Le terme « open space » a acquis une dimension nouvelle sur le lieu de travail. Les espaces de bureau traditionnels ont été remplacés par des compartiments puis, plus récemment, par des espaces décloisonnées où le concept des bureaux non attitrés rappelle le jeu des chaises musicales.

Aujourd'hui, 20% des employés français travaillent en open space. L'objectif de ce type d'agencement est de créer un environnement favorable et collaboratif, mais le manque de cloison et d'espace personnel peut entraîner des gênes, du stress et des baisses de productivité.

Nous connaissons aujourd'hui un niveau de promiscuité inédit dans nos vies professionnelles et personnelles, et cela a des conséquences. Les études montrent que les bureaux en open space diminuent le bien-être de 32 % et la productivité de 15 %.

Maintenir la concentration relève du défi dans les open space (tout comme dans les cafés où les employés nomades finissent par travailler). Heureusement, la musique sur le lieu de travail peut aider à améliorer votre productivité.  

Les américains passent pas moins de 32 heures par semaine à écouter de la musique quel que soit le lieu où ils se trouvent : à la salle de sports, dans la voiture et même au restaurant ; une augmentation de cinq heures par rapport à 2016. La musique est souvent considérée comme une forme de divertissement ou d'échappatoire à la dure réalité... Et si nous pouvions tirer parti de la musique pour apaiser et créer un environnement propice à la concentration ?  

Alors que les cloisons des bureaux traditionnels sont abattues au profit d'espaces ouverts, la musique se révèle un outil efficace pour améliorer la concentration et la productivité sur le lieu de travail. Nous avons demandé à des chercheurs en psychologie de se prononcer sur les effets positifs de la musique au travail sur la productivité.

Être productif dans un monde bruyant

Selon une étude sur le stress aux Etats-Unis, réalisée en 2017 par l'association américaine de psychologie, 75 % des américains auraient souffert d'au moins un des symptômes de stress ci-dessous le mois dernier.   

être productif dans un monde bruyant

La loi Yerkes-Dodson illustre l'irrégularité de notre rapport au stress. Si un faible niveau de stimulation se traduit par une moins bonne performance, un niveau excessivement élevé de stress engendre une performance tout aussi médiocre.  

En tant qu'employés et individus propres, nous aspirons à trouver le bon équilibre entre la somnolence et la frénésie pour mener une existence plus heureuse et être plus productif sur le lieu de travail. Mais en tant qu'organisation ? On ne s'en sort pas toujours très bien. Faire sauter les cloisons de nos vies personnelles et professionnelles entraîne des niveaux de stress à risque, ce qui a des graves répercussions sur le travail que nous accomplissons.

L'échelle MMR (Music in Mood Regulation) présente la façon dont les individus régulent leur humeur avec la musique. Ceux qui ont été évalués sur l'échelle utilisent la musique pour apaiser des pensées négatives, rechercher une diversion mentale ou libérer des émotions négatives. Des techniques qui visent toutes à mieux gérer le stress. Les résultats de cette étude ne sont pas surprenants, étant donné qu'il a été démontré que la musique peut améliorer la santé mentale et physique, et même réduire l'anxiété des patients avant une intervention chirurgicale de façon plus efficace que si on leur administrait un médicament.

La musique sur le lieu de travail a un effet similaire. Une étude récente menée par Spotify révèle que 61% des répondants écoutent de la musique au travail pour booster leur productivité et leur moral. Et, pour finir avec une donnée encore plus convaincante : 90 % des travailleurs ont une meilleure performance et 88 % effectuent un travail plus juste lorsqu'ils utilisent la musique comme outil pour booster leur productivité.

Vous souhaitez éviter les distractions et vous concentrer sur les tâches les plus importantes ? Découvrez comment Wrike peut vous aider !

Les données scientifiques préconisant la musique au bureau

Selon des chercheurs de renom en psychologie et en musique, la musique peut jouer un rôle important dans l'amélioration de la concentration et de la productivité au bureau.

