5 erreurs commises par les équipes Marketing en matière de collaboration

Les équipes Marketing fonctionnent grâce à deux choses : le café et le travail en équipe. Le premier permet de les booster ; le deuxième sert à huiler les rouages de la machine pour la faire tourner. Mais de temps en temps, même la machine la mieux rodée peut tomber en panne par manque d'huile.

Et c'est dans ces moments là que s'écrivent des histoires légendaires, des échecs épiques comme ceux qui suivent.


Échecs épiques en matière de marketing - consultez ces 3 exemples

 

Si vous avez déjà connu l'une de ces situations où le travail d'équipe (et le projet) piétinent, vous savez combien c'est pénible. Si vous vous en sortez à moindre frais, vous pouvez vous estimer heureux. Mais ces situations affectent souvent considérablement la réputation et la fiabilité de votre marque.

Pourtant, les erreurs peuvent être évitées, si vous savez faire preuve de vigilance.

Voici cinq erreurs communément commises par les équipes Marketing en matière de collaboration.

Erreur numéro 1: travailler en communiquant par e-mail

Nous avons dit et redit que les e-mails n'étaient pas faits pour faciliter la gestion de projet.

  • Vous perdez vite le fil de la discussion, ou vous obtenez les informations en double étant donné que tout le monde intervient sur le même sujet.
  • Se posent alors des problèmes de visibilité — comment connaître le statut d'un projet à partir de conversations par e-mail ? C'est tout simplement impossible.
  • Vous peinerez aussi à retrouver les pièces jointes ou des détails spécifiques dans des fils de discussion interminables.
  • Et puis, bien sûr, il y a aussi les malheureux qui cliquent sur « Répondre à tous » avec les conséquences désastreuses que cela implique. Interrogez à ce sujet Bill Cochran, directeur créatif ayant commis une bourde monumentale en utilisant par erreur la fonction « Répondre à tous » ce qui a inspiré le spot publicitaire de la marque de pneus Bridgestone lors de la Superbowl de 2011.

Utilisez le bon outil pour le bon travail. Les e-mails sont utiles pour envoyer des informations succinctes. Mais à partir du moment où vous avez besoin de travailler en collaboration, il faut trouver un autre moyen de communication. Au lieu de vous obstiner à utiliser l'e-mail, investissez plutôt dans un des systèmes de collaboration d'entreprise, solutions plus adéquates pour l'attribution des tâches et le suivi de projet que la fonction « Répondre à tous », et qui vous assure que rien ne passe à travers les mailles du filet.

Erreur numéro 2 : ne pas réussir à susciter l'engagement de votre cible

Le Marketing à l'ancienne ne fonctionne plus. Vous ne pouvez pas vous contenter de lancer votre campagne en espérant de bons résultats, vous perdez des occasions de faire connaître votre marque auprès de vos clients.

Avec tout le travail réalisé dans un espace de plus en plus social, c'est aux responsables Marketing qu'il incombe d'attirer l'attention du public après une campagne. La nouvelle monnaie, c'est cet intérêt du public.

« Les réseaux sociaux permettent d’interagir avec le public de façon inédite » ~ Karena Breslin, Directrice de Digital Media, Constellation Brands

Et pas seulement sur les réseaux sociaux : alimentez les prospects avec une campagne de drips e-mails, créez des pages de destination pour reconditionner des enregistrements de webinars et d'autres contenus et élargissez votre portée au delà de Twitter et Facebook avec des sites comme Quora et Slideshare. Soyez utile, aimable, soyez l'ambassadeur de votre marque.

Un exemple remarquable ? Carter Wilkerson demandant combien il faudrait de retweets pour gagner un an de nuggets gratuit chez Wendy's. La réponse et le phénomène viral qui a suivi ont instantanément provoqué l'engagement du client.

 

Erreur numéro 3 : ne pas choisir les bonnes métriques

Nous vivons à l’ère du big data et de la prise de décisions basée sur des données. Les décisions concernant les campagnes Marketing sont inextricablement liés aux données des projets précédents. Mais que se passe-t-il si vous ne prenez en compte que les likes de Facebook et les followers de Tweeter ? Vous passez à côté d'informations intéressantes en recueillant des données incomplètes.

« Internet donne l'impression que l'on peut tout savoir ou tout trouver, pourvu que l'on sache comment chercher, trouver le bon outil ou contacter les bonnes personnes » ~Marissa Mayer, PDG de Yahoo!

Poussez plus loin le raisonnement de Mayer concernant les bons aspects à mesurer ; ceux qui se traduisent en objectifs commerciaux, qui offrent des informations précieuses permettant d'élaborer des campagnes plus adéquates et plus attractives.

Pour en savoir plus sur les indicateurs à mesurer, veuillez lire cette publication : Les 9 métriques marketing réellement importantes pour votre directeur marketing.

Et regardez cette vidéo de 3 minutes sur les indicateurs clés de performance utiles pour mesurer vos efforts en matière de Marketing de contenu :

Erreur numéro 4 : ne pas bien communiquer

Si vous êtes responsable Marketing vous ne pouvez pas être incompétent en matière de communication. Votre subsistance dépend de votre capacité à exprimer des idées de façon succincte et à convaincre les gens à agir selon votre message.

Et pourtant, il y a des équipes Marketing dont les compétences en matière de collaboration sont mises à mal sous la pression des délais, et il y en a d'autres qui font des remarques désobligeantes lorsque surviennent des problèmes de manière inattendue, ce qui ne fait qu'empirer la situation.

Il est impératif de réfléchir aux questions QUI, QUOI, OÙ, QUAND, et POURQUOI avant d'envoyer un e-mail ou un message instantané, notamment lorsque vous travaillez en collaboration avec des collègues à distance qui ne peuvent pas voir vos expressions faciales lorsque vous répondez sèchement. Ne soyez pas trop impulsif. Soyez prudent. Soyez juste. Et ne mettez pas les pieds dans le plat.

Regardez cette vidéo montrant comment le stress nuit à la dynamique de groupe (durée : 4:53) et expliquant quelles stratégies vous pouvez mettre en place pour y faire face :

Erreur numéro 5 : rester isolé

La plus grande erreur que les membres d'une équipe Marketing peuvent commettre est probablement de rester isolés, de ne pas changer d'air, de ne jamais partager leur savoir. Il s'agit du problème récurrent de ne pas réaliser que votre processus ou votre savoir pourrait être utile à d'autres personnes. Ou simplement d'un manque de temps pour enseigner à votre équipe les meilleures pratiques que vous avez assimilées. Comme tout est dans votre tête, personne n'a accès à votre savoir.

Le monde évolue trop rapidement pour rester isolé. Il faut partager le savoir pour que les équipes fonctionnent efficacement. Et c'est pour cette raison que des méthodes de gestion telles qu'Agile et Lean sont devenues de formidables « perturbateurs » qui donnent priorité à la collaboration plutôt qu'à l'isolement et à la hiérarchie.

Pour faire partie d'une équipe Marketing réactive qui s'adapte lorsque la situation l'exige, une culture favorisant le partage d'information et le travail d'équipe est indispensable. Vous devez impérativement documenter les processus, partager les meilleures pratiques et proposer votre aide à l'ensemble de l'équipe dès que vous pouvez.

Votre équipe Marketing commet-elle une des ces 5 erreurs lorsqu'elle travaille en collaboration ?

Quelles autres erreurs sont, selon vous, fatidiques pour les équipes Marketing ? Accédez à la section des commentaires et partagez votre savoir !

Articles en lien :

Commentaires 0

Oups ! Ce contenu n'est accessible que si vous acceptez les cookies.

En savoir plus.