3 conséquences de la mondialisation des services sur les agences en 2020

Le commerce traditionnel et la finance ont commencé à stagner au XXIe siècle, laissant le champ libre au développement de l'économie mondiale via la transformation numérique. Cette dernière est déjà devenue une des méthodes de croissance les plus prisées par les entreprises du monde entier. De nombreuses études étayent le succès ininterrompu de la mondialisation, qui touche notamment les services internationaux à un taux de +9 % par an. Par conséquent, les agences vont devoir, le plus tôt possible, découvrir les effets de la mondialisation des services et s'y préparer.

Nous détaillerons chacune de ces évolutions dans le présent article. Mais tout d'abord, regardons la transformation numérique dans son ensemble.

Qu'est-ce que la transformation numérique ?

En résumé, la transformation numérique consiste à intégrer la technologie dans toutes les activités d'une entreprise pour rendre plus efficace chacun de ses services et processus. Quelle que soit la taille de votre entreprise, quel que soit son secteur d'activité, elle doit être l'une de vos priorités dans les années à venir.

Une étude de Altimeter Group montre que la transformation numérique peut aider les entreprises à augmenter leurs bénéfices, attirer et garder des collaborateurs talentueux, et améliorer la fidélité de leurs clients. 55 % des entreprises participantes ont déclaré avoir décidé de mettre en œuvre ces changements à cause d'une demande croissante de la part de leurs clients et des nouvelles préférences du public. De plus, la grande majorité de ces entreprises (81 %) est d'accord sur le fait que l'innovation représente leur objectif numéro 1 pour les années à venir. Ainsi, elles prévoient de continuer à investir dans leur transformation numérique.

Si vous débutez dans ce domaine, vous pouvez prendre exemple sur de nombreuses autres marques dont la transformation est une réussite. Du logiciel aux voitures en passant par la vente au détail, les entreprises de tous les secteurs ont trouvé le moyen d'investir dans l'innovation numérique et de la mettre en œuvre.

Voici quelques exemples de marques et de leur parcours en matière de transformation numérique et de mondialisation :

  • Google. À l'occasion de son initiative autour de la transformation numérique des entreprises, le Forum économique mondial a choisi Google dans une de ses études de cas sur l'importance de la transformation numérique pour les entreprises et la société. La mission principale de Google consistait à développer son portefeuille international. Ce faisant, le géant de la technologie a découvert, financé et utilisé des outils révolutionnaires comme ceux développés par des licornes comme Nest ou Uber.
  • Salesforce. L'acquisition de Tableau (un outil de visualisation de données) fut une initiative qui, d'après les experts, soulignait (ironiquement) au reste du monde que la transformation numérique n'était pas réservée aux champions de la Silicon Valley. Pourquoi ? Parce que le rassemblement des forces des deux marques était principalement lié au besoin du secteur de simplifier les produits et d'offrir plus de valeur aux clients. Grâce à leur transformation numérique, Salesforce et d'autres entreprises sont désormais en mesure de proposer de meilleurs services, plus efficaces, de façon simplifiée, ce qui génère la création de produits dont la valeur est plus élevée pour les consommateurs. C'est un scénario gagnant-gagnant.
  • Porsche. Au regard des avancées technologiques dont sont équipés nos véhicules modernes, il n'est pas étonnant que ce fabricant de voitures de luxe ait fait de la transformation numérique un tremplin vers son futur. En plus de continer à intégrer la technologie à ses produits, Porsche a aussi trouvé de nouveaux moyens de numériser ses ventes, ses principaux processus et même son propre espace de travail.

Nike et Target ne sont pas en reste : après respectivement deux et huit ans de transformation numérique, les deux marques ont vu le prix de leurs actions augmenter de 65 %.

Quels sont les principaux composants de la transformation numérique ?

Si vous vous demandez ce dont disposent ces marques visionnaires ou quel est l'objet de leurs investissements à venir, vous pouvez parier qu'il s'agit d'au moins un de ces principaux composants de transformation numérique :

  • Stratégie technologique professionnelle
    Des outils et une infrastructure adaptés doivent être en place avant que les entreprises puissent envisager une transition. La formation des salariés à l'utilisation de ces systèmes, l'intégration de nouveaux logiciels aux plateformes existantes et l'évolution des modes de fonctionnement à grande échelle font partie des tâches de cette étape fondatrice.

  • Recrutement de talents
    La transformation numérique pousse les pays développés à être plus impliqués dans le commerce international. Par exemple, les entreprises d'Asie du Sud-est utilisent désormais différentes stratégies pour recruter les meilleurs candidats internationaux et leur proposer de travailler pour elles à distance. Et, avec l'aide d'outils adaptés, elles sont en mesure de le faire sans interférer avec leurs flux de travail.

