Les employés sont-ils prêts à travailler à distance ?

Le travail à distance et nomade n'a cessé de croître ces 20 dernières années, mais pour de nombreux salariés et entreprises, on est encore loin d'une pratique généralisée. Puisque le nouveau coronavirus contraint désormais de nombreuses sociétés à fermer leurs portes et à recourir massivement au télétravail, Wrike souhaitait connaître l'avis des employés sur le niveau de préparation de leur employeur face à un événement aussi inédit. 

Du 11 au 12 mars 2020, nous avons interrogé 1 000 salariés travaillant à temps plein dans des entreprises de plus de 200 employés. Nous souhaitions savoir comment employés et managers, toutes générations confondues, perçoivent le télétravail et dans quelle mesure leur entreprise est prête à y recourir sur le long terme en ces temps de pandémie.

Nous espérons que nos résultats aideront votre entreprise à être mieux préparée afin que vous puissiez rester productifs et rentables, peu importe ce que réserve l'avenir.

Près de la moitié des personnes interrogées déclarent ne jamais travailler à domicile

Notre étude révèle que près de la moitié des employés (49 %) déclarent ne jamais travailler à domicile. 23 % des employés déclarent travailler à domicile uniquement lors de circonstances exceptionnelles (par exemple, pour garder des enfants malades ou lors d'événements météorologiques extrêmes). 9 % des personnes interrogées déclarent travailler de chez eux à plein temps, et 9 % affirment recourir au télétravail plusieurs jours par semaine. 

Étant donné que la majorité des employés déclarent ne jamais travailler à domicile, les entreprises se doivent d'identifier les nouveaux problèmes de productivité auxquels les équipes risquent d'être un jour confrontées. Soutenez les membres de votre équipe en leur communiquant les bonnes pratiques en matière de télétravail, en les aidant à se fixer des limites et en vous assurant qu'ils ont bien compris les objectifs qui leur ont été fixés.

Les employés se demandent s'ils peuvent être aussi efficaces à domicile

Selon notre étude, 43 % des personnes interrogées estiment ne pas pouvoir travailler aussi efficacement à domicile. En réalité, plus de la moitié (52 %) jugent qu’une politique de télétravail nuirait gravement à la productivité de leur entreprise. 

De nombreux employés, notamment ceux qui n'ont pas l'habitude de travailler de chez eux, peuvent avoir du mal à s’adapter aux bonnes pratiques de télétravail. Le domicile peut être un lieu présentant trop de distractions, ne pas être adapté au travail, être insuffisamment doté en ressources, etc. De plus, certaines entreprises ne sont pas équipées informatiquement pour le télétravail, ce qui risque de poser de nombreux problèmes et d'entraîner de nombreux retards dans l'exécution des projets. 

Au moment de définir des politiques de télétravail, donnez aux équipes les outils dont elles ont besoin pour optimiser la productivité et établissez des processus clairs pour les appuyer. 

étude sur les moyens de travailler efficacement à domicile

S'agissant de la collaboration virtuelle, les outils « old school » ont toujours la cote : sont-ils un atout ou un frein au télétravail ?

Dans notre étude, 40 % des personnes interrogées déclarent que leur employeur ne dispose pas actuellement de la technologie requise pour le télétravail. Malgré la récente démocratisation des outils de communication en temps réel tels que la messagerie instantanée et les plateformes de gestion du travail collaboratif (CWM), selon les personnes interrogées, le courrier électronique reste l'outil le plus utilisé pour la collaboration virtuelle (82 %), puis vient la conférence vocale (65 %).

Voici les autres outils les plus couramment utilisés :

  • Visioconférence (50 %)
  • Plateformes de messagerie (46 %)  
  • Suites bureautiques basées sur le cloud (48 %)

outils de collaboration virtuelle

Dans une étude de Wrike sur la productivité et le niveau d'engagement datant de décembre 2019 , les personnes interrogées ont cité la possibilité de travailler à tout moment et efficacement depuis n'importe où comme un facteur clé pour accroître leur productivité et leur niveau d'engagement. Avant même la crise que nous connaissons actuellement, les employés réclamaient déjà davantage d'outils de gestion du travail et de collaboration. 

Les e-mails peuvent être un excellent outil de communication, mais lorsque plusieurs personnes doivent collaborer sur un même projet, on peut très vite perdre le fil. Des informations clés peuvent être perdues au passage, il y a souvent un manque de transparence, des doublons peuvent semer la confusion lors des approbations, etc. Un outil de gestion du travail collaboratif ou de gestion des projets permet de rationaliser la collaboration en réunissant les fichiers et documents dans un seul et même endroit pour davantage de cohérence. 

