Techniques et astuces de résolution des problèmes (qui fonctionnent vraiment)
Il peut être difficile de résoudre des problèmes complexes, mais ça ne doit pas devenir pénible. Vous avez juste besoin d’avoir le bon état d'esprit et processus pour résoudre le problème. Heureusement, il y a de nombreuses techniques pour résoudre tous les problèmes rencontrés sur votre lieu de travail. Par où commencez-vous quand vous êtes confronté à un problème précis ? Et quelles techniques de résolution pouvez-vous utiliser DÈS MAINTENANT pour vous aider à prendre les bonnes décisions ? Cette publication vous donnera des astuces et des techniques pour résoudre des problèmes complexes et venir à bout des complications comme le ferait un expert.

Combien d’étapes y a-t-il dans la résolution de problèmes ?

À la base, la résolution de problèmes est un processus méthodique en 4 étapes que vous vous souviendrez peut-être avoir vu lors de votre première introduction à la méthode scientifique.
  1. D’abord, définissez le problème. Quelle en est la cause ? Quels sont les signes qui prouvent que le problème existe ?
  2. Ensuite, déterminez les diverses solutions envisageables. Avez-vous de bonnes idées pour résoudre ce problème ?
  3. Puis, évaluez vos solutions et choisissez-en une. Quelle est la meilleure solution pour résoudre ce problème ? Quelle est la plus simple ? Comment déterminer les priorités ?
  4. Enfin, mettez en place la solution choisie. Résout-elle le problème ? Y a-t-il une autre option à essayer ?
Certaines de ces étapes pourront servir de base quand vous appliquez des techniques de résolution de problèmes. À retenir : avant de pouvoir résoudre un problème, tentez de bien le comprendre.

Techniques créatives de résolution de problèmes

C’est le moment d’être créatif ! Vous pensez peut-être qu’il ne s’agit que d’une liste proposant des façons créatives de chercher des idées. Pas tout à fait. La résolution créative des problèmes (creative problem solving, ou CPS) est en fait un processus formel élaboré par Sidney Parnes et Alex Faickney Osborn, qui est considéré comme le père du brainstorming traditionnel (et le « O » de la célèbre agence de publicité BBDO). Le processus de résolution créative de problèmes met en évidence plusieurs choses, à savoir :
  • Différencier l’idéation de l’évaluation. Réfléchissez à des idées créatives, mais dressez-en la liste plus tard. Concentrez-vous sur la génération de beaucoup d’idées. Ne cherchez pas à les hiérarchiser ou évaluer pendant l’idéation.
  • Différer le jugement. Il n’y a rien de pire pour stopper l’expression de nouvelles idées que de les juger sur-le-champ. Attendez la fin du brainstorming pour les évaluer.
  • Reformuler les problèmes sous forme de questions. Il est plus facile d’inciter un groupe à penser à des idées créatives si les défis sont sous forme de questions ouvertes.
  • Utiliser « Oui et » pour approfondir les idées. Voici l’un des principes fondamentaux de la comédie improvisée. Il est trop facile d’interrompre et de rejeter les idées en disant « mais ». Évitez à tout prix ce genre de phrase : « Mais je pense que ce serait mieux…  ». Complétez plutôt ce qui a déjà été introduit en disant « Oui, et ... » pour donner libre cours aux idées et les faire évoluer.
À retenir : quand vous cherchez des solutions, générez d’abord des idées grâce à des questions et à l’approfondissement des idées existantes. Reportez l’évaluation et le jugement à plus tard.

Conseils pour résoudre des problèmes empruntés à la psychologie

Si vous observez l’histoire des techniques de résolution de problèmes en psychologie, vous découvrez de nombreuses idées intéressantes pouvant être utiles.

Tenez compte de vos expériences

En 1911, le psychologue américain Edward Thorndike a observé comment des chats enfermés dans une cage cherchaient à s’échapper. De là, Thorndike a formulé sa loi de l’effet, qui se résume ainsi : si vous réussissez par tâtonnements, vous serez plus susceptibles de reproduire les mêmes actions et idées qui vous ont permis de réussir si vous êtes encore confronté au même problème. À retenir : votre expérience passée peut vous renseigner et vous éclairer sur le problème actuel. Utilisez votre expérience. Explorez.

Les obstacles à l’intelligence reproductive

Et il y a eu les psychologues de la forme (Gestalt) qui ont utilisé les idées de Thorndike pour dire que la résolution de problèmes est possible grâce à l’intelligence reproductive. Il ne s’agit pas de sexe, mais plutôt de résoudre un problème en utilisant l’expérience passée et en reproduisant cette expérience. Ce qui est intéressant concernant la psychologie de la forme, c'est sa manière de voir les obstacles à la résolution de problèmes. Voici deux de ces obstacles : 1. Avez-vous des idées fixes ? Consultez la disposition mentale ou l’enracinement. C’est le fait de vous enfermer dans une solution qui fonctionnait bien dans le passé, mais qui n’a rien à voir avec votre problème actuel. Êtes-vous tellement figé sur une méthode ou une idée au point de l’utiliser même si elle ne fonctionne pas ? Comme chantait la reine Elsa : « Let it go ! » Envisagez-vous d’autres utilisations ? Il existe une tendance cognitive appelée rigidité fonctionnelle qui peut bloquer toutes les techniques de votre esprit critique, car vous ne voyez que la fonction classique d’un objet. Exemple : si vous devez couper un morceau de papier en deux et que vous avez seulement une règle, la rigidité fonctionnelle vous fera penser que la règle est un outil juste bon à mesurer. (Vous pouvez aussi utiliser la règle pour plier le papier et le couper plus facilement en deux.) À retenir : voyez les choses autrement ! Autrement signifie vous détacher de votre expérience passée ou de toute idée préconçue sur la façon conventionnelle d’utiliser un outil.

