Votre projet peut-il bénéficier du leadership-serviteur ?

Si vous avez suivi une formation théorique sur le leadership ou déjà été en position de leadership, le leadership-serviteur devrait normalement vous dire quelque chose. Les leaders-serviteurs peuvent se montrer très efficaces lorsque les bonnes conditions sont réunies. Cet article revient sur les origines de la théorie du leadership-serviteur et les grands principes qui le sous-tendent. Nous tâcherons également de déterminer si le leadership-serviteur convient pour la gestion de projet et préciserons ce que ce style de leadership peut apporter aux équipes de projet.

Qu'est-ce que le leadership-serviteur ?

Comme son nom l'indique, le leadership-serviteur est un style de leadership consistant à se mettre au service de ses collaborateurs. Au lieu de considérer les membres de l'équipe et les employés comme de simples rouages, les leaders-serviteurs cherchent à développer leurs collaborateurs en favorisant leur épanouissement et en misant sur les échanges et l'esprit de camaraderie.

Le leadership-serviteur contraste fortement avec les autres styles de leadership qui cherchent à influencer et à motiver les employés à partir d'une position de pouvoir voire, dans certains cas, de domination ou d'intimidation.

Qu'est-ce qu'un leader-serviteur ?

Un leader-serviteur place les besoins de ses employés et des membres de son équipe au-dessus des siens. Les leaders-serviteurs prennent le temps d'écouter le point de vue de chacun, proposent leur soutien et cherchent activement à instiller un sentiment de communauté au sein de leur équipe ou entreprise. Plutôt que de chercher à renforcer leur propre position, asseoir leur pouvoir ou accroître leur influence, les leaders-serviteurs se soucient avant tout de l'épanouissement et du bien-être de leurs équipes. 

D'où vient le concept de leadership-serviteur ?

Bien qu'il y ait de nombreux exemples de leaders-serviteurs dans l'histoire, le terme « leadership-serviteur » a été inventé en 1970 par Robert Greenleaf. Dans un court essai intitulé « The Servant as Leader », Greenleaf déclare :

« Le leader-serviteur est d'abord un serviteur… Cela commence par le sentiment naturel de quelqu'un qui veut servir, d'abord servir… Il ou elle est vraiment très différente de la personne qui est d'abord un leader, peut-être en raison de la nécessité, pour ce dernier, de satisfaire un besoin de pouvoir particulier ou de posséder des biens matériels. »

Depuis la publication de l'essai de Greenleaf, d'autres théoriciens se sont penchés sur ce concept pour mieux le démocratiser, offrant un aperçu plus complet et détaillé des différents types, qualités, et exemples de leadership-serviteur. Larry Spears, qui fait partie de ces théoriciens ayant étudié de près les écrits de Greenleaf, a identifié 10 caractéristiques ou principes propres au leadership-serviteur.

Sur quels grands principes repose le leadership-serviteur ?

Selon Spears, les 10 principes ou caractéristiques sur lesquels se fonde le leadership-serviteur sont :

