Comment gérer l'anxiété au travail

Tout le monde est plus ou moins stressé. Qu'il soit lié à notre vie personnelle, à notre travail, ou les deux, le stress est une expérience que chacun est amené à connaître un jour et qui peut avoir des effets positifs. Cependant, lorsque le stress engendre de l'anxiété, il peut commencer à impacter la vie quotidienne d’une personne, notamment sa performance au travail. Si elle n'est pas contenue, l'anxiété au travail risque d'avoir un impact négatif sur la livraison des projets et la cohésion sociale au sein de l'équipe.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les signes et les symptômes de l'anxiété au travail, nous vous conseillons vivement de poursuivre la lecture. Vous trouverez également quelques conseils et techniques pour atténuer l'anxiété, ainsi que des indications pour savoir vers qui se tourner en cas d'anxiété au travail. 

Qu'est-ce que l'anxiété au travail ?

L’anxiété au travail peut faire référence à l'anxiété engendrée par un stress professionnel, ou bien à un trouble de l'anxiété ayant une incidence sur le travail. Dans les deux cas, ce sont plus ou moins les mêmes symptômes qui se manifestent. L'anxiété au travail n'est pas un trouble de l'anxiété diagnosticable. Toutefois, les personnes souffrant d'un trouble d'anxiété généralisé, d'un trouble panique, d'un trouble d'anxiété sociale, ou autres phobies, sont susceptibles d'éprouver de l'anxiété au travail.

Selon l'Anxiety and Depression Association of America, les troubles de l'anxiété, qui touchent chaque année 40 millions de personnes adultes aux États-Unis, sont la forme la plus répandue de désordre mental. Même si ces troubles peuvent être facilement corrigés, seules 36,9 % des personnes atteintes reçoivent un traitement pour remédier à leur anxiété.

Quels sont les symptômes de l'anxiété au travail ?

L'anxiété peut se manifester de diverses manières. Voici une petite liste des symptômes des troubles anxieux les plus répandus :

  • Inquiétude excessive pour les petites choses du quotidien
  • Difficulté à contrôler l'inquiétude ou la nervosité
  • Difficulté à se concentrer
  • Propension à sursauter pour un rien
  • État de fatigue permanent
  • Difficulté à trouver et garder le sommeil
  • Tremblements, soubresauts ou problèmes de déglutition
  • Irritabilité ou agitation constante

Voici comment cela se manifeste sur le lieu de travail : 

  • Tendance à surréagir aux différentes situations  
  • Longs congés inhabituels
  • Difficulté à se concentrer ou à terminer les tâches dans les temps
  • Prétextes pour ne pas déjeuner avec les autres membres de l'équipe ou assister aux fêtes de bureau et autres événements
  • Refus des promotions pouvant impliquer des prises de parole en public, des déplacements ou plus d'interactions sociales

L'anxiété peut-elle aussi se manifester dans le cadre du travail à domicile ?

À vrai dire, oui. Certaines personnes présentant des troubles anxieux seront certainement soulagées à l'idée de pouvoir travailler à domicile, surtout si elles souffrent de phobie sociale. Toutefois, avec le télétravail, de nouveaux facteurs de stress peuvent apparaître et nourrir l'anxiété. Pour ne rien arranger, les personnes qui n'étaient pas soucieuses par nature ni stressées outre mesure dans les espaces de travail communs peuvent elles aussi commencer à ressentir de l'anxiété. Ce stress peut s'expliquer par un certain nombre de facteurs imputables à la nature même du télétravail, notamment : 

  • Des horaires désordonnés
  • Des limites, attentes ou objectifs mal définis
  • Solitude, isolement et déconnexion des collaborateurs

Comment l'anxiété liée au travail affecte-t-elle votre performance ?

Les symptômes de l'anxiété tels que la fatigue, l'insomnie et les difficultés de concentration peuvent avoir un impact négatif manifeste sur la performance au travail. Si vous avez du mal à vous concentrer sur les tâches, vous risquez de faire des erreurs potentiellement coûteuses, comme passer outre les étapes critiques d'un flux de travail, oublier les responsabilités ou dépasser allégrement les délais. 

