Être coincé(e) dans les embouteillages, faire une présentation, accueillir les beaux-parents : des petits riens qui peuvent miner la confiance et générer du stress.

Le stress n'est pas quelque chose de nouveau—surtout au travail. Nous avons tous déjà ressenti du stress et de l'anxiété au travail. Parfois, cela nous a peut-être permis de donner le meilleur de nous-mêmes. Toutefois, un stress fréquent et continu entraîne une baisse rapide de la productivité, ou pire, une dégradation de la santé.

Wrike a interrogé plus de 1 600 employés américains et britanniques sur les causes et conséquences principales du stress au travail. Nos résultats révèlent que lorsqu'ils sentent leur santé et leur vie de famille menacées, ceux-ci ne tolèrent plus le stress et recherchent une issue.

Les entreprises qui refusent de considérer la réduction du stress des employés comme une priorité en paieront les conséquences. Examinons de plus près certaines de nos conclusions.

Le stress chronique est chose courante sur le lieu de travail

Pas moins de 94 % des travailleurs disent se sentir stressés au travail et presque un tiers parlent d'un stress élevé ou trop élevé. Des niveaux de stress élevés ont non seulement un impact négatif sur la productivité, mais affectent également la vie personnelle des employés.

Environ 54 % des personnes ayant répondu à l'enquête affirment qu'elles ramènent leur stress à la maison au moins une fois par semaine ; pour certains d'entre eux, c'est tous les jours. Plus de 50 % souffrent également des troubles du sommeil à cause du stress.

Malgré l'opinion répandue selon laquelle les individus travaillent mieux dans des environnements de travail soumis à une forte pression, plus d'un quart des répondants mentionnent une baisse de la qualité du travail en raison du stress. En d'autres mots, le fait que les employés soient soumis à un stress intense n'est pas le signe que les entreprises obtiennent le meilleur de leurs employés, il se peut même qu'elles en retirent un moins bon rendement.

« Nous pensons à tort qu'une plus grande quantité de travail mène à une meilleure productivité, alors que c'est l'inverse : le stress chronique compromet toute possibilité d'un lieu de travail productif ou d'un engagement élevé des employés », affirme le Dr Leah Weiss, auteure de How We Work: Live Your Purpose, Reclaim Your Sanity, and Embrace the Daily Grind et professeure à l'Université de Stanford. « Le stress chronique affaiblit la culture et entraîne fatigue, anxiété et confusion sur les priorités ».

Les travailleurs ne supportent pas un stress constant éternellement. Selon notre étude, plus d'un quart des employés affirment qu'ils finiront par faire un burn out si le niveau de stress ne baisse pas d'ici 12 mois ; or le burn out coûte très cher.

Pres de 50 % des travailleurs affirment que le stress au travail les a conduit à se désintéresser ou à arrêter de donner de l'importance à leur carrière à un moment donné. Les employés désengagés coûtent aux entreprises entre 450 et 550 milliards de dollars en perte de productivité, selon Gallup.

Plus de la moitié des répondants a fait une recherche d'emploi et 25 % ont quitté leur emploi en raison du stress. En effet, 46 % des directeurs RH affirment que le burn out des employés est responsable à 50 % de leur rotation annuelle du personnel ; c'est ce que révèle une étude de Kronos Incorporated et Future Workplace.

Supposons que 11 % des employés d'une entreprise de 1 000 personnes subissent chaque jour les effets négatifs du stress à la maison. Parmi ces 110 employés, 50 d'entre eux décident de quitter leur travail en raison du stress (45 % du groupe). Depuis la perte de productivité aux coûts de recrutement et d'intégration, une entreprise dépense en règle générale environ 75 % du salaire annuel d'un employé pour le remplacer.

Si ces 50 employés généraient 60 000 dollars un an avant de partir, le recrutement de remplaçants représenterait un coût de 2,25 millions de dollars.

Combien coût le burn out à votre entreprise ? Téléchargez notre rapport complet pour le savoir.

Manque de collaboration : le véritable coupable

Les entreprises doivent comprendre la cause principale du stress et du burn out des employés pour pouvoir s'attaquer au problème. Selon notre étude, les trois facteurs principaux du stress sont liés à des difficultés au niveau du travail en équipe ou de la communication :

  1. Manque de communication
  2. Indifférence des membres de l'équipe qui ne font pas leur part de travail
  3. Blocages et attentes du travail des autres

Malgré la saturation des canaux de communication, la collaboration inefficace est aujourd'hui la principale source de stress sur le lieu de travail. En effet, 29 % des répondants déclarent utiliser entre 7 et plus de 16 applications par jour pour accomplir leur travail.

Selon notre étude, environ 36 % des managers passent entre six et 15 heures par semaine en réunions, et 62 % passent de deux à quatre heures chaque jour à gérer des e-mails. Et si on sait que 98 % des managers passent entre 40 % et 87 % de leur semaine de travail sur la communication, on se demande comment ils peuvent trouver le temps d'améliorer les niveaux de stress de leur équipe.

 

Pour combattre l'épidémie du stress, les entreprises doivent changer les méthodes de collaboration de leurs équipes et la façon de gérer le travail. Une solution de gestion du travail élimine le cloisonnement des informations et facilite la localisation des données importantes dans l'ensemble de l'organisation. Cela contribue à réduire le stress généré par le manque d'informations nécessaires à la réalisation du travail aussi bien pour les managers que pour les travailleurs.

Grâce à cette technologie, la direction peut se faire une meilleure idée de la charge de travail et de la disponibilité de chaque membre d'une équipe. Avec ce niveau de visibilité améliorée, les managers peuvent assigner le travail de façon appropriée et consulter facilement le statut des projets sans devoir interrompre les collaborateurs pour les interroger à ce sujet.

Prenez la direction du changement ou vos employés prendront la porte

Freiner la productivité et perdre ses collaborateurs les plus brillants sont des risques que les entreprises ne peuvent pas se permettre. Avec la prospérité du marché du travail, les employés recherchent des emplois qui améliorent leur qualité de vie plutôt que de réduire leur performance.

Si les employeurs continuent à ignorer la nécessité de réduire le stress sur le lieu de travail, la rotation du personnel montera en flèche et coûtera très cher aux entreprises.

Téléchargez notre rapport complet pour en apprendre plus sur le coût de la rotation due au stress et découvrez comment transformer votre équipe en un formidable moteur de productivité.

Commentaires 0

Oups ! Ce contenu n'est accessible que si vous acceptez les cookies.

En savoir plus.