Vous mettez un point d'honneur à faire en sorte que vos employés soient toujours contents, ou du moins c'est votre impression. Vous offrez de nombreux congés payés et vous contribuez au maintien d'un équilibre satisfaisant entre vie professionnelle et vie privée. Vous encouragez les membres de votre équipe à exprimer leurs opinions et à partager leurs idées. Vous approvisionnez même généreusement la cuisine du bureau. Mais êtes vous certain de faire tout ce qu'il faut ? Si vous ne disposez pas de moyens efficaces pour reconnaître et récompenser le travail des membres de votre équipe, alors oui, quelque chose d'essentiel vous échappe. La reconnaissance est indispensable si vous souhaitez rendre vos employés heureux et les engagés dans leur travail. En réalité, selon une étude menée par OfficeTeam, 66 % des employés seraient prêts à quitter leur emploi s'ils ne se sentaient pas appréciés. Une autre étude indique que les entreprises ayant mis en place des programmes de reconnaissance permettant d'améliorer l'engagement des employés affichent un taux de roulement volontaire inférieur à 31 % par rapport aux entreprises disposant de programmes de reconnaissance inefficaces. Malgré le fait que les employés seraient naturellement ravis d'être chaleureusement encouragés de temps en temps, les employeurs se montrent peu enclins à exprimer leur reconnaissance. Pas moins de 63 % des employés estiment que leurs supérieurs ne les félicitent pas assez.

Le besoin de reconnaissance

« Exprimer sa reconnaissance envers les efforts accomplis par les employés peut sembler évident, mais cela n'en est pas moins un facteur fondamental de la motivation », explique Brandi Britton, president régional chez OfficeTeam. « Les employés souhaitent plus qu'un salaire », ajoute Todd Horton, fondateur et PDG de KangoGift.. « Beaucoup d'entre eux aimeraient sentir qu'ils font partie de quelque chose de plus grand et que leur contribution est importante. Les employés qui se sentent appréciés travaillent mieux et sont plus engagés envers leur entreprise ». Une étude affirme même que la reconnaissance serait plus importante aux yeux des employés que leur salaire ou les cadeaux qu'ils reçoivent. Et si l'on jette un coup d’œil à la Hiérarchie des besoins de Maslow la reconnaissance figure en haut de la pyramide avec la réussite, la confiance en soi et le respect.    Maslow's hierarchy of Needs   En clair, la reconnaissance est importante pour chacun d'entre nous. Après tout, personne ne souhaite se plier en quatre pour une entreprise qui ne valorise pas ses efforts. Si vous manifestez clairement votre reconnaissance envers vos employés ces derniers se sentent appréciés et vous favorisez par ailleurs la rétention dans l'entreprise. « L'économie ne cesse de se développer, les travailleurs ont davantage de possibilités d'emploi et sont plus à même de quitter leur employeur pour saisir de nouvelles opportunités s'ils ne se sentent pas valorisés », confie Britton. « La rétention est une préoccupation majeure des entreprises aujourd'hui ».

Les obstacles à la reconnaissance

Et pourtant, malgré les nombreux avantages que représente le fait de reconnaître et de récompenser les employés, de nombreux employeurs ne saisissent encore pas cette opportunité. “« 80 % des gens surestiment leurs compétences en matière de leadership », affirme Horton. « Cela veut dire qu'ils pensent faire leur job en exprimant quelques commentaires positifs. Mais cela ne suffit pas pour les employés ». L'étude menée par OfficeTeam révèle que 89 % des cadres supérieurs pensent que leur entreprise dispose d'un système de reconnaissance efficace. Pourtant, 30 % des employés attribuent à leurs entreprises des notes faibles lorsqu'ils évaluent leur façon de féliciter. Il existe des difficultés logistiques, comme le manque de moyens ou de temps, qui peuvent compliquer la manifestation régulière de marques de reconnaissance. « Beaucoup de dirigeants s'obstinent à ne pas consacrer le temps et l'énergie nécessaires pour témoigner leur reconnaissance à leurs employés », affirme Nick Sanchez, directeur des ressources humaines chez Namely. De plus, ils ne comprennent pas la valeur de cette pratique. « L'obstacle le plus difficile à surmonter est de ne pas considérer la reconnaissance comme un investissement », précise Stephen Friedman, professeur d'études sur les organisations de la Schulich School of Business de l'Université de York à Toronto. « On le perçoit plutôt comme un coût. Cela demande du temps et de l'énergie et parfois, parce que l'on est trop occupé, stressé ou étroit d'esprit, on ne soupèse pas les avantages que l'on peut en tirer ».