L'anxiété peut également nuire à votre performance au travail de manière plus insidieuse. Par exemple, l'anxiété liée au travail peut vous dissuader d'exprimer des idées et d'émettre des commentaires lors des réunions d'équipe. Une personne souffrant d'un trouble grave de l'anxiété peut même compromettre sa carrière en refusant une belle promotion, et ce simplement pour ne pas avoir à prendre la parole en public, faire des déplacements ou multiplier les interactions sociales.

De plus, les troubles anxieux occasionnent un grand nombre d'incapacités de travail de courte et longue durées. D'après une étude de 1998, en Europe, les incapacités de travail dues à un trouble anxieux généralisé occasionnent en moyenne une perte de 4,6 jours par mois. De même, une étude de 2007 conclut qu'aux États-Unis, les incapacités de travail dues à un trouble anxieux généralisé occasionnent en moyenne une perte de 18,1 jours par trimestre.

Comment gérer l'anxiété au travail

La bonne nouvelle est que les troubles anxieux peuvent être traités. De plus, vous pouvez toujours prendre des mesures proactives pour contribuer à atténuer l'anxiété liée au travail. En voici quelques-unes :

  • Ayez le réflexe d'appeler les membres de votre équipe par leur nom
    Les relations interpersonnelles sont l'une des plus grandes sources d'anxiété au travail. Mieux vous connaîtrez les membres de votre équipe, plus vos relations seront solides - et cela commence par appeler chacun par son nom. De prime abord, cela peut paraître anodin, mais en réalité, ça peut se révéler très efficace.
  • Identifiez les différentes « cliques » sur le lieu de travail
    Plus votre entreprise est grande, plus des cliques risquent inévitablement de se former. Après tout, quoi de plus humain que de se regrouper avec des gens qui nous ressemblent ? Lorsque les membres d'une clique restent entre eux, les autres peuvent se sentir exclus, et cela pose évidemment problème.

    Si vous souffrez d'anxiété, le fait d'éviter les membres d'une « clique » au comportement nuisible, comme le commérage, peut vous épargner un stress supplémentaire sur le lieu de travail. Même si vider son sac au sujet d'un collègue peut soulager sur le moment, cela ne fera finalement qu'accroître la tension et le stress et donner l'impression d'évoluer dans un cadre de travail toxique.
  • Privilégiez au maximum les contacts en personne
    Plus facile à dire qu'à faire en période prépandémique. Cependant, dans ce monde post-COVID, il est plus que jamais essentiel de tenir régulièrement des réunions Zoom pour maintenir le plus possible les interactions directes. À défaut, vous pouvez toujours décrocher le téléphone et appeler si vous souhaitez avoir une conversation sérieuse. La communication par voie électronique laisse beaucoup trop de place aux erreurs d'interprétation, ce qui peut déclencher de l'anxiété et avoir de graves conséquences. 
  • Fixez des délais réalistes
    Par peur de décevoir ou pour éviter tout conflit, les personnes souffrant d'anxiété au travail acceptent parfois des délais en sachant pertinemment qu'elles ne pourront pas les tenir. L'ironie est que cela ne fera qu'accroître leur anxiété à l'approche de l'échéance. Pour éviter cela, restez lucide et fixez des délais réalistes. Même si un délai n'est pas négociable, vous pouvez atténuer l'anxiété en faisant preuve d'honnêteté et en travaillant à un rythme raisonnable.
  • Demandez de l'aide
    Pour terminer, n’ayez pas peur de réclamer de l’aide. L'anxiété peut s'aggraver si l'on vous confie une tâche que vous n'aviez jamais accomplie auparavant. Le fait de demander de l'aide en amont vous épargnera beaucoup de stress dans les jours qui suivront.

Vers qui se tourner pour gérer l'anxiété au travail ?

Si vous souffrez d'anxiété au travail, vous pouvez solliciter diverses ressources, comme des conseils auprès du service RH. Sinon, vous pouvez tout simplement exprimer ce que vous ressentez auprès d'un ami ou d'un collègue de confiance. Vous pouvez également solliciter une aide professionnelle en allant consulter un thérapeute diplômé près de chez vous.

Commentaires 0

Nous sommes désolés, vos paramètres de confidentialité ne permettent pas d'afficher ce contenu. Pour le visualiser, cliquez sur le bouton « Préférences en matière de cookies » et acceptez les cookies de publicité.

Préférences en matière de cookies