  • Mondialisation des services
    La mondialisation ne se limite pas uniquement aux produits. En plus du personnel et des composants technologiques que nous avons déjà mentionnés, la mondialisation a également un important impact sur les services. Si vous disposez d'une connexion Internet, vous pouvez sous-traiter des projets à des spécialistes installés partout dans le monde. Et, grâce aux innovations technologiques récentes, il existe encore plus d'outils disponibles pour aider les agences à rationaliser leur production de différentes façons.

Combinons tous ces éléments

La vraie transformation vient de la combinaison simultanée de ces trois éléments (outils, personnel et services appropriés). Et même si vous ne pouvez avancer que sur l'une de ces idées à la fois, vous aurez besoin de l'ensemble pour que votre entreprise reste dans la course.

La meilleure stratégie est inutile si elle n'est pas mise en œuvre par le meilleur personnel. Et même le meilleur personnel a souvent besoin d'aide pour réaliser des tâches qualifiées ou non et rationaliser sa productivité. Lorsque ces éléments s'assemblent, ils forment une méthode puissante pour faire évoluer les produits et services à un haut niveau.

Nous aimerions cependant mettre en avant un élément spécifique : vous l'aurez deviné, il s'agit de la mondialisation des services. De nombreuses entreprises ont adopté de nouvelles technologies et des stratégies de recrutement innovantes, mais la mondialisation des services reste un domaine où la plupart d'entre elles ont encore besoin de se former ou de s'améliorer.

Voici tout ce que vous devez savoir sur la mondialisation des services et le rôle qu'elle sera amenée à jouer dans les années à venir.

Futur de la transformation numérique et mondialisation des services

La transformation numérique va continuer à influencer le monde moderne au-delà des modifications que nous pouvons déjà constater. 2020 pourrait d'ailleurs être l'année la plus décisive. Selon le Digital Marketing Institute, l'année prochaine représente la dernière chance pour les agences de définir une stratégie, lancer des acquisitions et leur développement international avant que leurs concurrents ne les rattrapent. La mondialisation des services va avoir d'importantes conséquences sur tout cela.

Les conséquences de la mondialisation sur le secteur des services

D'un point de vue pratique, la mondialisation des services ressemble souvent à une équipe de collaborateurs qui travaillent à distance et que les chefs de projet sont chargés de réunir. Les équipes virtuelles peuvent être un excellent moyen d'augmenter la productivité, d'offrir des services de meilleure qualité et d'augmenter les marges bénéficiaires. Cependant, travailler de cette façon n'est pas sans difficulté. Par exemple, vous pouvez rencontrer des problèmes de communication allant d'e-mails perdus aux différences culturelles qui font de certains échanges un dialogue de sourds. De plus, l'ensemble du processus tend à se compliquer lorsque les entreprises utilisent appels vidéos et messages instantanés pour avancer sur leurs projets.

Pourtant, le jeu en vaut la chandelle. Et puisque les avantages de la mondialisation des services dépassent largement les inconvénients, il semble logique que la tendance se poursuive. Voici le reste des prévisions pour l'année à venir.

3 conséquences de la mondialisation des services sur les agences en 2020

L'hypothèse selon laquelle la mondialisation avance plus vite pour les services que pour les produits est étayée par de nombreuses preuves. En effet, les services représentent désormais près des trois quarts des activités économiques dans les pays développés, dans l'UE ou aux États-Unis par exemple. De plus, le commerce international et les chaînes de valeur existantes s'appuient déjà beaucoup sur les services et cette tendance devrait s'accentuer.

À la lumière de tout cela, voici ce que nous pouvons attendre de ce phénomène international pour l'année à venir, et voici des moyens d'anticiper ces changements ou de les utiliser.

1. Les équipes auront une répartition géographique plus large.

Les entreprises employant de plus en plus de salariés à distance, les agences devront faire face aux difficultés associées à cette situation. Comme nous l'avons déjà indiqué, les communications nécessiteront de meilleurs outils et systèmes pour éviter les complications inhérentes à la barrière de la langue, au contexte culturel et aux différents fuseaux horaires.

Puis vient la question de la gestion des fonctions délocalisées dans de nouvelles régions. La manière dont nous avons jusque là géré les conversations complexes en ligne (par exemple, trier des échanges interminables d'e-mails) ne sont pas adaptées aux équipes à distance, qui ne bénéficient plus d'interactions en face à face.

Cela reste faisable, les équipes à distance pouvant toujours communiquer suffisamment bien pour offrir leurs meilleurs services aux agences (souvent à un tarif plus intéressant et avec des livrables de meilleure qualité). Cependant, nos stratégies de communication et de gestion de projet doivent évoluer en parallèle des structures des entreprises si nous voulons que nos résultats se maintiennent tout au long de la transition.

