Le changement n'est jamais chose facile. Il est si simple de se laisser aller à la routine ! Après tout, si routine il y a, c'est bien qu'il y a une raison, non ?

Pour suivre la cadence d'un univers professionnel en constante évolution, le changement est pourtant nécessaire. Il est temps de vous y atteler, surtout si vos indicateurs clés de performance (KPI) sont en berne.

Nous avons récemment publié un article sur la définition des indicateurs clés de performance (KPI) et des objectifs et résultats clés (OKR). Après les avoir comparés, nous avons compris qu'ils ne s'opposent pas.

Pendant des années, la mesure de la performance s'est basée sur les KPI. Quels sont tes KPI ? Es-tu parvenu à tes KPI ? J'attends tes KPI pour 14 heures sur mon bureau. C'est ainsi que, bien souvent, des objectifs ont été fixés et des attentes concrétisées avant une prise de décision stratégique.

L'une des principales difficultés liées aux indicateurs clés de performance (KPI) est de les faire correspondre à ses objectifs commerciaux. La plupart des entreprises n'utilisent les KPI que pour mesurer des variables, sans élaborer de véritable plan stratégique pour les atteindre.

C'est la raison pour laquelle il est grand temps de retravailler vos KPI :

1. Ils sont [probablement] obsolètes.

Vos objectifs ont certainement été établis il y a longtemps. Vous avez sans doute vu les chiffres s'améliorer d'année en année, mais quels sont les objectifs derrière ces résultats ?

Pour Alex Moyle, co-fondateur de Nurtureit.io, les KPI doivent constituer ce qui suit :

  • Un cadre pour « hisser l'entreprise sur la voie du succès », en parallèle des valeurs organisationnelles ;
  • Un moyen pour aider les jeunes salariés ou employés de niveau intermédiaire à structurer leur journée afin d'atteindre leurs objectifs professionnels ;
  • Un outil objectif pour permettre aux cadres d'évaluer l'efficacité et les performances de leur équipe.

Votre entreprise n'est plus ce qu'elle était il y a deux ans. Peut-être même ne serait-ce qu'il y a un an. Utiliser les mêmes KPI en les appliquant à de nouvelles données n'a aucun sens. Car ce qui fonctionnait il y a deux ans ou un an ne correspond plus à l'actualité de l'entreprise.

Si vos KPI sont obsolètes, saisissez cette opportunité pour revoir vos objectifs et trouver des moyens de les personnaliser mais aussi de motiver votre équipe pour qu'elle soit encore plus performante l'an prochain.

2. Ils n'ont pas d'intérêt.

Les KPI sont trop souvent mal appliqués et finissent par sembler trop ambitieux (voire irréalistes) ou au contraire pas du tout. L'équipe qui doit remplir ces objectifs annuels a alors beaucoup de mal à se les approprier. Faute de comprendre la logique de ces KPI, l'équipe se décourage et se démotive.

Mieux vaut prendre le temps de collaborer avec l'équipe pour mettre en place des KPI individuels. Commencez par établir la liste des objectifs commerciaux auxquels l'équipe contribue. Distinguez ensuite les objectifs possibles à atteindre de ceux qui le seront difficilement. Une fois ces objectifs définis, proposez un juste équilibre de buts certes ambitieux mais atteignables. Une fois ces buts précisés, recommencez chaque étape avec l'ensemble de l'équipe. Plus l'équipe aura le sentiment d'être impliquée dans la création de ses objectifs, plus elle sera encline à les atteindre.

3. Ils n'ont pas de sens.

Le principal souci, avec les KPI, est que bien souvent on ne sait pas d'où ils proviennent. C'est comme un mal nécessaire qui n'existe que parce que l'évaluation des performances est ancrée dans les pratiques professionnelles en tant que facteur de réussite. Si l'origine de ces KPI est mal comprise, ils seront mal interprétés ou mal appliqués au sein de l'entreprise... Il faut comprendre le pourquoi du comment.

Mais si le lien est clair, l'équipe non seulement s'appropriera les KPI mais contribuera aussi à établir les meilleures stratégies pour les atteindre. Les salariés qui ont le sentiment d'être un maillon d'une chaîne plus vaste partageront plus facilement leurs idées, se montreront créatifs, et trouveront divers moyens d'atteindre leurs objectifs. En créant ses propres objectifs et résultats clés (OKR), l'équipe comprend la vision sous-jacente aux KPI et l'importance de les atteindre.

Vous êtes prêt(e)(s) à définir vos objectifs et résultats clés (OKR) ? Nous avons tout prévu : Comment utiliser les OKR dans Wrike ? Le guide en 6 étapes avec modèles

Nous ne vous demandons pas de jeter immédiatement vos anciens KPI. D'après Tony Yang, responsable Marketing pour ConversionLogic, un grand prestataire de mesures et d'analyses Marketing : «  Les OKR constituent un cadre qui aide à atteindre ses buts/objectifs tandis que les KPI sont des variables à surveiller. À eux deux, ils forment une base pour mettre à exécution ses objectifs commerciaux. Les OKR offrent un but et une structure aux KPI qui, sans cela, ne seraient que des chiffres dénués de sens. »

Observez cette image qui illustre une utilisation efficace des KPI et des OKR :

La transformation de vos KPI

Vous cherchez sans cesse de nouveaux moyens d'optimiser vos performances pour voir vos chiffres et votre activité s'améliorer ; mais quand avez-vous retravaillé vos outils de mesure de ces performances pour la dernière fois ? La pertinence des KPI n'est plus à prouver, mais ils doivent évoluer au rythme de votre entreprise et s'adapter à un panel changeant d'indicateurs. Ce n'est qu'après avoir effectué des ajustements pour établir des objectifs certes ambitieux mais réalistes et précis, que vous pourrez espérer que les salariés considèrent les KPI comme un outil de réussite et non plus comme un mal nécessaire.

Commentaires 0

Oops! This content can only be shown if you consent to cookies.

Find out more