Comment valoriser les membres de votre équipe ?

1. Faite-le fréquemment

Si vous pensez que manifester votre reconnaissance à vos employés lors du bilan annuel est suffisant, vous n'y êtes pas du tout. Si l'objectif que vous vous êtes fixé est important, saluer le parcours l'est tout autant. Cela veut dire que vous devez exprimer votre reconnaissance fréquemment, notamment lorsqu'un projet est en cours, et pas seulement à l'issue de celui-ci. Un autre point mérite réflexion : le bon timing. « Le choix du moment est essentiel », souligne le Dr Joshua Klapow, chercheur behavioriste chez ChipRewards Inc. « Un compliment adressé trop tard a peu d'effet. Il est préférable d'attendre le moins possible pour féliciter quelqu'un qui a fait preuve d'un comportement exemplaire ». ASTUCE donner une touche ludique à votre manière de féliciter les employés peut devenir une caractéristique de votre culture d'entreprise. Que vous encouragiez les membres de l'équipe à faire sonner le gong du bureau lorsqu'ils ont réussi un exploit (une tactique particulièrement appréciée par les équipes de vente) ou que vous incitiez les gens à envoyer les GIF les plus drôles lorsque vous adressez des remerciements sur le chat de votre entreprise, trouvez des manières originales de reconnaître les réussites de vos employés. Ce genre de reconnaissance par les pairs peut être extrêmement efficace (elle offre 35,7 % de chances supplémentaires d'avoir une répercussion positive sur les résultats financiers par rapport à la reconnaissance du seul manager !) et vous vous sentirez libéré de ce fardeau.

2. Soyez concret lorsque vous faites un compliment

Réfléchissez à ceci : le compliment est une forme de feedback ; et le meilleur feedback est appliqué : une étude menée sur des élèves de sixième insiste sur ce point. Lorsque les élèves recevaient des feedbacks spécifiques sous forme de commentaires écrits, il a été observé qu'ils obtenaient de meilleurs résultats que lorsqu'ils recevaient des scores numériques non spécifiques. Vos employés ne sont pas des collégiens, mais ce constat reste pertinent. Un compliment général du genre « Vous faites un excellent travail ! » que vous adressez à tous vos employés n'est pas aussi efficace et n'a pas autant d'impact que vous le pensez. « Des compliments génériques pour tout type de travail bien fait ne feront pas de mal, mais n'auront pas d'influence sur le comportement », précise Klapow. « Faites en sorte qu'un compliment soit adressé pour un comportement, ou un ensemble de comportements concret(s) pour que cela soit clairement reçu ». Par ailleurs, si vous pensez à donner un feedback sur des actions et des accomplissements spécifiques, vous le ferez naturellement de manière plus fréquente.   Conseil concernant la reconnaissance des employés : « Faites en sorte qu'un compliment soit adressé pour un comportement, ou un ensemble de comportements, concret(s) pour que cela soit bien clair ».

3. Faites preuve de compréhension envers vos employés

Chacun de vos employés a des points forts, des styles de communication, des besoins et des préférences différents. Il est donc important de bien garder à l'esprit qu'ils ne seront peut-être pas sensibles aux mêmes types de reconnaissance. « Les remerciements en public ne font pas toujours l'unanimité par exemple, il est donc important de respecter la personnalité de chacun », explique Sanchez. Vous pouvez également mettre en place différents types de reconnaissance pour plusieurs réussites. « Les initiatives immédiates permettent de célébrer les petites victoires tandis que les initiatives à long terme célèbrent un parcours long de plusieurs années », souligne Horton. « En réfléchissant à différents types de reconnaissance, le manager s'assure que la méthode choisie est en résonance avec les employés ». Cela permet également de s'assurer que le type de reconnaissance est adapté au niveau des actes concernés. « Si votre reconnaissance n'est pas à la hauteur des accomplissements de l'employé, cela peut être perçu comme un affront », ajoute Britton. ASTUCE Sanchez recommande l'envoi de sondages aux employés. « Si vous gérez de nombreux collaborateurs en direct, les sondages peuvent s'avérer d'une grande utilité pour connaître les canaux de feedback privilégiés par ceux-ci ». Quelques questions courtes suffisent à vous orienter sur la meilleure manière de complimenter vos employés, sans les mettre dans une situation inconfortable ou difficile.