Par conséquent, en 2020, nous devrons plus que jamais nous impliquer dans la mise en cohérence des intervenants, des tâches et des clients au sein d'un processus fluide et complet.

Comment s'y préparer : le meilleur moyen de créer une expérience sans accroc à la fois pour vos équipes locales et à distance est de faciliter la communication entre les services, canaux et continents.

Pour ce faire, vous devez définir des règles de base et des directives. Comment vos salariés vont-ils interagir ? Où leurs interactions auront-elles lieu ? Qui est chargé de gérer ces interactions ?

Commencez par faire un état des lieux de votre système. Déterminez si ce dernier a bien fonctionné par le passé (les notes et rapports des différents projets devraient le mettre en évidence) et comment il pourrait encore accompagner votre équipe dans le futur.

Vous constaterez peut-être que vous utilisez beaucoup d'outils différents. Si c'est le cas, les experts en communication conseillent d'affecter un objectif différent à chacun de vos canaux. Par exemple, vous pouvez réserver les e-mails aux conversations de projet entre deux dirigeants et Slack aux discussions plus légères, à l'organisation des réunions et autres échanges rapides.

Si vous voulez encore plus simplifier les choses, sachez que des marques comme Airbnb et StitchFix ont réussi à gérer des équipes réparties dans le monde entier grâce à un logiciel de gestion du travail collaboratif tel que Wrike.

2. Les petites entreprises apportent aux grandes l'authenticité qui peuvent leur manquer.

En plus de disposer d'équipes dispersées géographiquement, les agences qui se développent à l'international feront appel à de plus petites entreprises pour les aider à réaliser un travail plus authentique, original et unique, qui plaît aux nouveaux marchés cibles.

Que ce soit à travers un partenariat avec des marques locales ou le recrutement de graphistes installés dans des villes données, il peut être très utile d'ajouter une nouvelle perspective à vos services pour attirer plus de consommateurs.

Et, parce qu'il est possible que la mondialisation atteigne bientôt le summum de son attractivité auprès des consommateurs, le fait de soutenir des entreprises familiales ou des travailleurs indépendants est bénéfique pour vos produits et services ainsi que plus généralement pour votre public. Il s'agit là d'une tendance du secteur de la communication prévue par Forbes pour 2020 !

Malheureusement, cette tendance ne consiste pas simplement à travailler avec de petites entreprises. Ces partenariats doivent être stratégiques, notamment si votre agence n'est pas encore présente dans la zone en question. Entre alignement de la marque et de sa réputation et objectifs de campagne, l'authenticité ne pourra être trouvée qu'après plusieurs essais avec ces entreprises plus terre à terre.



Dans cette courte vidéo, le fondateur de Doddle, Tim Robinson, donne des renseignements sur ce qui fait que ces relations sont mutuellement bénéfiques. De son point de vue de gérant de petite entreprise, la mondialisation des services pousse les grandes entreprises à innover toujours plus. C'est à ce moment-là que les entreprises comme la sienne interviennent. Les start-up et les petites marques doivent être audacieuses et surveiller en permanence leur marché de niche pour survivre. Avec le soutien d'agences internationales plus grandes, ces partenaires deviennent plus visibles, tout en partageant leurs technologies, recherches et méthodes de pointe.

Comment vous préparer : pour trouver les meilleurs partenariats, les agences doivent prendre en compte les mêmes éléments que lors du recrutement d'un collaborateur à distance. Tout d'abord, pourquoi voulez-vous travailler avec ces personnes ? En quoi l'échange que vous proposez leur sera-t-il bénéfique ? Quelles barrières culturelles ou de langue pourraient se dresser ?

Lorsque vous contactez une petite entreprise, veillez à préparer le terrain en clarifiant vos attentes. Quels sont vos objectifs, quels objectifs vous les aiderez à atteindre, et qui sera responsable de quoi ?

Ce guide sur les partenariats avec les petites entreprises offre d'autres conseils utiles. Mais l'enseignement le plus important consiste à comprendre que face à la mondialisation, les agences devront voir les choses en grand tout en nouant des liens avec de petites entreprises, si elles veulent que leur contenu reste le plus authentique possible au cours de leur expansion.

3. La localisation va devenir une priorité pour les consommateurs.

De façon similaire aux partenariats avec de petites entreprises, les agences devront définir comment elles souhaitent intégrer la localisation à la mondialisation de leur stratégie de services pour l'année à venir et au-delà. Pour ce faire, vous devez apprendre à mieux connaitre ces nouveaux clients et résoudre leurs problèmes, tout en communiquant de façon plus efficace pour qu'ils se sentent écoutés et entendus.

