Conseils pour réduire les risques en tant que chef de projet de construction

Dans un monde idéal, chaque projet sous votre responsabilité se déroulerait comme prévu. Mais n'importe quel maître d'œuvre vous dira sans hésiter que ce n'est pas le cas. Chaque projet comporte beaucoup de risques et d'incertitudes, notamment dans le secteur de la construction.

C'est pourquoi un système efficace d'exécution des projets est si important. Lorsque les projets de construction impliquent des propriétaires, des concepteurs et des entrepreneurs, le système d'exécution du projet permet de décrire « la manière dont ces intervenants sont organisés pour interagir, transformant les objectifs du propriétaire en un projet fini », explique un article pour ProjectConnections.

En termes simples, le système permet à chacun de rester sur la bonne voie. Mais même avec un système en place, des surprises peuvent surgir. C'est dans ces circonstances que le maître d'œuvre doit intervenir et corriger le tir.

Examinons les principales responsabilités du maître d'œuvre, les risques courants qu'il doit limiter et la façon dont il peut contourner les obstacles habituels.

Quel est le rôle du maître d'œuvre dans la construction ?

En un mot, l'exécution. Les personnes qui occupent ces postes se concentrent surtout sur l'exécution des projets. Elles planifient, contrôlent et optimisent le processus d'exécution des projets afin de garantir un résultat de haute qualité, à savoir un projet qui répond aux attentes et qui est réalisé dans les délais et dans les limites du budget.

Sur la base de cette description de poste, les responsabilités essentielles du maître d'œuvre peuvent inclure :

  • L'élaboration de normes de développement
  • L'embauche de collaborateurs qualifiés pour un projet
  • La réalisation d'analyses de données pour garantir le respect du calendrier du projet
  • Le développement d'une relation durable avec les clients

Pour les entreprises qui utilisent une méthode plus formelle d'exécution de projet (par exemple, conception-soumission-construction ou Construction Manager at Risk), le maître d'œuvre est chargé de superviser et de gérer ces méthodes d'exécution.

Quels sont les risques courants associés à l'exécution de projets dans le secteur de la construction ?

Chaque projet comporte des risques. Mais dans la construction, ils peuvent être particulièrement sérieux. Ceci est dû au fait que les questions de sécurité sont toujours au cœur des préoccupations du maître d'œuvre. L'Agence américaine de statistiques du travail considère la construction comme l'industrie la plus risquée en termes d'accidents du travail mortels.

La sécurité est sans aucun doute primordiale, mais il existe plusieurs autres risques courants auxquels sont confrontés les maîtres d'œuvre. Bien que n'étant pas aussi importants que les risques liés à la sécurité, ils peuvent faire des ravages dans les projets de construction s'ils ne sont pas réduits.

Risque n° 1 : pénurie de main-d'œuvre

C'est un problème que les maîtres d'œuvre connaissent trop bien : il n'y a pas assez de personnes pour mener à bien le travail.

Le manque de ressources humaines est particulièrement fréquent dans le secteur de la construction. Une enquête de l'AGC (Associated General Contractors of America) a révélé que 80 % des entrepreneurs affirment avoir du mal à trouver des travailleurs qualifiés. En avril 2019, l'Agence américaine de statistiques du travail a indiqué qu'il y avait 404 000 emplois non pourvus dans le secteur de la construction.

Malheureusement, les projets peuvent s'effondrer rapidement en cas de manque de personnel. Selon l'enquête « 2018 Pulse of the Profession » du Project Management Institute, 21 % des projets échouent en raison d'un manque de ressources.

Les maîtres d'œuvre dans le secteur de la construction doivent surveiller de près les employés et la charge de travail pour s'assurer que les projets peuvent être achevés dans les délais prévus.

Comment réduire ce risque

Une dotation en personnel réussie commence dès le stade de la planification, et une plateforme de gestion de projet offrira au maître d'œuvre une bonne visibilité de la charge de travail et du calendrier des membres de l'équipe afin de pouvoir affecter les tâches en conséquence.

Wrike Resource est l'outil parfait pour cela. Avec Task Effort, les maîtres d'œuvre peuvent déterminer le temps nécessaire pour accomplir une tâche (ce qui est utile pour les tâches qui peuvent s'étendre sur quelques jours, mais qui ne nécessitent que quelques heures de travail). Ils peuvent également utiliser des tableaux de charge de travail pour avoir une idée précise de la disponibilité de l'équipe.

Le résultat ? Un plan de projet qui tient compte de la capacité réelle de votre équipe de construction, plutôt qu'un plan trop optimiste fondé sur vos meilleures estimations.