4. Mettez-y du cœur

« Une étude menée par Harvard sur une durée de 75 ans révèle que le bonheur tient avant tout aux relations avec les autres », confie Horton. « Les dirigeants qui mettent en place des systèmes de reconnaissance tissent des liens avec leur collègues, renforcent la confiance et rendent le lieu de travail plus agréable ». « L'impact d'un compliment est décuplé avec le contact direct », confie Klapow, « Une lettre type a beaucoup moins d'effet qu'une lettre écrite à la main. Un compliment personnel, verbal, est beaucoup plus efficace qu'un e-mail. Un compliment authentique est ce qu'il y a de plus puissant. » Une reconnaissance personnelle témoigne aussi que vous ne tombez pas dans l'automatisme. « Si votre message de reconnaissance est trop stéréotypé, tel un e-mail qui s'emploie pour n'importe quel comportement positif, le compliment perd alors tout son sens, qui est de renforcer l'estime de soi », ajoute Klapow. Vous pensez que vous n'avez pas assez de temps pour mener à bien cette tâche ? Si le PDG de Belfor est capable d'envoyer des cartes d'anniversaire à chacun de ses 7 000 employés, vous devriez pouvoir trouver le temps de reconnaître les réussites de chacun des membres de votre équipe lorsqu'ils le méritent. Vous voulez en savoir plus sur la valeur de la reconnaissance personnelle ? Regardez la conférence TEDx d'Arnold Blits expliquant pourquoi cette question revêt une si grande importance :  

5. Élaborez un plan

Si la reconnaissance doit être l'une de vos priorités en tant que dirigeant, il est indéniable que sa mise en place comporte des difficultés. « Les compliments personnels, individuels, en public, qui sont adressés directement peuvent être extrêmement efficaces, mais ne sont pas viables. Les dirigeants ne peuvent pas passer leur temps à encourager les comportements positifs directement ou il serait impossible de mener à bien les activités dans l'entreprise », affirme Klapow. C'est pourquoi il convient de mettre en place des systèmes de reconnaissance. « La reconnaissance doit avoir lieu à tous les niveaux de l'organisation, notamment au niveau de la direction. Cela est bénéfique en deux points : premièrement la reconnaissance est ainsi plus flexible. Et deuxièmement cela montre aux employés que les dirigeants à tous les niveaux attachent de l'importance au comportement », affirme Klapow. Placer la reconnaissance au cœur de votre culture d'entreprise et de votre approche de leadership rendra le processus de reconnaissance plus prévisible, assurant ainsi sa mise en œuvre. ASTUCE vous souhaitez connaître une manière simple de commencer ? Pensez à démarrer les réunions d'équipe en consacrant quelques minutes à la reconnaissance. Ces réunions ayant lieu régulièrement, vous disposerez d'un moment dédié pour saluer les efforts et les réussites des membres de l'équipe. « Si vous vous réunissez une fois par semaine ou tous les jours, faites en sorte que ce soit la première chose à aborder », explique George Rathman, PDG de The Alternative Board Atlanta Central et Rathman Consulting and Coaching Inc. « C'est surprenant de voir comment deux à trois minutes consacrées à la reconnaissance lors d'une réunion quotidienne de 10 minutes peut contribuer à améliorer l'engagement et la productivité ».

Conclusion

Bien que les dirigeants savent pertinemment que les employés sont en quête de reconnaissance, beaucoup ne sont pas en mesure de féliciter les réussites de leurs collaborateurs. Lorsque vous êtes débordé, il peut s'avérer difficile de trouver du temps pour remercier les employés au moment où ils le méritent. Cependant, si vous voulez baisser le taux de rotation et augmenter l'engagement des employé, vous n'avez pas d'autres choix que de considérer la reconnaissance comme une priorité. Pour récapituler, une reconnaissance efficace des employés est :
  • appliquée de façon récurrente,
  • liée à des comportements spécifiques,
  • délivrée de façon personnalisée.
Faire preuve de compréhension envers vos employés et mettre en place des systèmes de reconnaissance prévisibles vous aidera à être méthodique et à adresser des compliments qui permettent aux membres de l'équipe de se sentir appréciés, ce qui de ce fait les rendra heureux.  

Bio de l’auteur : Kat Boogaard (@kat_boogaard) est une auteure basée dans le Midwest, qui aborde des sujets en lien avec la carrière, le développement personnel et la vie de travailleur indépendant. Elle est chroniqueuse pour Inc., écrit pour The Muse, contribue à The Everygirl ainsi qu’à de nombreuses publications sur le Web.
Commentaires 0