En réalité, la localisation serait le moteur clé de la personnalisation des expériences de commerce électronique et marketing. Elle stimule les ventes, mais elle aide également votre agence à se différencier de ses concurrents et à améliorer ses relations client à long terme. Par ailleurs, les experts remarquent qu'une localisation efficace est indispensable aux entreprises qui souhaitent se développer à l'international dans un futur proche.

La localisation peut cependant être source de difficultés pour les entreprises internationales, notamment si la zone géographique visée est totalement nouvelle pour l'entreprise. La création de liens avec des clients de pays ou régions totalement différents nécessite une approche axée sur l'utilisateur, de nombreuses études sur les consommateurs, ainsi que des outils appropriés pour mener à bien le projet. Sans cet investissement initial, la localisation n'est pas intéressante à long terme pour les agences.

Il est également important de garder en tête tout ce qu'une démarche de localisation implique. En effet, votre message va devoir être adapté aux préférences culturelles, politiques et linguistiques de ce nouveau segment. Vous devrez aussi prendre en compte les facteurs suivants :

  • Quels canaux seront les plus adaptés pour interagir avec de nouveaux prospects dans cette zone ?
  • Parmi les principaux messages de votre campagne, lesquels parleront le plus à ce public ?
  • Comment voulez-vous que votre marché cible perçoive votre marque ?
  • Quelle valeur pouvez-vous apporter à ce groupe unique et comment la transmettrez-vous ?
  • Quelles plateformes numériques devrez-vous ajouter ou retirer pour diffuser votre contenu marketing dans cette région ?
  • Dans quelles langues votre site Internet et vos outils de base devront-ils être traduits pour être utilisables par vos clients ?
  • Lesquels de vos appels à l'action attireront le plus leur attention et quels sont les meilleurs moyens de mobiliser ce public-là ?

Comment se préparer : les entreprises internationales les plus efficaces facilitent leurs démarches de localisation en développant un processus qui répond à toutes ces questions et plus encore. Avant toute chose, vous devez définir clairement chaque région et chaque segment de public qui y est associé. Il s'agit de lister les préférences, les besoins et les centres d'intérêt de ces publics, qui peuvent varier ou rester identiques d'un endroit à l'autre. L'important est de vérifier vos hypothèses avec des données avant de continuer à dérouler votre marketing dans la zone.

Ensuite, vous devrez sélectionner les ressources à traduire. Tous vos e-books, pages d'accueil et vidéos YouTube sont-ils adaptés à ce public ? Il se peut que vous vouliez créer de nouveaux contenus. Mais il existe de nombreuses possibilités d'utiliser du contenu existant si celui-ci est cohérent avec votre vision globale. Vous devrez simplement tenir vos équipes informées des décisions que vous prenez au sujet des différents contenus.

Ensuite, vous devrez faciliter la communication entre les services. Un responsable de la localisation est très utile pour cela. Il peut coordonner les calendriers de projets, les tâches et les différentes questions qui peuvent se poser. Il peut même réaliser des contrôles qualité et aider ses collègues à définir les priorités des échéances si plusieurs projets de localisation se déroulent en même temps.

De plus, pour que les équipes restent autonomes, le responsable de la localisation doit définir un flux de travail qui rationalise l'ensemble du processus. Même sans réunion, traducteur ou e-mail supplémentaire, toutes les équipes et leurs membres doivent être en mesure de savoir ce qui se passe sur leur projet de localisation sans trop de manipulations supplémentaires.

Préparer votre agence pour les tendances 2020 de la mondialisation

Voici ce qu'il faut retenir des conséquences de la mondialisation des services sur les agences dans l'année à venir :

  • Les partenariats stratégiques avec de petites entreprises sont indispensables. Tant que la relation est mutuellement bénéfique, les petites entreprises peuvent offrir aux agences une meilleure compréhension de certains publics cibles et des façons de leur plaire.
  • La localisation repose sur une stratégie. Les ressources, équipes et flux de travail appropriés faciliteront les traductions nécessaires à l'expansion de votre agence dans de nouvelles zones géographiques.
  • La communication est cruciale. Entre vous et vos équipes dans les différentes régions ou partout dans le monde, votre agence va devoir s'adapter pour que tous les intervenants restent sur la même longueur d'onde. Il existe certains outils et structures que vous pouvez mettre en place en anticipation de cette transition.

Si vous cherchez à adopter un outil capable d'aider votre agence à internationaliser ses services via des partenariats rationalisés, des projets de localisation efficaces et une meilleure communication, essayez Wrike gratuitement.

Commentaires 0

Oups ! Ce contenu n'est accessible que si vous acceptez les cookies.

En savoir plus.