« La musique semble avoir plusieurs fonctions pour les employés, notamment réduire le stress et améliorer la concentration » explique le Dr Anneli Haake, musicologue, qui a écrit sa thèse à l'Université de Sheffield au Royaume-Uni, sur les effets de l'écoute musicale au bureau. « Dans la plupart des cas, les gens écoutent de la musique au bureau pour améliorer leur humeur et se détendre ». La musique peut également aider les employés à accomplir des tâches, car elle permet de les isoler du bruit de fond gênant du bureau ». 

Le Dr Haake précise que le fait d'être libre de choisir et de contrôler sa musique est fondamental pour pouvoir profiter de ces effets bénéfiques. « Si la musique est imposée, elle peut être irritante et gênante et nous savons d'après des recherches que les bruits de bureau peuvent nuire à la santé, au bien-être et à la productivité des employés », ajoute-t-elle.

Maximiser l'impact de la musique au bureau

Maximiser l'impact de la musique au bureau

Tous les genres musicaux ne se ressemblent pas. Le choix et le contrôle de la musique ayant un rôle primordial dans l'impact de la musique, il est important de connaître les différents types de musique et leur effet sur la motivation et la concentration, ainsi que de bien veiller à ne pas imposer ses besoins et ses goûts musicaux à ses collègues.

À chacun son rythme

Écouter des chansons avec beaucoup de paroles et des rythmes explosifs n'est peut-être pas le meilleur moyen de booster votre performance lorsque vous travaillez sur des tâches intellectuelles.

Cependant, le monde de la musique digital, aux possibilités apparemment infinies, vous permet de créer une playlist à votre goût. Essayez un des ces genres qui fonctionnent bien :

Ne pas déranger : les casques au bureau

Si cela vous est déjà arrivé de vouloir faire disparaître l'abominable playlist du vendredi de votre voisin de bureau, vous savez à quel point les casques sont importants. Le choix et le contrôle de la musique étant déterminants pour en retirer tous les bénéfices, l'utilisation de casques devrait être considérée comme un élément indispensable à la productivité plutôt que comme un simple geste de courtoisie.

Ecouter de la musique en utilisant un casque permet aux collègues d'avoir le choix et le contrôle de leur musique. Mais cela renforce également l'influence de la musique sur celui qui les utilise.

« Mes recherches ont démontré, en ce qui concerne l'orientation, que les individus font beaucoup plus attention et apprécient la musique qu'ils écoutent lorsqu'ils sont dans les transports en communs, et cela s'explique par le fait qu'ils peuvent utiliser leur portable pour choisir la musique qu'ils ont envie d'écouter », explique le Dr Krause. Utiliser un casque au bureau procure cette même sensation de « bulle acoustique ».

Mais attention aux passionnés de musique : les casques peuvent donner l'impression que quelqu'un est distant, isolé, ou qu'il n'est tout simplement pas intéressé par la conversation. Si cela est à prendre en compte lorsque quelqu'un s'éclate sur sa musique, vous pouvez aussi profiter de cette interprétation pour indiquer que vous n'êtes pas disponible et éviter les distractions.

Il est temps d'augmenter le volume

La tendance des bureaux en open space ne montre aucun signe de ralentissement. Il suffit de voir de quelle façon les étudiants en plein stress préparent leurs fiches dans des cafés bruyants, des bibliothèques ou des résidences bondées en écoutant du hip hop lo-fi : la musique est la clé pour mener un mode de vie actif dans un monde toujours plus bruyant.

Vous avez vos casques sur les oreilles ? Parfait ; pendant que vous écoutez votre musique, essayez un essai gratuit de Wrike pour doper la productivité de votre équipe et vous concentrer sur le lieu de travail !  

Commentaires 0

Oups ! Ce contenu n'est accessible que si vous acceptez les cookies.

En savoir plus.