Quels sont les avantages de la gestion de projet en cascade ?
Lorsque les leaders organisent les processus pour le développement de logiciels et pour les autres équipes, le modèle de gestion de projet en cascade et la thode Agile sont parmi les approches les plus courantes. Mais avant de choisir entre ces deux modèles, les leaders ont besoin de bien comprendre les avantages de chacun d’eux. Avec la méthodologie et une solution logicielle appropriées pour garder les employés sur la bonne voie, les responsables peuvent orienter les équipes vers la réussite des projets tout en restant en phase avec la grande mission de l’entreprise. Avec un peu de recherche, vous pouvez décider si un modèle en cascade est le meilleur moyen pour avancer.

Comprendre la gestion de projet en cascade

Le concept de base derrière le modèle en cascade, décrit pour la première fois en 1970, se reflète dans son nom. Un projet se déroule séquentiellement à partir de sa conception, chaque phase conduisant à la suivante. Tandis que plusieurs versions modifiées existent en ce moment, le modèle de base se divise en une suite de six étapes — et pour illustrer cela, prenons comme exemple un projet de développement de logiciel :
  • La gestion de projet en cascade commence avec la phase des exigences ou l’énoncé des fonctions et qualités visées du système
  • Les développeurs créent l’architecture du logiciel durant la phase de conception
  • Suit alors la phase de construction au cours de laquelle le logiciel est développé et intégré
  • Lors de la phase de test et de débogage, l’équipe recherche et corrige les erreurs dans le logiciel
  • Vient ensuite la phase d’installation lorsque le produit est implémenté
  • La dernière pahse est la maintenance qui comprend l’assistance pour le produit et le maintien de son bon fonctionnement pour le client 
Le modèle en cascade vient des processus rigoureux utilisés dans les secteurs comme la construction ou la fabrication. C’est une approche axée sur la création du meilleur produit final possible avec un minimum de possibilités pour les ajustements ou les mises à jour après l’achèvement du projet. Étant donné que la technologie actuelle permet l’adoption d’une méthodologie plus flexible, d’autres manières de développer un logiciel et d’autres produits sont devenues courantes, mais le modèle en cascade demeure influent..

Notions élémentaires de la gestion de projet Agile

La gestion agile consiste à fournir un cadre pour l’établissement de systèmes et permet de nombreuses possibilités pour l’interaction, la personnalisation et les mises à jour fréquentes.. Scrum est une première forme de cette méthodologie développée en 1986 et qui a présenté le concept de la volatilité des exigences. Ce principe reconnaît la réalité selon laquelle les clients peuvent finir par avoir des besoins ou des attentes pour le logiciel différents de ce qui a été initialement prévu et de nouveaux défis peuvent se présenter après le lancement. Et cette méthodologie importe pour cela en étant hautement flexible pour réagir à ces besoins changeants. Dans la méthodologie Agile, les équipes travaillent dans des cycles courts, appelés sprints, afin de fournir des améliorations continues. Les principes majeurs entraînant cette philosophie du développement comprennent les éléments suivants :
  • Les équipes doivent toujours mettre en avant la satisfaction des clients, qu’on peut s’assurer en fournissant rapidement et continuellement des produits et des services.
  • Les développeurs travaillent en étroite collaboration avec les autres parties prenantes.
  • Les membres des équipes doivent être motivés d’atteindre les meilleurs résultats possibles et doivent bénéficier de tous les outils et de toutes les ressources nécessaires.
  • Tout le monde doit se concentrer sur la réalisation et la simplicité techniques dans la conception.
  • Le développement se déroule à un rythme constant et continu.
  • Les équipes obtiendront les meilleurs résultats en s’organisant, mais elles doivent également apporter des améliorations régulières aux processus pour optimiser l’efficacité.
Cette façon de penser concernant le processus de développement a servi à simplifier le travail de nombreuses entreprises de développement de logiciels. Cependant, elle est également très prisée dans d’autres secteurs, notamment la finance, le marketing et l’éducation.

Déterminer l’approche appropriée

En évaluant la gestion de projet Agile par rapport à celle en cascade, chaque modèle a ses avantages et ses inconvénients. Alors que le processus Agile offre de nouvelles fonctionnalités plus intéressantes plus rapidement, l’élimination des bogues demandera un certain temps. Avec le processus en cascade organisé plus scrupuleusement, de nouvelles versions développées plus complètement sont lancées, ce qui rend plus simple (théoriquement) pour un leader d’établir un budget pour l’argent, le temps et le travail nécessaires au projet. Du point de vue des clients, un développement continu d’Agile entraîne une amélioration incrémentielle dans les produits qu’ils possèdent déjà et un accent mis davantage sur les modèles de livraison comme les abonnements mensuels. Un développement en cascade signifie que leurs attentes pour de nouveaux produits et des innovations sont limitées, mais attendre tout simplement la nouvelle version d’un produit peut inspirer anticipation et enthousiasme. De plus, les équipes qui utilisent la méthode en cascade se concentrent souvent davantage sur la manière dont le produit final répondra aux besoins des clients et offrira une expérience positive, plutôt que sur leurs propres opportunités d’innover.

Utiliser un outil qui permet de travailler sur les modèles en cascade et Agile

Wrike, une solution efficace de gestion de projet, permet aux leaders d’utiliser la méthode qui correspond le mieux à leurs objectifs. Mettez en place un flux de travail en cascade à l’aide des diagrammes de Gantt, ou mettez en place votre flux de travail Agile à l’aide de tableaux de bord et de flux de travail personnalisés. Peu importe la méthode que vous choisissez, vous pouvez surveiller étroitement la progression avec un calendrier de projet, rester en communication avec les membres de l’équipe et les parties prenantes, et partager facilement des informations et des documents importants. Sources : Telegraph.co.uk, Queue.ACM.org, CIO.com, Inc.com, Forbes.com
Commentaires 0

Oups ! Ce contenu n'est accessible que si vous acceptez les cookies.

En savoir plus.