Même si la conférence téléphonique est utile, le fait de pouvoir voir le visage de son interlocuteur aide souvent à résoudre les problèmes beaucoup plus facilement. Les employés qui n'ont pas l'habitude du télétravail peuvent vite se sentir isolés, alors songez à mettre en place un outil de visioconférence afin de préserver le contact humain.

Mesurer la productivité du télétravail

Mesurer la productivité du télétravail à distance peut également représenter un défi. Dans notre étude, les employés ont été 95 % plus nombreux que les managers à indiquer ne pas savoir comment leur productivité est évaluée lorsqu'ils travaillent à distance. 

Ainsi, près d'un tiers (31 %) des employés déclarent ne pas savoir comment leur entreprise mesure la productivité du télétravail, et un autre quart (23 %) indiquent que la confiance est la seule mesure officiellement prise en compte. 

Bien que la majorité des employés (71 %) déclarent faire confiance à leurs collègues pour rester productifs lors du télétravail, il revient à la direction de définir des priorités et des objectifs clairs afin que les projets ne partent pas dans tous les sens. Le fait de réunir le travail sur une seule et même plateforme ou dans un seul et même outil de gestion des projets peut offrir la visibilité dont les équipes ont besoin pour évaluer leur rendement et anticiper un minimum. Les chefs d'équipe peuvent tirer parti de cette visibilité pour éviter les goulots d'étranglement, combler les lacunes et veiller à ce chacun reste aligné, en particulier lors du télétravail.

Des différences générationnelles dans la perception du télétravail

Les milléniaux ont 44 % de probabilité de plus que les baby boomers d'être plutôt ou tout à fait d'accord avec l'affirmation selon laquelle ils se sentent capables de travailler tout aussi efficacement à domicile. Les baby boomers, en revanche, ont 51 % de probabilité de plus que les milléniaux et 19 % de probabilité de plus que les membres de la génération X de ne pas être du tout d'accord avec l'affirmation selon laquelle ils se sentent capables d'accomplir leur travail à domicile.

[postbanner]

Les milléniaux sont les personnes qui ont le plus confiance dans l'environnement technologique de leur entreprise. En plus de se sentir plus confiants dans leur aptitude à travailler à distance, les milléniaux ont 20 % plus susceptibles que les baby boomers et 10 % plus susceptibles que les membres de la génération X de reconnaître que leur entreprise dispose de la technologie nécessaire pour gérer la transition vers le télétravail. 

Il est également intéressant de noter que plus du quart (26 %) des milléniaux estiment que leur employeur ne prend pas des mesures suffisamment fortes face à la menace du COVID-19. Seuls 18 % des membres de la génération X et 12 % des baby boomers pensent de même.

Analyse de l'étude par Andrew Filev, le fondateur de Wrike

« Les résultats de cette étude ouvrent des perspectives encourageantes, mais ils soulèvent également de graves lacunes quant à la volonté des employeurs d'imposer une politique de télétravail. Nous constatons un besoin évident pour un nombre croissant d'entreprises de s’émanciper du courrier électronique comme principal moyen de collaboration interne afin de limiter les risques d'éparpillement des employés et d'accélérer la communication lors du télétravail. De gros investissements restent à faire dans des outils permettant aux employés de travailler efficacement, où qu'ils se trouvent.

Cette crise de santé publique sans précédent sera un véritable baptême du feu pour les entreprises n'ayant pas encore investi dans le télétravail. Quant aux entreprises ayant déjà bâti une culture autour de la collaboration virtuelle, elles devraient être mieux à même d'assurer la continuité de leurs activités et de permettre aux employés de rester engagés et productifs. »

Comment Team Wrike peut vous aider à passer cette épreuve

Le fait de passer du simple courrier électronique à un emplacement centralisé unique pour communiquer et transmettre des documents clés liés aux projets simplifiera la collaboration pour les équipes travaillant à distance. Les managers retrouveront les projets et les statuts du flux de travail dans un seul et même emplacement et pourront ainsi équilibrer les charges de travail, mesurer le rendement et prioriser les tâches les plus utiles. 

En ces temps agités, mieux vaut tous être en phase. Chez Wrike, nous voulons permettre à toutes les équipes de faire de leur mieux, c'est pourquoi nous offrons gratuitement Wrike Professional pendant 6 mois à tous les nouveaux utilisateurs de Wrike cherchant à améliorer leur productivité en télétravail. 

Commentaires 0

Oups ! Ce contenu n'est accessible que si vous acceptez les cookies.

En savoir plus.