  1. L'écoute
    Si le leadership-serviteur consiste avant tout à placer les besoins d'autrui au-dessus des siens, alors le leader-serviteur doit être à même d'identifier lesdits besoins. Voilà pourquoi l’écoute reste le principe fondateur du leadership-serviteur. L'écoute active aide également les membres de votre équipe et vos employés à se sentir valorisés, surtout s'ils ont été habitués à des styles de leadership n'incitant pas vraiment à s'exprimer.
  2. L'empathie
    Une grande part du leadership consiste à identifier les nuances pouvant exister entre les différents membres de votre équipe. Tout le monde ne part pas avec les mêmes atouts et n'a pas les mêmes défis à relever, ce qui appelle différents modes de management. En tant que leader-serviteur, lorsque vous écoutez vos employés, vous devez savoir précisément ce qui les stimule et vous montrer compréhensif lorsqu'ils évoquent leurs besoins particuliers.
  3. Le curatif
    Certains employés et membres d'équipe rejoignant votre entreprise ne sont pas sans bagages et peuvent parfois avoir vécu une expérience traumatisante lors de leur précédent emploi. En tant que leader-serviteur, vous pouvez leur apprendre à guérir en dirigeant autrement — de façon plus inclusive, bienveillante et équilibrée.
  4. La conscience
    En plus d'être à l'écoute des différents membres de l'équipe et d'identifier les forces et faiblesses de chacun, les leaders-serviteurs doivent faire leur propre inventaire et déterminer leurs points forts, leurs domaines d'amélioration et leur place au sein de l'équipe et de la structure organisationnelle.
  5. La persuasion
    On dit souvent que la persuasion est l'apanage des vendeurs peu scrupuleux. Mais en réalité, les leaders-serviteurs peuvent s'appuyer sur la persuasion pour obtenir l'adhésion et susciter l'enthousiasme autour d'une idée neuve, d'une nouvelle stratégie ou d'un nouveau projet. Seulement, au lieu de l’utiliser à des fins de manipulation et de contrôle, les leaders-serviteurs peuvent recourir à la persuasion pour aider chacun à prendre conscience de sa contribution à la réussite de l'équipe.
  6. La conceptualisation
    Même si l’accent est mis avant tout sur les membres de l’équipe et les besoins de chacun, le leadership-serviteur suppose également d'avoir une vision de chaque projet et de l'entreprise dans son ensemble pour garantir leur réussite. Une plateforme de gestion de projet éprouvée telle que Wrike peut aider les leaders-serviteurs à garder un œil sur les projets en cours et ceux à venir. 
  7. La prévoyance
    Parallèlement à la conceptualisation des objectifs et stratégies, les leaders-serviteurs doivent pouvoir prévoir les obstacles susceptibles de parasiter l'avancement des projets ou de les faire dérailler. Là encore, Wrike peut aider les leaders-serviteurs à surveiller de près les tâches quotidiennes liées aux différents projets. Wrike peut également vous aider à passer en revue les projets terminés afin de tirer des leçons pour l'avenir. 
  8. L'intendance
    Le dictionnaire Merriam-Webster définit le terme intendance comme « la gestion prudente et responsable d’une chose qui nous a été confiée ». S'agissant de la gestion de projet et du leadership-serviteur, l'intendance renvoie à l'instauration, au développement et à la préservation d'une culture basée sur l'inclusion, la coopération et les intérêts communs.
  9. L'engagement dans l'évolution des personnes
    Alors que les autres théories du leadership se concentrent sur la croissance et les recettes de l'entreprise, le leadership-serviteur privilégie l'épanouissement des personnes — tant sur le plan personnel que professionnel. Les leaders-serviteurs reconnaissent la valeur intrinsèque des individus, qui va au-delà de leurs aptitudes physiques ou de leur contribution professionnelle.
  10. La construction d'une communauté
    En plus de favoriser l'épanouissement et le développement des différents membres de l’équipe, les leaders-serviteurs s’engagent à établir de véritables communautés au sein des entreprises. Les membres d'une communauté sont davantage enclins à apprécier et respecter les contributions de chacun. D'autres entreprises et styles de leadership cultivent l'esprit de compétition entre les employés en les poussant à « gravir les échelons coûte que coûte ».

Exemples de leadership-serviteur

L'un des exemples les plus fréquemment cités est Abraham Lincoln, qui s'est appuyé sur les principes du leadership-serviteur pour tenter de préserver l'Union pendant la guerre civile américaine et, au final, décréter l'émancipation des esclaves aux États-Unis. Il y a également le Docteur Martin Luther King, Jr., le chef de file du mouvement des droits civiques, qui s'est prononcé en faveur de manifestations non violentes pour marquer les esprits à l'échelle nationale. Comme l'attestent ses actes héroïques, le désir du Dr King d’aider son prochain offre un bel exemple de leadership-serviteur.

Que peut apporter le leadership-serviteur à la gestion de projet ?

Dans les entreprises et les équipes axées sur les projets, le leadership-serviteur peut aider les employés à se sentir davantage en lien les uns avec les autres et appréciés par leurs supérieurs/managers. Ces employés gagneront alors en confiance, seront plus enclins à soumettre leurs idées et suggestions pour améliorer les projets et pourront davantage s'approprier les résultats du projet. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont Wrike peut vous aider à appliquer les différents principes du leadership-serviteur au sein de votre équipe ou entreprise, commencez votre essai gratuit de deux semaines dès aujourd'hui.

Commentaires 0

Nous sommes désolés, vos paramètres de confidentialité ne permettent pas d'afficher ce contenu. Pour le visualiser, cliquez sur le bouton « Préférences en matière de cookies » et acceptez les cookies de publicité.

Préférences en matière de cookies