Les 6 erreurs fatales des créateurs de start-ups

Adeo Ressi est le fondateur et PDG de Founder Institute, où son équipe et lui encadrent des centaines d’entrepreneurs débutants. En outre, durant les 20 dernières années, il a fondé plusieurs entreprises qui ont réussi. Alors, lorsqu’on lui a demandé les erreurs habituelles que les entrepreneurs débutants commettent et qui peuvent être fatales à leur entreprise, nous avons pris des notes ! Adeo Ressi souligne que les erreurs fatales sont commises dans les quelques premiers mois, qui sont décisifs lors de la création d’une nouvelle entreprise. C’est le moment où chaque action pèse sur le succès ou l’échec de l’entreprise naissante. Pendant ce temps, le fondateur doit prendre de nombreuses décisions essentielles dans un court laps de temps. Selon Adeo Ressi, il existe au moins six erreurs fatales que les nouveaux entrepreneurs et créateurs de start-ups commettent souvent. Faites-nous part d’autres erreurs que vous avez rencontrées (ou que vous avez commises) dans les commentaires qui suivent l’article !

Les 6 erreurs fatales pour une start-up

  1. La sélection de l’équipe initiale et des co-fondateurs : engager les mauvaises personnes dans votre entreprise peut engendrer de l’inefficacité, des conflits, des impasses, des luttes de pouvoir et pire, la faillite de l’entreprise. Embauchez de nouvelles personnes avec la plus grande attention.
  2. La structuration des transactions de l’entreprise, des co-fondateurs et des équipes : une mauvaise gestion des salaires, des actions ou des options peut mener à la perte de l’entreprise. De plus, une attention particulière doit être donnée aux investisseurs initiaux et à la façon dont leurs transactions sont structurées. Il est quasiment impossible d’annuler une transaction mal structurée.
  3. L’adoption de technologies : si vous avez choisi une technologie qui n’est pas courante ou qui est inutilisable, votre entreprise n’évoluera pas de si tôt, vous aurez des difficultés à trouver de bons développeurs et vos produits ne seront pas à la pointe de la technologie.
  4. Les modèles d’affaires et de profit : il est essentiel de choisir un modèle d’affaires qui permet à l’entreprise d’évoluer et (par la suite) de générer des profits.
  5. Le modèle de commercialisation : le moyen d’atteindre les clients est une décision qui conditionnera le succès ou l’échec. Étudiez soigneusement vos options en termes d’approche commerciale, de partenariats et de distribution.
  6. Le nom de l’entreprise : même un nom inadéquat peut être potentiellement fatal. Veillez à ne pas choisir un nom qui ne désigne pas clairement les avantages ou qui semble idiot ou trop difficile à prononcer, à écrire ou à se rappeler.

Écoutez Adeo Ressi parler des principales erreurs des entrepreneurs ; à partir de 20:34 (en anglais)

Lors de la création d’une nouvelle entreprise, chaque décision que le fondateur prend, qu’elle semble importante ou moindre, peut avoir des conséquences fatales. Alors, agissez avec prudence vis-à-vis des six points évoqués par Ressi et demandez conseil durant cette période décisive. Pour découvrir comment Founder Institute peut aider votre start-up, consultez leur site Web.

Vous avez une histoire à partager ? Faites-nous part d’autres erreurs fatales pour les start-ups dans les commentaires ci-dessous.

Commentaires 0

Oups ! Ce contenu n'est accessible que si vous acceptez les cookies.

En savoir plus.