Risque n° 2 : dépassement des délais

La pénurie de main-d'œuvre peut avoir un effet boule de neige en raison d'autres risques liés aux projets de construction, notamment le non-respect des délais. Selon cette même enquête de l'AGC, 44 % des personnes interrogées déclarent que les projets ont pris plus de temps que prévu.

De nombreuses autres données viennent étayer ce constat. McKinsey affirme que les dépassements de délais sont la norme dans le secteur de la construction, les grands projets dépassant de 20 % les délais prévus.

C'est un obstacle majeur et une difficulté pour les maîtres d'œuvre, dont l'objectif principal est de livrer le projet terminé dans les délais.

Comment réduire ce risque

C'est un autre domaine dans lequel un outil de gestion de projet peut faciliter grandement le processus, en particulier s'il comprend une fonctionnalité permettant de créer un diagramme de Gantt.

Le diagramme de Gantt affiche les tâches liées au projet par rapport au temps. C'est un outil visuel incroyablement utile pour comprendre et suivre le calendrier du projet, ainsi que pour saisir son déroulement global.

Wrike propose une fonction de diagramme de Gantt pour vous aider à élaborer le calendrier de votre projet et à en suivre l'évolution. Cet outil est bien supérieur aux méthodes manuelles (comme les feuilles de calcul) car les mises à jour se font automatiquement. Si une certaine tâche dépasse une date limite ou si vous devez modifier l'ordre de certaines étapes du projet, votre calendrier et les dépendances des tâches sont modifiés automatiquement, sans effort supplémentaire de votre part.

Risque n° 3 : dépassement du budget

Il n'est pas surprenant que lorsque les projets prennent du retard, ils finissent aussi par coûter plus cher. Ils nécessitent plus d'heures de travail et plus de ressources, ce qui signifie que les dépassements de budget sont inévitables.

Selon l'enquête de l'AGC, 43 % des personnes interrogées déclarent que les coûts des projets de construction ont été plus élevés que prévu. McKinsey a également constaté que jusqu'à 80 % des grands projets de construction se soldent par un dépassement de budget. Aïe !

Comment réduire ce risque

Malheureusement, il n'existe aucun moyen d'éliminer complètement les dépassements de budget. Mais les outils de gestion de projet comme Wrike offrent des fonctionnalités à même de prévenir la survenue de tels problèmes.

Par exemple, le fait de pouvoir définir les attentes en matière de charge de travail, de cartographier les ressources et d'identifier les goulets d'étranglement potentiels permet aux maîtres d'œuvre de mieux comprendre les implications de leurs projets de construction et d'allouer le budget en conséquence.

Risque n° 4 : processus et documentation obsolètes

Avec tous les risques potentiels que présentent les projets de construction, on pourrait penser que ce secteur à une longueur d'avance en ce qui concerne l'utilisation de technologie pour éviter ces écueils. Mais en réalité, il a été incroyablement lent à adopter les innovations.

Selon l'étude de McKinsey, « La planification des projets, par exemple, reste non coordonnée entre le bureau et le chantier et se fait souvent sur papier ».

Malheureusement, l'utilisation de ces processus dépassés et très manuels expose les maîtres d'œuvre à des risques bien plus importants, que la technologie aurait permis d'éviter.

Comment réduire ce risque

La bonne nouvelle est que 29 % des entrepreneurs investissent maintenant dans la technologie pour automatiser les processus.

La mise en œuvre d'une solution de gestion de projet offre de nombreux avantages aux maîtres d'œuvre, notamment la possibilité de modéliser leur plan de projet, de rationaliser les tâches répétitives, d'améliorer la qualité de leur calendrier et de produire des rapports plus détaillés et plus adéquats.

Quelle solution pour atténuer les risques liés à la construction et améliorer votre système d'exécution des projets? Un outil de gestion de projet

Des risques liés à la sécurité aux dépassements de budget et de calendrier, les maîtres d'œuvre sont chargés d'anticiper (et, espérons-le, d'éviter) un certain nombre de risques potentiels.

C'est une lourde tâche, mais elle devient beaucoup plus facile lorsque vous disposez de la bonne technologie. Une plateforme de gestion de projet vous offrira une meilleure visibilité sur les charges de travail, les délais, les ressources et les budgets, afin que vous puissiez vous concentrer sur ce qui compte le plus : la bonne exécution de votre projet de construction.

Vous êtes prêt à commencer ? Inscrivez-vous dès maintenant à un essai gratuit de Wrike.

Commentaires 0

Oups ! Ce contenu n'est accessible que si vous acceptez les cookies.

En savoir plus.