

La plupart des plateformes offrent des intégrations avec des outils tels que Gmail et Slack, afin que les messages importants envoyés sur ces derniers ne se perdent pas en route.

5. Prendre le chemin le plus long

Votre équipe planifie et organise plusieurs webinars tout au long de l'année et, à chaque fois, vous partez de zéro. De nouveaux schémas. De nouvelles diapositives. De nouvelles pages de destination et publicités.

Vous et les membres de votre équipe souhaiteriez disposer de plus de temps pour pouvoir vous plonger dans le travail créatif, mais vous vous sentez surchargé de tâches administratives et de travail répétitif sans intérêt. En effet, vous sentez que vous passez plus de temps à planifier et à préparer les projets qu'à travailler sur les projets eux-mêmes.

Pourquoi est-ce un problème ?

Lorsqu'il s'agit de perte de temps, il est facile de pointer du doigt les media sociaux, le shopping en ligne et les appels personnels des employés, et de leur reprocher le fait que ces derniers n'atteignent pas leur niveau de productivité maximal.

Il est toutefois important que vous vous regardiez en face et que vous déterminiez si vos propres stratégies et processus ne sont pas des obstacles pour vos employés. Est-ce que vous perdez du temps sur des tâches qui pourraient être fusionnées, simplifiées ou même éliminées ?

Plus de 40 % des travailleurs affirment qu'ils passent au moins un quart de leur semaine à travailler sur des tâches répétitives. C'est du temps que votre équipe pourrait consacrer à de véritables projets pouvant avoir un impact et produire des résultats.

Comment y remédier ?

Commencez par vous rapprocher de vos collaborateurs pour vous informer des tâches qu'ils accomplissent de façon répétée. Puis, vous pouvez essayer quelques astuces comme celles-ci :

  • Automatiser les tâches qui peuvent facilement être configurées pour s'activer seules
  • Utiliser des modèles qui pourraient servir de points de départ « standardisés » pour les projets et tâches

Encore une fois, pensez aux avantages d'une plateforme de gestion du travail (on ne peut pas s'en empêcher !). Si vous mettez en place un tel outil, vous pourrez facilement récupérer les flux de travail et tâches, de façon à ce que les structures et les dépendances nécessaires soient déjà configurées.

Les mauvaises habitudes ne sont pas inoffensives

Nous avons tous de mauvaises habitudes. Et, si on peut s'en sortir avec certaines d'entre elles, il n'en va pas de même avec beaucoup d'autres routines dans le monde du Marketing. Les comportements courants dont nous avons parlé ici peuvent vite faire boule de neige et engendrer de nombreux dommages au sein de votre équipe.

La bonne nouvelle c'est que tant que vous reconnaissez ces habitudes, vous pouvez y remédier. Utilisez les stratégies que nous venons de décrire et vous verrez comment votre équipe Marketing, auparavant éreintée et frustrée, devient concentrée et efficace.

Vous avez besoin d'autres motivations pour mettre en place une plateforme de gestion de projet au sein de votre équipe ? Obtenez notre e-book gratuit présentant les 9 raisons pour lesquelles les marketeurs sont fans de Wrike !

Commentaires 0

Oups ! Ce contenu n'est accessible que si vous acceptez les cookies.

En savoir plus.