Comment demander à votre employeur d'accepter de vous laisser télétravailler après la pandémie

Cela peut paraître difficile à croire, mais il aura fallu à peine deux ans pour que le terme « télétravail » s'impose dans le langage courant. Avant la pandémie, seuls 17 % des employés télétravaillaient. Ce taux a bondi à 44 % lorsque 16 millions de travailleurs du savoir ont dû quitter leur bureau précipitamment au mois de mars 2020, COVID-19 oblige. Maintenant que la vaccination va bon train aux États-Unis, les bureaux commencent à rouvrir dans tout le pays. Même si certains employés sont ravis de retrouver la vie de bureau classique, d'autres se voient déjà travailler à distance à l'avenir et se posent la question de comment demander à leur employeur d'accepter de les laisser télétravailler une fois la crise sanitaire terminée. 

Avant la pandémie, les demandes de télétravail étaient soumises à un grand nombre de réserves. Les employés devaient convaincre leur employeur de prendre un risque non négligeable, car le télétravail n'en était alors qu'à ses balbutiements. Aujourd'hui, ce mode de travail séduit un grand nombre d'employés et les employeurs se montrent beaucoup moins réticents à ce sujet. 

Pour autant, tous les employés ne souhaitent pas poursuivre le télétravail. Certains défis inhérents au télétravail restent rédhibitoires pour beaucoup, comme le fait d'être isolé socialement ou de devoir s'occuper des enfants en parallèle (école à la maison) ou partager l'espace avec des colocataires. Toutefois, nombreux sont les employés qui voient malgré tout bien plus d'avantages que d'inconvénients au télétravail et qui souhaitent donc le poursuivre

Conditions préalables avant de formuler une demande de télétravail

Vous comptez demander à votre employeur d'accepter de vous laisser télétravailler à temps plein après la pandémie ? Ces quelques conseils vous aideront à faire pencher la balance en votre faveur. 

Il y a plusieurs conditions préalables à respecter avant de demander à votre employeur d'accepter de vous laisser poursuivre le télétravail une fois passée la crise sanitaire : 

  • Avant de demander à votre employeur d'accepter de vous laisser télétravailler, mieux vaut avoir une réputation intacte, car les télétravailleurs requièrent un niveau de confiance plus élevé que les employés en présentiel. 
  • Si, pendant la pandémie, vous avez su réaliser vos tâches efficacement en travaillant depuis chez vous, vous aurez plus de chances de recevoir une réponse favorable. 
  • Vous n'envisagez pas de retourner en présentiel. Si votre employeur vous autorise à travailler à distance, vous n'aurez peut-être plus de bureau où retourner si jamais vous changez d'avis. 
  • Vous avez aménagé un bureau approprié pour le télétravail, que ce soit chez vous ou dans un espace de travail partagé. Le travail à distance requiert un espace adapté, avec une connexion Internet stable et un environnement calme pour pouvoir passer des appels téléphoniques et réaliser des tâches nécessitant de la concentration. 
  • Votre travail n'implique aucune interaction quotidienne (par ex., fonction commerciale ou liée aux services). Si votre fonction exige que vous soyez physiquement présent sur votre lieu de travail, il est peu probable que votre employeur réponde favorablement à votre demande de poursuivre le télétravail. 

Si vous (et votre lieu de travail) remplissez ces conditions, vous pouvez soumettre votre demande de poursuivre le télétravail après la pandémie. 

Comment demander à votre patron de vous laisser poursuivre le télétravail

Ces quelques recommandations vous aideront à formuler votre demande de télétravail auprès de votre employeur : 

  1. Demandez un entretien avec votre patron : Toute demande concernant votre mode de travail ne doit pas être soumise par e-mail ou via une messagerie instantanée interne comme Slack. Demandez à votre patron s'il peut s'entretenir avec vous afin de discuter des modalités susceptibles d'améliorer votre façon de travailler. Venez bien préparé et soyez prêt à exposer vos arguments en faveur du télétravail.
  2. Préparez les informations à l'avance : La préparation est votre meilleure alliée dans cette situation. Vous devrez expliquer les raisons pour lesquelles vous estimez que le travail à distance vous convient et rassurer quant à votre capacité à remplir votre fonction. Vous pouvez transmettre ces informations à l'avance à votre patron, ou bien discuter de tout cela avec lui durant l'entretien. Si vous décidez de communiquer en amont, votre patron aura davantage de recul. Commencez comme suit :
    1. Décrivez comment votre statut de télétravailleur profitera à l'entreprise.
    2. Décrivez vos tâches et indiquez comment vous allez pouvoir les exécuter plus efficacement à distance.
    3. Indiquez comment le télétravail va vous permettre d'être plus productif dans votre situation particulière (par ex., en vous permettant de travailler sans aucune distraction).
    4. Répondez aux éventuelles inquiétudes de votre employeur et proposez des solutions.
  3. Soyez prêt à répondre aux objections : Si vous le pouvez, préparez-vous aux objections que votre patron pourrait vous faire. Tenez compte des points suivants avant de vous entretenir avec lui :
    1. S'il craint que vous ne puissiez pas être contacté en cas de besoin, vous pouvez lui communiquer vos horaires de travail et les outils de communication numérique que vous comptez utiliser pour rester joignable pendant les heures de travail.
    2. S'il estime que votre travail ne peut pas être effectué à distance, mettez en avant chacune des tâches inhérentes à votre fonction et expliquez comment vous comptez les accomplir depuis chez vous.
    3. S'il craint que vous soyez moins productif en télétravail, vous pouvez lui rappeler à quel point vous avez su vous montrer productif pendant la pandémie. Proposez des solutions permettant de tenir votre employeur informé de votre progression à intervalles réguliers. 

Proposez le travail hybride ou une période d'essai en télétravail en guise de compromis 

Si votre employeur n'est pas vraiment enthousiaste à l'idée de vous laisser poursuivre le télétravail, vous pouvez toujours proposer un mode de travail hybride qui vous permet de ne pas rompre complètement avec le travail en équipe. Si vous savez que votre équipe se réunit tel ou tel jour ou à telle ou telle heure chaque mois, vous pouvez proposer un emploi du temps bien précis vous permettant de rejoindre votre équipe et de participer en présentiel aux activités communes afin de convaincre plus facilement votre patron. 

De même, suggérer une période d'essai en télétravail de quelques semaines ou d'un mois peut être un bon moyen de déterminer si ce mode de travail convient à l'employé comme à l'employeur. Une période d'essai peut également être utile si jamais votre employeur tente d'allouer des espaces de bureau en vue de prendre le virage du télétravail. N'oubliez pas que si vous choisissez de travailler à distance, il est possible que vous n'ayez aucun bureau où retourner si jamais vous changez d'avis. 

Utilisez Wrike pour réussir votre passage au télétravail

Wrike propose des solutions de télétravail permettant aux employés de rester connectés et de collaborer depuis n'importe où. Grâce aux @mentions instantanées et aux commentaires en temps réel, les employeurs et les employés peuvent rester en contact et suivre l'avancement des projets. Les demandes automatisées permettent de se passer des innombrables e-mails de suivi, tandis que les rapports personnalisés donnent aux employeurs la possibilité de suivre la progression de leur équipe à tout moment. Essayez gratuitement Wrike dès maintenant, et laissez notre logiciel de gestion du travail collaboratif vous aider à prendre le virage du télétravail.

 

Commentaires 0

Nous sommes désolés, vos paramètres de confidentialité ne permettent pas d'afficher ce contenu. Pour le visualiser, cliquez sur le bouton « Préférences en matière de cookies » et acceptez les cookies de publicité.

Préférences en matière de cookies