Plus d’outils de résolution de problèmes

Utilisez le modèle de pensée productive de Hurson Dans son livre Think Better, l’auteur et expert de la créativité, Tim Hurson donne un modèle en 6 étapes pour résoudre les problèmes de manière créative. Les étapes de son modèle de pensée productive sont : 1. Se demander : « Que se passe-t-il ? » Définissez le problème et son impact sur votre entreprise, puis clarifiez votre vision de l’avenir. 2. Se demander : « Qu’est-ce que le succès ? » Définissez ce que la solution doit faire, les ressources requises, sa portée et les valeurs à respecter. 3. Se demander : « Quelle est la question ? » Dressez une longue liste de questions dont les réponses aideront à résoudre le problème. 4. Trouver des réponses. Répondez aux questions de l’étape 3. 5. Trouver la solution. Évaluez les idées à potentiel basées sur les critères de l’étape 2. Choisissez une solution. 6. Harmoniser les ressources. Identifiez les personnes et les ressources pour exécuter la solution. Utilisez un diagramme en arêtes de poisson pour voir les causes et les effets. Le plus important pour définir un problème est d’examiner sa cause profonde possible. Vous devez vous poser des questions comme : Où et quand cela se passe-t-il ? Comment cela se produit-il ? Avec qui cela se produit-il ? Pourquoi ? Vous pouvez trouver la cause profonde grâce à un diagramme en arêtes de poisson (aussi connu sous le nom de diagramme d’Ishikawa ou diagramme de causes et effets). En fait, vous mettez les effets sur le côté droit comme énoncé du problème. Ensuite, vous énumérez toutes les causes possibles sur la gauche, regroupées dans des catégories de cause plus larges. La forme obtenue ressemble au squelette d’un poisson. C’est un excellent moyen de dire que ce problème sent mauvais. Diagramme en arêtes de poisson pour analyser les causes et les effets - techniques de résolution de problèmes Utiliser des analogies pour trouver une solution Vous pouvez utiliser un autre outil : les analogies. La pensée analogique utilise l’information d'un domaine pour résoudre les problèmes dans un autre domaine. En bref, résoudre un autre problème peut vous aider à trouver une solution au problème actuel. Mais faites attention ! Les analogies sont difficiles pour les débutants et nécessitent un certain temps d’adaptation. Exemple d’un problème de radiation  : un médecin a un patient avec une tumeur qui ne peut pas être opérée. Le médecin peut utiliser des rayons pour détruire la tumeur, mais cela détruit aussi les tissus sains. Deux chercheurs, Gick et Holyoak ont noté que les gens résolvaient ce problème de radiation plus facilement après avoir lu une histoire sur un général qui doit conquérir la forteresse d’un roi tout en évitant les mines antipersonnel qui exploseront si une armée importante traverse les rues. Le général envoie donc des forces armées en plus petit nombre dans différentes rues pour que l’armée se rejoigne à la forteresse en même temps et conquiert la forteresse avec toutes ses troupes. Chercher « 12 autres solutions » Dans son livre, The Architecture of All Abundance, l’auteur Lenedra J. Carroll (alias la mère de la pop star Jewel) décrit une technique de question-réponse pour résoudre un problème. Pour résumer, si vous avez un problème, posez-vous une question à ce sujet et réfléchissez à 12 réponses (« 12 autres solutions ») à ce problème. Vous pouvez ensuite aller plus loin en prenant une réponse, en la transformant en question et en créant 12 autres solutions. Répétez cette technique jusqu’à ce que la solution soit parfaite et prête à être appliquée.

Commencez à utiliser ces techniques dès aujourd’hui

Nous espérons que vous trouverez ces techniques utiles et qu’elles aideront votre imagination à déborder d’idées quant à la façon de résoudre différents problèmes. Si c’est le cas, vous avez 4 différents points-clés à utiliser la prochaine fois que vous aurez un problème :
  1. Ne commencez pas par essayer de résoudre le problème. Essayez d’abord de comprendre son origine.
  2. Utilisez des questions pour générer des idées visant à résoudre le problème.
  3. Examinez les problèmes précédents pour trouver les réponses aux nouveaux problèmes.
  4. Oubliez vos idées préconçues et expériences passées avant d’essayer de résoudre le problème.

Quelles sont vos techniques de résolution de problèmes préférées ?

Avez-vous une technique de résolution de problèmes qui a fait des merveilles pour votre organisation ? Commentez ci-dessous et partagez votre savoir !
Commentaires 0

Oups ! Ce contenu n'est accessible que si vous acceptez les cookies.

En savoir plus.